Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD-ROCK/STONER  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



NOBODY'S CULT - Try To Teach Me Love (2017)
Par MARCO STIVELL le 7 Novembre 2017          Consultée 233 fois

Le nom de NOBODY'S CULT ne vous dit peut-être rien, pas plus que les membres du groupe, Gregory Jacques (ancien accompagnateur de la chanteuse BRUNE), Vincent Fabert et Matteo Casati. Trois musiciens professionnels, enseignants et rodés à divers genres artistiques, comme tous les bons accompagnateurs qui se respectent, et qui sont donc connus à l'échelle de leur réseau, local (Paris) voire de quelques personnalités. Ils représentent les trois-quarts de ce groupe actif depuis deux ans, et dont l'empreinte baigne dans un rock direct et lourd, tour à tour stoner, mélodique, hommage au hard-rock/doom des débuts, celui des années 70.

Venons-en maintenant à la dernière part qui, cette fois, a connu son heure de gloire, suffisamment pour apporter au groupe un soutien inespéré en dehors des initiés, si tant est que son nouveau public la suive dans cette aventure. Lena Woods est une chanteuse et harpeuse au physique plus qu'avantageux, ne nous mentons pas, et en relation étroite avec de belles tenues appropriées ; on est en manque de chroniqueuses sur notre webzine, elles pourront toujours venir parler des messieurs.

Lena Woods apporte à NOBODY'S CULT ce talent multiplié par trois, voire quatre si on ajoute la présence scénique. Ex-participante du télé-crochet The Voice (5ème édition), ce qui explique son succès, on ne pouvait espérer qu'elle devienne gagnante par rapport à LOUANE et Kendji GIRAC, mais elle a su marquer, à juste titre, le public rock ou sympathisant. Et elle porte donc le son hard-heavy avec une classe folle, dans un pays où le metal est snobé par nature, victime de moult clichés.

L'EP de NOBODY'S CULT, promis depuis un an au moins, est financé par les sympathisants et autres plus enthousiastes. Voilà qu'arrive le deuxième single, "Try to Teach Me Love", plus prometteur que le premier paru il y a un an déjà. Un rythme de tortue pour un groupe qui prend le temps de fournir ce qu'il faut, c'est du moins la sensation qu'on a pendant l'écoute du morceau. Clip plutôt sobre malgré des plans "à la seconde" voire moins, et réussi dans l'ensemble, partagé entre images du groupe jouant (rock'n'roll !) et lutteurs hommes et femmes.

Le titre soulève son poids en kilogrammes rythmiques et en saturation sonore. La virtuosité des musiciens est suffisamment subtile pour ne pas diluer l'esprit d'origine et parvient en même temps à accrocher l'auditeur. Son point fort, face aux autres groupes ? Son chant, assurément. Il faut juste se dire qu'à la place d'Ozzy le crapaud ou de n'importe quel hurleur émule de Robert Plant ou Rob Halford (choisissez celui que vous voulez), c'est Lena Woods, une jeune femme brillante qui, hélas, semble avoir remisé sa harpe électrique au placard – on avait déjà noté son absence sur le single précédent, contrairement aux concerts -. Trop talentueuse pour The Voice, elle est ici loin de sa prestation (excellente) sur "Proud Mary", mais reste à la hauteur totale de son talent.

"Try to Teach Me Love" n'est pas révolutionnaire, c'est une très bonne chanson, avec cette touche sudiste avenante, plutôt ensoleillée et nécessaire pour un groupe qui s'est imprégné de stoner. Le son de la batterie est excellent, le riff bien balancé, les effets à leur place en intro... On écoute avec un plaisir certain, en particulier les moments où la voix fait saturer l'ensemble davantage au terme des refrains, et celui où la guitare vient l'embrasser à la fin. Du rock des familles, pas celui de (grand-)papa sans doute, mais fidèle à la tradition, plus moderne et plus... sexy ! Lena Woods oblige. On attend avec impatience la suite, messieurs-madame !

A lire aussi en HARD ROCK par MARCO STIVELL :


THIN LIZZY
Black Rose : A Rock Legend (1979)
Hard-rock jouissif et hommage à l'irlande




THIN LIZZY
Chinatown (1980)
Déclin ? vous avez dit déclin ?


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Lena Woods (chant)
- Vincent Fabert (guitare)
- Matteo Casati (basse)
- Gregory Jacques (batterie)
- Maëlle Hénaf (conception pochette)


1. Try To Teach Me Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod