Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Samantha FISH - Belle Of The West (2017)
Par BAYOU le 13 Novembre 2017          Consultée 285 fois

Cinq albums en six ans, deux en 2017, Samantha FISH est en pleine période créative. Après Chills & Fever, en début d’année, qui rendait un hommage vibrant au rythm’ n blues de Motor City, Samantha retrouve Luther Dickinson qui avait produit son album Wild Heart en 2015. Le leader des North Mississippi All Stars a réuni sur ses terres dans le studio Zebra Ranch à Independence, la fine fleur des musiciens des collines du nord : Jimbo Mathus, Lightnin 'Malcolm et Amy LaVere….Et on peut faire confiance à Luther pour retrouver les racines du blues authentique. Il suffit d’écouter la chanson d’ouverture, "American Dream" avec les fifres de Sharde Thomas la nièce du grand R.L. Burnside superbe et émouvant. Et notre jolie blonde du Kansas enfonce le clou en reprenant "Poor Black Mattie" le grand classique de R.L. en duo avec Lightnin' Malcolm dans une interprétation profonde et authentique comme une enfant née au cœur du delta pourrait le faire.

Ne vous y trompez pas. Samantha FISH n’est pas faite dans le même moule que la « nouvelle génération » de chanteuses qui, depuis quelques années, pullulent sur la scène blues. Des noms ? Je vais me gêner. Dana Fuchs, Sari Schorr, Layla Zoe, Ghalia, Ina Forsman, Ana Popovic, Joane Shaw Taylor, Tasha Taylor, qui ont toutes les mêmes caractéristiques : Une jolie silhouette, de longs cheveux qui s’agitent bien sur scène, un joli minois et une belle voix. Attention toutes ont du talent, toutes offrent des prestations scéniques correctes et des CD assez réussis. Samantha est aussi très jolie, elle a des cheveux blonds, est habillée au moins aussi sexy que ses copines mais elle a en plus la curiosité musicale d’explorer d’autres voix, la volonté de retournes aux racines de la musique américaine, de se plonger dans des univers musicaux différents n’hésitant pas à laisser le lead vocal à Lillie Mae dans "Nearing Home" qui est pourtant potentiellement une rivale.

Ne vous y trompez pas, le violon de la même Lillie n’a rien avoir avec la country aseptisée produite à la chaîne à Nashville, il se marie au contraire magnifiquement avec le son si particulier, si authentique, si unique du « blues des collines du nord » cette petite région au sud de Memphis, au nord de l’état du Mississippi, où une poignée de jeunes musiciens ont choisi de maintenir la tradition des grands bluesmen du delta. L’originalité de la démarche de Samantha est de s’associer à cette musique, d’y plonger, avec les percussions « rustiques » si caractéristiques, les guitares relativement discrètes qui tapissent le son et les fifres et le violon qui donnent cette couleur unique à la musique.

Belle of the West est déroutant à la première écoute, on a tendance à penser un peu vite que c’est de la musique légère, mais écoutez attentivement… Les arrangements, ce mélange de ruralité qui puise son origine dans les méandres du fleuve, combiné à cette authenticité forte surgit des collines cet esprit profondément américain qui va chercher au plus profond la mémoire du peuple noir. Paradoxalement cette musique est jouée par des blancs, un peu comme si Jimbo, Malcolm, Luther et les autres qui ont grandi dans cette région rendaient aux vieux bluesmen ce qu’ils leur ont transmis. Belle of the West n’est pas du tout le nouvel album d’une gamine blonde frivole qui veut faire carrière. Au contraire c’est un hommage magistral de Samantha au blues des origines qu’elle a choisi de concevoir avec les musiciens qui portent encore cette musique, chez eux, dans cet endroit magique du côté d’Hernando.

Authenticité, beauté, retour aux sources. Bravo Samantha

A lire aussi en BLUES par BAYOU :


James COTTON
Cotton Mouth Man (2013)
Le souffle encore intact d'un géant du blues




John Lee HOOKER
King Of The Boogie (2017)
Cent ans, cent chansons, un coffret cinq CD.


Marquez et partagez







 
   BAYOU

 
  N/A



- Samantha Fish (guitare, vocaux)
- Luther Dickinson (guitare, mandoline)
- Lightnin’ Malcom (guitare, harmonica, vocaux)
- Jimbo Mathus (claviers, harmonica)
- Amy Lavere (basse)
- Lillie Mae (vocaux)
- Tykyra Jackson (batterie)
- Sharde Thomas (fifre, batterie)
- Trina Raimey (batterie)


1. American Dream
2. Blood In The Water
3. Need You More
4. Cowtown
5. Daughters
6. Don't Say You Love Me
7. Belle Of The West
8. Poor Black Mattie
9. No Angels
10. Nearing Home
11. Gone For Good



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod