Recherche avancée       Liste groupes



      
B.O JEU/CELTIQUE/WORLD  |  B.O FILM

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



KōJI KONDō & HAJIMA - The Legend Of Zelda: Skyward Sword (2011)
Par MARCO STIVELL le 9 Janvier 2018          Consultée 149 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Chaque jeu de la série The Legend of Zelda est intimement lié à une nouvelle console Nintendo, et vice-versa. Skyword Sword est le chapitre Wii, machine captant les mouvements du joueur qui peut s'amuser à donner des coups d'épée, jouer et faire résonner une harpe "pour de vrai". Le jeu est important car il est du même format que Twilight Princess, en offrant une intrigue en progression au joueur et sur de longues heures, et qui n'est pas fermée comme dans Majora's Mask. Il serait même, si l'on suit la narration, le tout premier chapitre de la saga en terme de chronologie, l'équivalent d'un « Les origines » pour un film, puisqu'on y apprend d'où viennent Zelda et Link, la malédiction qui pèse sur eux et alors qu'Hyrule reste une terre inconnue, en train de se créer.

Nintendo trouve, dans les graphismes, un compromis entre le classicisme de la saga et les cartooneries de The Wind Waker. Ce n'est pas du goût de tout le monde (disons moins que d'habitude, mais toujours plus que l'opus de 2003), on pense même à un style plus proche de DISNEY. Il n'en reste pas moins un jeu magnifique, une fois de plus, des couleurs diverses, des bonnes idées en pagaille. La musique même redevient un élément conducteur après avoir été laissée en retrait sur Twilight Princess.

Il y a toutefois un gros problème, et récurrent, puisque c'est un élément clé de la bande son : la voix de Fay, la "fée" qui accompagne Link et l'assiste dans sa quête. Une voix féminine certes, mais complètement déformée à l'Auto-Tune, à une époque où celui-ci n'avait pas encore trop infesté le monde de la musique et Nintendo croyait sans doute bien faire en se servant du désormais plus tristement célèbre algorithme avec pour volonté de donner une touche évanescente et irréelle au personnage, toujours dans la retenue qui plus est. C'est très robotique au final, et un brin grotesque. Autant dire que les grognements et la voix de crécelle de Midona mêlée à ses réflexions espiègles nous manquent. Dans d'autres circonstances, Auto-Tune, lui, ne nous aurait pas manqué.

En dehors de ce point glissant, la musique est toujours aussi riche, belle, forte. Et ce dès le départ à Célesbourg, séquence-suggestion de Link et Zelda comme de vrais amis au départ, apprentis chevaliers et habitants célestes descendus sur Terre/Hyrule. La chanson de la cité, jolie ballade folk au ton rêveur, est conduite par un accordéon fort inhabituel et qui permet un rapprochement intéressant avec la variété française.

Zelda tombe du ciel, Link descend sur Hyrule, terre inconnue, pour la retrouver. La carte s'élargit comme d'ordinaire, avec un schéma lui aussi connu : la forêt d'abord, le volcan ensuite, et non pas l'eau pour finir, mais le désert. Comme d'habitude, le plus beau est réservé à ce dernier élément, et c'est aussi le cas musicalement. Procédons par ordre : les cordes sont à l'honneur, en pizzicato ou à l'archet, que ce soit aux Sealed Grounds/le Vallon du Sceau (premier lieu dont on foule la terre et origine du Mal que Link va combattre), ou dans les Faron Woods/la forêt de Firone. Les petites percussions, les flûtes, les hautbois s'accordent avec le caractère généreusement elfique et sylvestre de l'endroit, auquel les compositeurs ont ajouté des mélodies enfantines très rafraîchissantes.

Le monde d'Eldin/Ordinn ensuite, celui du feu, montre à quel point l'apport de Hajime Wakai est important, en complément à celui du maestro KONDŌ. C'est du rêve sur fond de rythmes tribaux, avec une folie piquante liée de près au jazz-swing. Le désert, enfin, se démarque par des mélodies épurées, très douces et proches de la new-age, mais jamais ennuyeuses ,durant les heures d'exploration et qui s'écoute comme on boit du petit lait. Les influences des compositeurs naviguent ici entre l'Orient et l'Amérique du Sud. Ce n'est pas la meilleure partie pour rien, l'histoire et la découverte du lieu, entre passé et présent, montre bien l'héritage de Twilight Princess en termes de contrastes graphiques et reste tout ce qu'il y a de plus passionnant.

Ces moments planants y trouvent leur plénitude, contrairement au Temple de la Contemplation, celui de la forêt, qui peut vite faire naître des convulsions névrotiques du fait de sa redondance et de sa qualité sonore plus basse que d'ordinaire. Un des rares thèmes dérangeants dans l'histoire de la musique de The Legend of Zelda, et le seul point noir de Skyward Sword mis à part la voix de Fay. Fay qui permet néanmoins au joueur de réveiller son sens musical grâce à la harpe, présentée dès l'introduction générique avant de commencer (influence celtique délicieuse). Les thèmes féériques, autre régal auditif, sont réalisés au cours de l'aventure avec un bouton de la Wiimote (la manette), tout en agitant celle-ci avec un geste des plus authentiques. La technologie a aussi ses bienfaits, quand elle fonctionne ; n'essayez jamais de jouer à Skyward Sword avec une manette d'occasion, au moindre signe de défaillance changez-la ! Je vous jure.

Malgré une ou deux choses à redire, la bande originale et sonore de ce quinzième opus de Legend of Zelda est à l'image de celui-ci en matière de beauté et de plaisir procuré, digne de la saga et de sa réputation. La surprise n'est pas globale, elle est ponctuelle et se marie bien avec l'esprit perpétuel de redécouverte. Une nouvelle fois, bravo Nintendo !

A lire aussi en DIVERS par MARCO STIVELL :


Natalie MERCHANT
Leave Your Sleep (2010)
Le dernier album de natalie merchant




Mike OLDFIELD
Tubular Bells Ii & Iii Live (1999)
Double face


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Kōji Kondō, Hajime Wakai (tous les instruments)


1. Legend Of Skyloft
2. Ballad Of The Goddess (chant De La Déesse)
3. File Select
4. Opening
5. Link's Nightmare
6. Knight's Academy
7. Skyloft (célésbourg)
8. Legendary Hero
9. Romance
10. Inside A House
11. Groose's Theme
12. Silly Groose
13. Romantic Groose
14. Zelda's Intervention
15. Cave
16. Crimson Loftwing
17. Leaping Off The Edge
18. Flying Practice
19. Ceremony Begins
20. Wing Ceremony
21. Romance In The Air
22. Harp 'ballad Of The Goddess'
23. Blessing Of The Goddess
24. Black Tornado
25. Destiny's Call
26. Second Nightmare
27. Separation
28. Follow Fi
29. Fi's Theme
30. Get Goddess Sword
31. The Goddess Sword
32. Hint Movie
33. Sleep Till Night
34. Sleep Till Morning
35. Bazaar
36. Bazaar (gear Shop)
37. Bazaar (potion Shop)
38. Bazaar (item Check)
39. Bazaar (scrap Shop)
40. Bazaar (fortune-teller)
41. The Sky
42. To The Surface
43. Sealed Grounds (le Vallon Du Sceau)
44. Sealed Temple
45. Faron Woods (la Forêt De Firone)
46. Enemy Appears
47. Battle (idle)
48. Battle (fight)
49. Battle (under Attack)
50. Kikwi Theme
51. Bucham Kikwi Elder
52. Skyview Temple
53. Stalfos
54. Lord Ghirahim
55. Ghirahim Battle
56. Temple Spring
57. Activating Spirit Crest
58. Message From The Goddess
59. Island In The Sky
60. The Lumpy Pumpkin
61. Bamboo Island
62. Bamboo Cutting
63. Skyloft (variation)
64. Monster Of Skyloft
65. Batreaux's Theme
66. Beedle's Air Shop
67. Eldin Volcano (le Volcan D'ordinn)
68. Mogma Theme
69. Vulcano Ascent
70. Tubert's Theme
71. Thrill Digger
72. Earth Temple
73. Lizalfos
74. Game Over
75. Avoiding Danger
76. Scaldera Appears
77. Scaldera/tentalus
78. Scaldera/tentalus (critical)
79. Memories Of Zelda
80. Pumpkin Pastime
81. Lanayru Desert (le Désert De Lanelle)
82. Lanayru Desert (past)
83. Lanayru Mining Facility
84. Lanayru Mining Facility (past)
85. Koloktos/moldarach
86. Disrupted Ritual
87. Zelda Escapes
88. Out Of The Blue
89. Grooseland
90. Harp 'ballad Of The Goddess'
91. Gate Of Time
92. The Seal Breaks
93. The Imprisoned
94. Sealing Spike
95. Scrapper
96. Isle Of Songs
97. Faroe's Courage (goddess)
98. Faroe's Courage
99. Harp 'faroe's Courage'
100. Farore's Silent Realm
101. Guardians Awaken
102. Inside The Great Tree
103. Lake Floria
104. Faron's Shrine
105. The Dragons
106. Ancient Cistern
107. Cursed Bokoblins
108. Koloktos Appears
109. Fun Fun Island
110. Bug Heaven
111. Nayru's Wisdom (goddess)
112. Nayru's Wisdom
113. Harp Nayru's Wisdom
114. Nayru's Silent Realm
115. Lanayru Sand Sea
116. Lanayru Sand Sea (past)
117. Sailing The Sand Sea
118. Minecart Ride
119. Pirate Stronghold
120. Pirate Stronghold (past)
121. Sandship
122. Sandship (past)
123. Inside The Sandship
124. Inside The Sandship (past)
125. Ld002g Scervo (pirate Miniboss)
126. Din's Power (godess)
127. Din's Power
128. Harp 'din's Power'
129. Din's Silent Realm
130. Volcano Summit
131. Fire Sanctuary
132. Mogmas At The Fire Sanctuary
133. Guld's Theme
134. Chase The Mogma Brother
135. Ghirahim Battle (2)
136. Sacred Flames
137. The Imprisoned (2)
138. Groosenator
139. Opening The Gate
140. Dejected Groose
141. Temple Of Hylia
142. Zelda's Lullaby
143. Master Sword
144. Levias Appears
145. Levias Battle
146. Bilocyte
147. Imprisoned (final)
148. Faron Floods
149. Tadtone Trial
150. Tadtone Melody
151. Faron's Vocals
152. Eldin Eruption
153. Eldin's Vocals
154. Lanayru's Vocals
155. Levias' Vocals
156. Song Of The Hero
157. Harp 'song Of The Hero'
158. Goddess's Silent Realm
159. Crumbling Impact
160. Sky Keep
161. Power Of The Triforce
162. Present At Peace
163. Dramatic Descent
164. Final Ghirahim
165. Ghirahim Ritual
166. Heroic Groose
167. Battlefield Of Demise
168. Demise
169. [final Boss] Final Demise
170. [final Boss, Final Stage] Eradication
171. Past At Peace
172. [very Beautiful] Fi's Farwell
173. Fi's Gratitude
174. Impa's Fate
175. Beginning's End
176. Staff Roll



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod