Recherche avancée       Liste groupes



      
CHANSON CELTIQUE-JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Joanne MCIVER & C. SAUNIERE - The Cannie Hour (2011)
Par MARCO STIVELL le 4 Juin 2018          Consultée 136 fois

Quand on est passionné de musique, il y a une grande part de découverte que l'on fait soi-même, et qui correspond à notre propre parcours de vie. Néanmoins, il arrive que cette unité repose sur deux entités, et il se crée un partage inaltérable qui vous relie à quelqu'un d'autre. Ce quelqu'un peut être en fait quelqu'une. Et ce trait magique, la musique reste un bon moyen de le garder, faute de mieux. Ne vous étonnez donc pas si certaines chroniques de votre éditeur portent désormais la mention "label Petite Princesse", même si de nombreuses déjà parues la gardent aussi, implicitement.

Joanne McIVER et Christophe SAUNIÈRE n'en sont pas à leur premier effort commun avec The Cannie Hour en 2011. Voilà un duo qui tient bon, et de toute évidence, ils continuent de nous enchanter en le faisant essentiellement à deux. Les arrangements de Saunière, pas seulement à la harpe comme on le sait, sont ici enrichis par la présence d'un accordéoniste ainsi que d'un quatuor à cordes.

Pour peu qu'on adhère à la formule, l'ambiance distillée sur les 13 morceaux nous tient passionnés du début à la fin, même si certaines compositions sont plus audacieuses que d'autres. Pour commencer, "John Macnab", une nouvelle de l'écrivain écossais John Buchan (qui a aussi été, accessoirement, le 15ème Gouverneur Général historique du Canada) publiée en 1925, reprend le ton de ces nombreux écrits de l'époque mélangeant nature/poésie et politique.

La musique est tour à tour contemplative, marque de la voix pure de la chanteuse voguant sur la harpe de son collaborateur et les cordes frêles en fond pour un début merveilleux et délicat, puis dynamique sur cette fin où McIver chante un puirt-a-beul, "chanson de travail" avec autant de force qu'une Karen Matheson (CAPERCAILLIE).

Suivant la tradition celtique, les compositions alternent des pas de danses avec des moments doux et feutrés. "The Orra Man" emploie la harpe comme la flûte avec un sens de la syncope qui tient plus du swing, non dénué de charme. Il y a également "The Mórag A'dol", encore meilleure parce que McIver y brille de mille feux, en puirt-a-beul ou aux small pipes, la cornemuse de Northumbrian dite "de chambre" (la même qu'en intro du disque The Soul Cages de STING), par opposition aux bagpipes.

Un souffle jazz est délicieusement apporté à "Barabel Òg", et "Ghosts", qui porte bien son nom, révèle une couleur cinématographique, parfaite pour un film d'animation. La voix, les arrangements sont désarmants de beauté dans un contexte aussi intime. Songez à ce que donnerait "Tha I Fuar" avec autre chose que des flûtes et de la harpe, un son plus calibré : une ballade pop à la "Wonderwall" d'OASIS ! Cependant, on est bien satisfaits du résultat, tout comme le jeu de Christophe Saunière sur "The Sun Begins to Set", histoire de changer des habituelles guitares acoustiques arpégées.

Autre titre essentiel, "Bannockburn" dont la présence d'une caisse claire suggère qu'un pipe-band (orchestre de cornemuses) aurait parfaitement pu trouver sa place. C'est sans compter sur l'aspect le plus fidèle aux ballades enchanteresses, et qui fait de "The Letter" et "The Mistress Stone" des gemmes à conserver précieusement dans son esprit. Seule "Sail to Australia", avec ses percussions et son rythme cha-cha, le piano et la guitare électrique remplaçant la harpe, peut paraître moins réussie, mais elle n'en demeure pas moins intéressante. Ce disque remarquable d'écriture, par sa générosité et son évidence, est à savourer comme un bon chocolat au lait, par une journée tranquille à la maison, romantique lorsque c'est possible.

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


GWENAëL KERLéO
Yelen (2003)
Harpe celtique et chansons de toile




DISNEY
Coco (2018)
Mexicain jusqu'au bout des doigts


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joanne Mciver (chant, small pipes, flûte, tin whistle)
- Christophe Saunière (harpe celtique, guitare, basse, claviers)
- Morgane Saunière (violoncelle)
- Claire Couic, Marc Vieillefon (violon)
- David Gaillard (alto)
- Pascal Pallisco (accordéon)


1. John Macnab
2. A Year And A Day
3. The Orra Man
4. My Bonnie Jo
5. The Mórag A' Dol
6. Bannockburn
7. The Mistress Stone
8. Tha I Fuar
9. The Sun Begins To Set
10. Barabal Òg
11. Ghosts
12. The Letter
13. Sail To Australia



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod