Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK 50\'S/SURF MUSIC  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


LOOLIE & THE SURFING ROGERS - Tell Me What You Want (2018)
Par MARCO STIVELL le 9 Juin 2018          Consultée 248 fois

Cette chère Brenda LEE continue de faire des émules, en France pas moins qu'ailleurs. Cela fait déjà quelques temps que LOOLIE & THE SURFING ROGERS écume les bars et les scènes de la capitale et alentours, quand ce premier disque studio nous parvient enfin.

Voici donc un groupe intéressant à plus d'un titre qui tente de surfer (avec un nom pareil, le contraire serait étonnant !) sur la vague années 50/60 américaines toujours aussi fournie en talents plus ou moins remarquables. Intéressant parce que le groupe est à la base un couple, Loolie et Mat Le Rouge, qui avait dépanné CORA LYNN & LA MEMPHIS MAFIA pendant un temps. Depuis, ce dernier groupe a délaissé le saxophone, alors que LOOLIE & THE SURFING ROGERS ne l'a que mieux retrouvé.

Mat Le Rouge est un des contributeurs principaux du groupe en matière de création, ce qui demeure rare pour un saxophoniste, même dans cette scène ! Cela s'entend dans le son de façon naturelle, puisque l'instrument est très en avant, autant sinon plus que la guitare, tout en se doublant parfois lui-même.

L'autre caractéristique de LOOLIE & THE SURFING ROGERS, c'est la voix de sa chanteuse, sensuelle et relativement douce mêlée avec un caractère de peste mis en musique. Pas une grande voix, loin s'en faut, rarement juste de surcroît ; il s'agit plus d'une couleur dont j'avoue d'ailleurs ne pas être grand amateur. Au moins, elle s'accorde avec l'esprit folâtre et pimenté de la surf-music.

"Fly Fly", "Tell Me Why" et "Arabian Night" font partie des "highlights" ou des hauts faits de ce premier disque, Tell Me What You Want, enregistré au Cargo, studio de Montreuil (Seine-Saint-Denis, le 9-3 peut donc bien faire clairement autre chose que du "nouveau blues urbain" !). Les couleurs du troisième sont évidentes, et Mat Le Rouge officie au sax baryton plutôt qu'au ténor partout ailleurs, un sax qui secoue bien, partagé entre les couleurs du bebop (rugueuses), du rockabilly et de l'Orient, tandis que la guitare d'Antoine Pozzo Di Borgo continue de nous faire planer.

Ailleurs, les compositions fonctionnent plutôt bien mais le chant de Loolie est assez variable, adapté ou éprouvant sur la longueur. C'est le cas pour "Beat Me Down", alors qu'on se délecte des parties de sax déchirantes, complètement folles. L'instrumental qui suit a le même nom que le groupe et se situe dans la bonne tradition surf, avec une excellente remontée de guitare jouée comme une mandoline. La rythmique assure bien elle aussi, néanmoins on sent que comme la guitare par rapport au sax et au chant dans la plupart des cas, elle tend surtout vers un rôle - solide - d'accompagnement.

On trouve deux chansons en français, "Shumba" et "Suspendue", où Loolie fait mieux ressortir le ton coquin voire plus si affinités des textes. Le sax qui devient une section de saxs ne fait qu'en rajouter de plus belle, tout comme sur certains slows, "November Rain" en tête. Ballade plus réussie que certains titres rapides ou que sa petite soeur "Sweet Caresses", pourtant l'une des deux seules compositions écrites exclusivement par le guitariste. Enfin, "Take a Good Look at Me" propose une escapade reggae tout à fait réussie.

Pour un premier album, l'ensemble tient la route, mais n'est pas exempt de maladresses, notamment au niveau du chant qui manque de diversité et d'une poignée de morceaux dont la qualité se situe en deçà. Rien de grave, et ce groupe ne manque pas de fraîcheur, avec un instrument porteur tout à fait passionnant !

A lire aussi en ROCK'N ROLL par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
Johnny Et Ses Fans Au Festival De Rock'n'roll (1961)
Faux live




Johnny HALLYDAY
Rock à Memphis (1975)
Retour au rock'n'roll.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Loolie (chant)
- Mat Le Rouge (saxophones ténor et baryton, flûtes, choeurs)
- Antoine Pozzo Di Borgo (guitares, trompette, choeurs)
- Eric 'rico' Delloye (batterie, choeurs)
- Grégoire Fauque (basse)
- François Sabin (basse, choeurs, claviers)


1. Do You Understand
2. Suspendue
3. Tell Me
4. Hey Babe
5. Fly Fly
6. November Rain
7. Arabian Night
8. Sweet Caresses
9. Take A Good Look At Me
10. Shumba
11. Beat Me Down
12. Surfing Rogers



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod