Recherche avancée       Liste groupes



      
CANTERBURY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Soft Machine
- Style + Membre : Hatfield And The North, Egg, National Health

GILGAMESH - Gilgamesh (1975)
Par CALYX le 11 Juillet 2018          Consultée 155 fois

GILGAMESH, quartet fondé par Alan Gowen, musicien à la sensibilité exacerbée, illustre parfaitement la scène de Canterbury. Il en est la formation la plus orientée vers le jazz du mouvement, intégralement instrumentale, et pourtant la moins diversifiée sur ce dernier point. Ses compositions raffinées aux ambitions modestes peuvent cependant paraître froides pour les non-initiés.

En 1975, les pièces maîtresses du Prog sont déjà parues, certains groupes montrant même les signes d’une inspiration déclinante. C’est pourtant l'année où GILGAMESH sort son premier album, fourmillant d’idées pas toujours très bien exploitées. La technicité des quatre membres n’est pas en cause, bien que la section rythmique soit en-deçà de ce qui se faisait à l’époque, ni même la production assurée ici par le brillant Dave Stewart. C’est bien le manque de cohérence et l’architecture des morceaux aux mélodies fines et aux improvisations mesurées qui ne trouvent pas leur équilibre.

On peut observer tout cela dès le premier morceau ‘’One End More / Phil's Little Dance - For Phil Miller's Trousers / Worlds Of Zin’’, où chacune des pièces est indépendante des autres. Ce manque d’homogénéité est le paradigme de l’album. Le solo de guitare de Phil Lee en fermeture est grandiose, un exercice trop rare dans cette école de Canterbury. ‘’Lady and Friend’’ et ‘’Notwithstanding’’ sont d’une très grande douceur, et tranchent singulièrement avec celle qui se situe entre ces deux compositions, où la section rythmique et les claviers d’Alan Gowen sont assez complexes, mais dont aucune mélodie ne ressort. ‘’ Island Of Rhodes / Paper Boat - For Doris / As If Your Eyes Were Open’’ et ‘’ We Are All / Someone Else's Food / Jamo And Other Boating Disasters - From The Holiday Of The Same Name’’ ont exactement les mêmes qualités et défauts que le morceau d’ouverture. L’apport d’instruments à vents aurait considérablement transcendé l’œuvre. ‘’For Absent Friends’’ est une jolie ballade jouée à la guitare, sans prétention aucune. ‘’Just C’’ est, avec ses 44 secondes, la composition la plus aboutie de l’album, entièrement jouée au piano. On y retrouve toute la nuance du jeu d’Alan Gowen, ouvertement mélancolique.

Malgré une approche musicale d’une grande humilité, l’émotion est cependant difficilement perceptible. Des idées, il n'en manque pas, de belles capacités techniques non plus, mais les changements de thèmes, trop nombreux, viennent entacher ces dernières. Le groupe se sépare peu de temps après la sortie de l'album et Alan Gowen forme le groupe NATIONAL HEALTH où son immense potentiel artistique peut atteindre enfin son firmament. GILGAMESH enregistre toutefois un second album en sa présence, trois ans plus tard.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par CALYX :


HATFIELD AND THE NORTH
The Rotter's Club (1975)
L'aboutissement musical.




CARAVAN
Waterloo Lily (1972)
Redéfinition musicale.


Marquez et partagez





 
   CALYX

 
  N/A



- Phil Lee (guitares electrique, classique, acoustique, 12 cor)
- Alan Gowen (pianos acoustique & electrique, clavinet, synthéti)
- Jeff Clyne (basse)
- Michael Travis (batterie, percussions)


1. One End More / Phil's Little Dance - For Phil Mill
2. Lady And Friend
3. Notwithstanding
4. Arriving Twice
5. Island Of Rhodes / Paper Boat - For Doris / As If
6. For Absent Friends
7. We Are All / Someone Else's Food / Jamo And Other
8. Just C



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod