Recherche avancée       Liste groupes



      
CANTERBURY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Steve Hillage
- Membre : Camel, Murray Head , Matching Mole
- Style + Membre : Hatfield And The North, National Health

CARAVAN - Waterloo Lily (1972)
Par CALYX le 27 Juin 2018          Consultée 293 fois

Suite au non-succès commercial de ‘’In the Land of Grey and Pink’’, David Sinclair quitte le navire dont il était la figure de proue. Il part fonder Matching Mole en compagnie de Robert Wyatt qui vient, lui, de quitter Soft Machine. Cette décision assez inattendue va redéfinir les ambitions musicales du groupe. Ils vont ainsi faire appel au pianiste Steve Miller, frère aîné de Phil Miller et ancien membre du groupe Delivery pour le remplacer. Son jeu, plus adepte du piano électrique que de l’orgue, cher à David Sinclair, va accentuer l’aspect jazz de la formation. L’héritage stylistique ainsi que l’alchimie vont se voir profondément modifiés. On pourrait croire qu’il s’agit là d’un album de transition, mais il n’en est rien. On retrouve ce sens de la mélodie ainsi que cette finesse dans l’exécution.

L’album commence par l’unique prestation vocale de Richard Sinclair avec ‘’Waterloo Lily’’ aux ruptures rythmiques très bien exploitées. Premier titre entièrement instrumental du groupe ‘’Nothing at All / It's Coming Soon / Nothing at All (Reprise)’’ voit un invité prestigieux en la personne de Phil Miller, guitariste peu académique mais d’une subtilité rare. Son apport compense le jeu très limité techniquement de Pye Hastings, qui s’est définitivement résigné à n’être qu’un guitariste rythmique. Les titres ‘’Songs and Signs’’, ‘’Aristocracy’’ et ‘’The World is Your’’ voient le versant le plus pop de la formation avec un sens de la mélodie toujours étoffé. Cependant, là où sur ‘’ ’If I Could Do It All Over Again, I'd Do It All Over You’’ le mélange des genres formait un ensemble cohérent, ici les transitions sont trop marquées. On note également une implication quelque peu effacée, avec notamment un Richard Coughlan moins incisif.

‘’The Love in Your Eyes’’, composé par Pye Hastings est assurément le sommet de l’album avec une grande diversité musicale où se côtoient hautbois, trompette ou encore la flûte de l’indispensable Jimmy Hastings. L’approche symphonique de l’ouverture, accompagnée d’un orchestre est grandiose. Au cours des 12 minutes, l’inspiration ne souffre d’aucun essoufflement et les différentes pièces s’enchaînent avec fluidité. L’effet wah-wah sur la basse est bien pensé et apporte plus de profondeur à l’ensemble, une vraie réussite.

Orphelin d’un membre essentiel dont l’instrument était le plus représentatif de l’identité du groupe, Caravan aura su apporter à sa musique une orientation plus jazz, désirée par Richard Sinclair qui va néanmoins le mener dans une impasse, l’alchimie entre ce dernier et Pye Hastings arrivant à sa fin. Il quitta le groupe après la sortie de l’album pour former Hatfield and the North en compagnie de Steve et Phil Miller. Cet album met donc fin à la première partie de leur histoire…

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par CALYX :


NATIONAL HEALTH
Of Queues And Cures (1978)
Un rêve éveillé...




CARAVAN
In The Land Of Grey And Pink (1971)
Tout n'est pas rose.


Marquez et partagez





 
   CALYX

 
  N/A



- Pye Hastings (guitares, chant)
- Steve Miller (piano électrique, orgue)
- Richard Sinclair (basse, guitare, chant)
- Richard Coughlan (batterie)
- Jimmy Hastings : (flûte)
- Lol Coxhill : (saxophone soprano)
- Phil Miller (guitare)
- Mike Cotton (trompette)
- Barry Robinson (hautbois)


1. Waterloo Lily
2. Nothing At All / It's Coming Soon / Nothing At All
3. Songs And Signs
4. Aristocracy
5. The Love In Your Eye / To Catch Me A Brother / Sub
6. The World Is Yours



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod