Recherche avancée       Liste groupes



      
CANTERBURY  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Steve Hillage
- Membre : Camel, Murray Head , Matching Mole
- Style + Membre : Hatfield And The North, National Health

CARAVAN - If I Could Do It All Over Again, I'd Do It All Over You (1970)
Par CALYX le 19 Juin 2018          Consultée 599 fois

Durant l’année qui suivit la sortie de son premier album, Caravan a acquis une solide expérience en se produisant en première partie de PINK FLOYD, Frank ZAPPA, YES ou encore SOFT MACHINE, dont les membres de ce dernier sont issus des Wilde Flowers, avec lequel CARAVAN à fait ses débuts. En cette année 1970, Richard Sinclair, David Sinclair, Richard Coughlan et Pye Hastings viennent de signer un contrat avec Decca Records et entrent en studio avec beaucoup d’enthousiasme. Ils vont assurer eux-mêmes la production de l’album, jouissant d’une liberté artistique totale à la croisée des chemins entre Pop, Prog, Jazz et Psyché.

Le premier morceau "If I Could Do It All Over Again, I'd Do It All Over You" est audacieux et entêtant, mais peut toutefois décourager l’auditeur. "And I Wish I Were Stoned / Don't Worry" concrétise les promesses issues de leur premier album, à savoir diverses ramifications à la construction cohérente et mélodique, où les voix de Richard Sinclair et Pye Hastings s’entremêlent à merveille. La première partie de "As I Feel I Die" commence par la voix fragile de Pye Hastings installant une atmosphère aérienne, avant de s’envoler vers un final hallucinant. La basse de Richard Sinclair est malmenée ici et nous laisse entrevoir le travail qu’il effectuera par la suite au sein d’HATFIELD AND THE NORTH.

La dimension progressive est plus marquée sur ‘’ With an Ear to the Ground You Can Make It / Martinian / Only Cox / Reprise’’ dont la montée en puissance est parfaitement maîtrisée, où l’accalmie du début côtoie l’orgue si caractéristique de David Sinclair, dépositaire du son de groupe. Les rebondissements s’enchaînent et l’envolée à la flûte de Jimmy Hastings en partie centrale est tout simplement magnifique, dans la veine de Mel Collins sur ‘’Lady of the Dancing Water’’ de King Crimson. "Hello Hello" aux paroles surréalistes, racontant l’histoire d’un homme qui entend un son, provenant d’un autre homme taillant une haie… Assez inattendu et parsemé de bruitages qui le sont tout autant. Le ton ici est à l’amusement, mais le tout reste plaisant à écouter. L’interlude "Asforteri 25" est en réalité un message adressé à leur ancien manager, Terry King, quant au pourcentage assez confortable qu’il retenait pour lui-même (25%) lors de leur première tournée.

"Can't Be Long Now / Francoise / For Richard / Warlocké" plus sobrement nommé "For Richard", est le sommet de l’album et du groupe. 14 minutes d’une intensité rare, où l’improvisation n’a pas de vocation démonstrative. Une ouverture apaisante où la flûte traversière laisse place à l’élévation de la basse, dont le riff principal est mémorable. Richard Coughlan n’est pas un batteur musical comme peut l’être Phil COLLINS, mais son jeu est au service de l’ensemble, et insuffle une énergie certaine aux autres membres. Malgré ses talents de compositeur, Pye Hastings est le musicien le plus discret ici, et même sur l’ensemble de l’album, son jeu étant assez faible techniquement. Jimmy Hastings virevolte dans tous les sens, entre flûte traversière et saxophone. "Limits" met fin à cette épopée, dans un songe aux paroles quelque peu naïves.

Un album idéal pour entrer dans le rock dit de Canterbury. Moins connu que son successeur direct, il n’en est pas moins riche. Chaque mélodie est lumineuse et l’harmonie entre les musiciens est sans faille. Contrairement à beaucoup d’autres groupes de cette école de Canterbury, il n’y a pas besoin de plusieurs écoutes pour en extraire toute la sève musicale. Un voyage bucolique marqué par une approche de la musique unique, à savoir un savant mélange de styles très différents, mais ô combien cohérent.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par CALYX :


NATIONAL HEALTH
National Health (1978)
It's free with NATIONAL HEALTH.




NATIONAL HEALTH
Of Queues And Cures (1978)
Un rêve éveillé...


Marquez et partagez





 
   CALYX

 
  N/A



- Pye Hastings (guitares, chant)
- David Sinclair (orgue hammond, clavecin, piano)
- Richard Sinclair (basse, chant)
- Richard Coughlan (batterie)
- Jimmy Hastings (flûte traversière, saxophone)


1. If I Could Do It All Over Again, I'd Do It All Ove
2. And I Wish I Were Stoned / Don't Worry
3. As I Feel I Die
4. With An Ear To The Ground You Can Make It / Martin
5. Hello Hello
6. Asforteri
7. Can't Be Long Now / Francoise / For Richard / Warl
8. Limits



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod