Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Free

AMANDA FISH - Free (2018)
Par BAYOU le 11 Octobre 2018          Consultée 340 fois

Dans la famille Fish, du côté de Kansas City, on connaît bien Samantha, la jolie blonde qui s’est fait sa place dans le blues rock, mais peu de gens ont entendu parler de sa sœur aîné Amanda.
Certes, son look un peu rondouillard la dessert certainement auprès des managers, mais sa voix est carrément superbe.
En 2015, elle a sorti un premier album Down In The Dirt avec une pochette hideuse, et elle revient, une allumette enflammée à la bouche, prête à faire tout péter avec Free.
On le sait, la scène blues de Kansas City est dynamique avec Brandon Miller mais aussi son bataillon de filles, Danielle Nicole, Heather Newman, mais celle dont la voix est certainement la plus blues, c’est bien l’aînée des Fish.

Elle est accompagnée de quelques pointures, comme le batteur Glen James, l’organiste Chris Hazelton, l'as de l'harmonica Richard Rosenblatt et les guitaristes Dave Hays, Tyler Morris, Bob Margolin, Ken Valdez, Alastair Greene, Coyote Bill, elle-même jouant de la basse et de la guitare acoustique.
Elle cite comme influences R.L. BURNSIDE et NIRVANA (les riffs de guitare de « The Bored And Lonely ») mais à l’écoute on pense surtout à Etta James ou à une Beth Hart avant qu’elle ne gâche son talent en chantant de la variété.
Le funky « 2020 » ouvre l’album qui poursuit avec un excellent boogie « Not Again » avant que le tempo ralentisse sur « Anymore ».
« The Ballad of Lonesome Cowboy Bill” est un hommage acoustique à son Kansas natal. “Blessed” est intense et sombre, habilement souligné par la voix de Sara Morgan.
Les titres sont un mélange subtil de rock costaud et de ballades soul/funky qui font exploser la voix d’Amanda jusqu’au morceau final, ce « Free » joyau de l’album avec un duo Amanda/ Sara souligné par l'orgue de Chris Hazelton. Ce final particulièrement excellent ponctue un album qui prend aux tripes dès la première écoute.

A l’heure où les maisons de disques cherchent à promouvoir des voix blues féminines, il serait dommage et injuste qu’Amanda n’éclate pas sur cette même scène. Certes, elle n’a pas de cheveux longs qui font de l’effet sur scène ni un look de mannequin mais Janis JOPLIN ou Etta JAMES n’étaient pas spécialement jolies non plus, leur talent se nichant dans la voix, cette voix si originale. Et celle d’Amanda mérite d’être écoutée et appréciée pour ce qu’elle est.

N'approchez pas le CD d'une matière inflammable, cela pourrait VRAIMENT mettre le feu !

A lire aussi en BLUES-ROCK par BAYOU :


FLEETWOOD MAC
Live In Boston (1970)
Du blues lumineux et incandescent




MANASSAS
Manassas (1972)
Le chef d'oeuvre de Stephen Stills

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Amanda Fish (chant, basse, guitare)
- Glen James (batterie)
- Chris Hazelton (orgue)
- Richard Rosenblatt (harmonica)
- Dave Hays (guitare)
- Tyler Morris (guitare)
- Bob Margolin (guitare)
- Ken Valdez (guitare)
- Alastair Greene (guitare)
- Coyote Bill (guitare)
- Sara Morgan (voix)


1. 2020
2. Not Again
3. Anymore
4. The Ballad Of Lonesome Cowboy Bill
5. Blessed
6. Going Down
7. You Could Be
8. Bullet
9. Here We Are
10. Don't Mean A Thing
11. The Bored And Lonely
12. Free



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod