Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2018 Deep Sud

Didier CÉRÉ - Deep Sud (2018)
Par BAYOU le 9 Janvier 2019          Consultée 458 fois

Toute la France qui aime le southern-rock connaît et adore Didier Céré chanteur-guitariste et leader des Bootleggers qui, avec huit albums au compteur, occupent une place de choix dans le paysage.Mais après trente années passées dans le groupe, Didier choisit de sortir son premier album solo, avec des compositions et des titres en français. Comme il connaît du monde, il embarque avec lui (excusez du peu) Neil Black, Claude Langlois, Nico Wane Toussaint, des cuivres, le tout enregistré à Pau et mixé au Texas.

Je ne suis pas fan en général des textes en français sur ce genre de musique mais là Stetson bas ! Commençons par la pochette, où Didier pose délicatement ses fesses sur une belle Américaine (je parle d’une voiture là bande de voyeurs). Et pour rester dans le tempo, un bruit de moto démarre l’album puis on plonge tout de suite dans une ambiance country-western et je précise du haut de gamme pas du médiocre, puis « Redneck Jazz » a un petit côté délicat et jazzy rétro swinguant, la voix de Didier prenant facilement des accents crooner.

Ensuite, direction la Louisiane avec deux adaptations de Sonny Landreth et Zachary Richard, histoire de rendre un superbe hommage à la musique cajun et au zydeco à travers deux immenses musiciens, Claude Langlois jouant, comme toujours, merveilleusement de la slide sur « Bayou Stomp ». En plus, « Zack Attack Rap » est le genre de morceau à faire swinguer n’importe qui et plonge dans l’ambiance des bals « Fais Dodo »

Et on arrive à mon morceau préféré « J’ Feele Blues » c’est Redd Volkaert (oui le gars qui a joué avec Merle Haggard) qui officie à la gratte avec la slide magique de Claude, chanson écrite par Didier et son compère Frederick Bodeneuve; du grand art, c’est beau comme un coucher de soleil sur le Mississippi. Encore et toujours de belles guitares pour la suite, il faut souligner que Neal Black dans un registre un peu différent de ses productions, effectue un boulot dantesque.

« Du moment Qu’cà Roule’ » avec le banjo de Maurice Marabuto et l’harmonica de Nico Wayne Toussaint sent le thème du western alors que « Trucker Blues » est comme son titre l’indique un hommage aux immenses camions qui traversent les USA. Il nous fait même une reprise de Johnny, et il faut admettre que « Ma Jolie Sarah » est particulièrement bien tant dans la voix que l’arrangement musical. On termine par une reprise de « Kentucky Moonshine » hymne au bourbon de contrebande créé par Pure Prairie League, chantée dans sa langue d’origine.

Un superbe voyage musical à travers les musiques du Deep South, un panorama superbe merveilleusement chanté et joué. On est au tout début de 2019, mais on tient déjà un des grands albums de l’année.

A lire aussi en BLUES-ROCK par BAYOU :


LITTLE FEAT
Rooster Rag (2012)
Le retour en studio réussi d'un grand groupe




GOV'T MULE
Shout (2013)
Un CD en deux dimensions


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Didier Céré (chant, guitare)
- Michel Lesgourgues (saxophone)
- Esther Mengual (vocaux)
- Nono (vocaux)
- Maurice Marabuto (banjo)
- Didier Gregoire (saxophon)
- François Gauthier (basse)
- Olivier Pelfigues (batterie)
- Neal Black (guitare)
- Redd Volkaert (guitare)
- Michel Foizon (guitare, dobro)
- Nico Wayne Toussaint (harmonica)
- Eric Braccini (claviers)
- Jeff Zima (slide guitare)
- Claude Langlois
- Thierry Lecoq (violon)


1. Blues De John
2. Redneck Jazz
3. Barrelhouse Blues
4. Bayou Stomp
5. Zack Attack Rap
6. J' Feele Blues
7. Blues Interlude
8. Honky Tonk
9. Du Moment Qu' Ca Roule
10. Trucker Blues
11. Ma Jolie Sarah
12. Kentucky Moonshine



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod