Recherche avancée       Liste groupes



      
POST HARDCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MEMBRANE - Burn Your Bridges (2019)
Par WATCHMAN le 16 Avril 2019          Consultée 219 fois

La membrane est un tissu organique animal, mince et souple, qui forme ou enveloppe un organe et tapisse même parfois sa cavité. L’organe dont il est question ici est un groupe de metal originaire de Vesoul et influencé par les scènes noise et hardcore. Formé au début des années 2000, le combo a déjà sorti une dizaine de projets et connu de multiples remaniements de line-up. Depuis 2018, Membrane semble s’être stabilisé sous la forme d’un trio et nous propose un tout nouvel album intitulé Burn Your Bridges. Il s’agit du premier sous cette configuration, avec l’intégration récente au sein de ses rangs du bassiste de Jäger Blaster, un groupe qui a déjà fait parler de lui à trois reprises dans ce webzine.

La première piste démarre sur des accords calmes évoquant assez le style de Thurston Moore et Sonic Youth, mais où l’on sent une certaine tension palpable. D’ailleurs, ce n’est effectivement que le calme avant la tempête puisque l’explosion sonore arrive peu de temps après. On y distingue une recette sonore qui se retrouvera par la suite sur plusieurs pistes de l’album. Sorte de fusion entre le metal malsain et torturé de Neurosis ou plus récemment Amenra, auquel vient se greffer le côté agressif et dépouillé propre au hardcore d’un Fugazi. C’est particulièrement le cas sur « Stand In The Rain », « Childhood Innocence », « Battlefield » ou encore « Windblown ». Les parties de chant les plus écorchées rappellent beaucoup ce que proposait Troy Sanders à l’époque des trois premiers albums de Mastodon.

Mais si nous avons évoqué à l’instant les fondamentaux de la membrane ; à savoir ce tissu organique faisant office d’enrobage et matérialisé ici par cette base de metal teintée de hardcore, nous ne pouvons occulter l’une de ses caractéristiques principales : je veux bien entendu parler de sa souplesse. Et chez nos Vésuliens, la souplesse s’assimile à une perméabilité laissant passer des influences que l’on ne s’attendrait pas à trouver dans leur son de prime abord, mais qui parviennent néanmoins à tirer leur épingle du jeu.
Ainsi, l’accalmie que représente le titre éponyme en milieu d’album est un mélange particulièrement réussi entre le « Half Believing » de The Black Angels et le « Drown In Ashes » de Celtic Frost. Pareil pour « Fragile Things », qui met en valeur le jeu du batteur grâce à un blast assez représentatif de ceux que proposent les groupes allemands de black metal progressif, tels que Secrets Of The Moon ou encore Dark Fortress. Le résultat se traduisant généralement par une basse très audible et que des artistes issus néanmoins du mouvement comme Ihsahn ont aujourd’hui bien su rééquilibrer. Quant à la conclusion d’opus qu’est « At Long Last », elle permet d’achever l’écoute sur une note atmosphérique très agréable et bienvenue que n’aurait pas reniée Klone.

Ne pouvant me livrer à l’exercice comparatif puisque ne connaissant pas les précédents travaux du groupe, je vois donc en « Burn Your Bridges » un bon album de post metal à tendances noise et hardcore. Mais même sa qualité intrinsèque évidente, due notamment à l’intégration maîtrisée d’influences issues d’autres scènes metalliques, ne pourra suffire à le placer au-dessus de la mêlée dans une scène où les combos peinent assez souvent à se renouveler. La faute incombant malheureusement et de façon étonnement paradoxale à des précurseurs ayant déjà en leur temps repoussé les limites et défini de nouveaux contours.
La définition-même du rôle de la membrane et peut-être aussi une belle manière de « brûler les ponts » avec les poids lourds emblématiques du style.

A lire aussi en HARD ROCK par WATCHMAN :


REBEL DUCK
Hard Rock City (2015)
Esprits rebelles.




FIELDS OF THE NEPHILIM
Mourning Sun (2005)
Seasons in the icebyss.


Marquez et partagez





 
   WATCHMAN

 
  N/A



- Nicolas Frère (vocaux/guitares)
- Maxime Weingand (batterie)
- Nicolas Cagnoni (basse/chœurs)


1. Stand In The Rain
2. Childhood Innocence
3. Battlefield
4. Burn Your Bridges
5. Fragile Things
6. Windblown
7. At Long Last



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod