Recherche avancée       Liste groupes



      
GLAM-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SUZI QUATRO - No Control (2019)
Par DERWIJES le 19 Avril 2019          Consultée 562 fois

L'une des plus grandes injustices du rock est certainement le manque de reconnaissance que reçoit Suzi QUATRO. Alors que ces quelques lignes vont l'introduire sur notre site, profitons-en pour expliquer pourquoi nous pouvons être reconnaissants envers elle.

Née à Détroit de parents musiciens, elle monte au début des années 70 un groupe de glam entièrement féminin avec ses soeurs Patti et Arlene qu'elles nomment The PLEASURE SEEKERS. Malheureusement en cette décennie d'émancipation féminine, le rock est encore vu comme une affaire de mecs bien couillus et le groupe ne décollera jamais.
Loin de se laisser abattre, elles durcissent leur son et renomment leur groupe CRADLE. Même si elles n'enregistrent aucun disque sous ce nom, elles ont l'opportunité de jouer un peu partout aux Etats-Unis.
L'opportunité lui viendra de Mickie MOST, producteur de Jeff BECK, qui la voit en concert et décèle son potentiel. Ni une ni deux, il la convainc de le suivre en Angleterre. Commence alors pour elle une carrière solo dans le glam fructueuse qui la voit placer presque une vingtaine de singles dans les charts britanniques. Lorsque vient la fin du glam, elle tente tant bien que mal de se faire une place au soleil dans son pays natal, sans trop de succès. Elle se tourne alors vers la comédie et joue dans la série Happy Days et continue de tourner en même temps.

Seule femme à s'être taillée une place dans le monde du glam, elle est aussi la première femme bassiste à connaître du succès dans le rock, et de nombreuses autres musiciennes ont revendiqué son exemple, ne serait-ce que Joan JETT.
Ce manque de reconnaissance fait d'elle un petit secret bien gardé des amateurs. Si vous aimez le rock 70's, vous ne serez pas déçus : toujours de cuir vêtue, Suzi Quatro taille directement dans le gras pour arriver à un glam/hard rock bien jouissif, à l'image du morceau-titre ouvrant le disque. Elle n'oublie pas pour autant les racines du genre en mâtinant le tout d'une bonne dose de rhythm'n'blues, ce qui fait d'autant plus plaisir à entendre que cet ancêtre est trop souvent oublié. Et Suzi sait aussi mettre de l'eau dans son vin et ajoute un peu de calypso pour “Love Isn't Fair”, sorte de pastiche de BLONDIE plus réussi que je ne le laisse entendre, sans oublier “Bass Line” où elle met en valeur son instrument d'une manière bien sympathique, et la conclusion “Going Down Blues”. Tout est dans le titre, un blues classique mais un peu trop long. On apprécie cependant de le retrouver puisque cela rappelle les heures dorées du début du hard-rock où tous les albums se devaient d'avoir au moins un morceau de pur blues.
A côté de cela, les autres titres se suivent et se ressemblent. Pris à part, des morceaux comme “Heavy Duty”, “Macho Man”, "Strings” ou “Easy Pickings” se défendent avec des riffs mordants et des refrains suaves, mais mis bout à bout, ils se font de la concurrence et perdent de leur panache.

Suzi Quatro n'a pas à rougir de ce nouveau disque. Honnête et direct, c'est un testament à une certaine forme de rock, une qui ne s'embarrassait pas de rendre sans cesse hommage à ses héros et ne se souciait que d'une chose : s'amuser tant que c'est encore possible. Imparfait dans sa forme, ce No Control se rattrape avec son bon fond.

A lire aussi en ROCK par DERWIJES :


Carole KING
Tapestry (1971)
Tapisserie intime.




Bob DYLAN
The Bootleg Series Vol. 1–3 (rare & Unreleased) 1961–1991 (1991)
Buffet à volonté !


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Suzi Quatro (chant, basse)


1. No Soul/no Control
2. Going Home
3. Strings
4. Love Isn't Fair
5. Macho Man
6. Easy Pickings
7. Bass Line
8. Don't Do Me Wrong
9. Heavy Duty
10. I Can Teach You To Fly
11. Going Down Blues



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod