Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Kiefer SUTHERLAND - Reckless And Me (2019)
Par BAKER le 1er Août 2019          Consultée 362 fois

Après un premier album inattendu et fort goûtu, revoilà Jack Bauer en mode musique pour un second opus destiné à clairement consolider les bases : oui, Kiefer SUTHERLAND aime vraiment la musique, et ne considère pas cette seconde carrière comme de la roupie de sansonnet ; preuve en est le soin de la production, ayant fait appel à droite à gauche à de très grands noms des "A-" et "B-list" de requins de studio. Reckless & Me reprend là où Down In A Hole s'était arrêté, avec un style un peu plus countrysant que précédemment, et un chanteur meilleur, bien meilleur.

C'est la principale caractéristique de ce disque : déjà tout à fait crédible sur son premier méfait, Kiefer se montre un vrai, bon, expressif chanteur qui n'hésite pas à donner de la voix, à interpréter, à jouer avec les sonorités, à se lâcher (yiiiiiihaaaa !), à moduler sa voix selon la petite histoire qu'il va raconter. Oubliez les Dwight YOAKAM en goguette qui chantent leur premier amour sous un séquoia par une nuit de pleine lune de la même façon que leur passion pour le pot catalytique de leur Cadillac rose (et allez savoir, avec une telle monocordie, c'est peut-être la même chose ! Ah ben un pot d'échappement c'est chaud, ça vibre.....). Dès le premier titre, un "Open Road" accrocheur et complètement Heartland Rock dans les pas d'Alejandro ESCOVEDO ou, en moins sudiste, Gregg ALLMAN, SUTHERLAND fait naître un univers sonore simple mais efficace, dépeignant une Amérique rurale mais pas bouseuse, traditionnelle mais pas traditionnaliste.

L'album n'est pas tout à fait à la hauteur des attentes les plus folles, mais il se laisse particulièrement bien écouter. Déjà, sa face B est meilleure que la A, la qualité va donc en crescendo. On ne reste pas sur un même tempo, une même ambiance, mais il est vrai que le côté un peu plus expansif de la seconde moitié se montre plus efficace que la plus traditionnelle face A, faite de sentiments plus doux, simples, voire un peu banals, la chanson-titre tentant le coup de bluff du loser limite outlaw, alors que Kiefer au fil des années est devenu un des plus gros nounours d'Hollywood. La face B se montre plus créative, plus audacieuse, passant de l'uptempo très léger à la CROSBY STILLS NASHerie, en passant par le meilleur, une "Agave" excellente, dynamique, festive mais surtout qui sait impliquer l'auditeur.

SUTHERLAND ne sera probablement jamais un cador, un héros de l'Americana, mais sa démarche est sincère et se montre bien plus pertinente que d'autres pourtant plus crédibles sur le papier. Le son est impeccable, la tracklist bien étudiée, et puis surtout, vous avez cette voix, whiskeuse mais chaleureuse, de proximité mais jamais intrusive. Un mélange entre les titres les plus forts du premier album et le savoir-faire bien intégré du second, et notre survivant désigné pourrait bien refaire parler de lui.

A lire aussi en COUNTRY par BAKER :


Eddy MITCHELL
Made In Usa (1975)
Un énorme plaisir coupable




Eddy MITCHELL
Happy Birthday Rock'n'roll (1980)
20 ans déjà ?!


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible (mais il y a du beau monde)


1. Open Road
2. Something You Love
3. Faded Pair Of Blue Jeans
4. Reckless & Me
5. Blame It On Your Heart
6. This Is How It's Done
7. Agave
8. Run To Him
9. Saskatchewan
10. Song For A Daughter



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod