Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY ROCK VARIETE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers , Johnny Hallyday , Jacques Dutronc

Eddy MITCHELL - Happy Birthday Rock'n'roll (1980)
Par BAKER le 8 Mai 2018          Consultée 588 fois

Il a la classe, EDDY. Photographié ainsi par les studios Harcourt, c'est la classe. A partir de cette pochette, "classe" sera le mot qui le définira le mieux. Diantre, où est passé le rocker rebelle qui suait l'alcool lors de concerts frénétiques ? Il est loin déjà, mais plus important, a-t-il réellement déjà existé ? Là où son pote Johnny va aller toujours plus loin et plus fort, marchant plus sur les traces de MANOWAR que de Chuck BERRY (toutes proportions gardées, hein !), EDDY par cette couverture iconique porte un statement clair et définitif : cool je suis, cool je resterai, détaché du monde. Une pose débonnaire mais sereine qui ne le quittera plus jamais, même à l'heure actuelle, 38 ans plus tard.

Et pourtant, il aurait des raisons de bouger dans tous les sens car c'est un anniversaire qu'il fête. 25 ans de rock (à une vache près), et 20 ans de carrière. Dingue. Déjà. 20 ans à faire le clown derrière un pied de micro, au service du rock'n'wollll. C'est a priori à ce genre musical qu'il veut donc rendre hommage, bien plus qu'à son vieillissage (vieillissement est un mot si avilisant, néologisons !), et pour cela il s'entoure d'encore et toujours la même équipe de fines gâchettes de la country blues made in Nashville. Ca devrait l'faire, pourrait-il chanter.

Sauf qu'en écoutant cet album, qui n'est pas son meilleur mais se laisse très agréablement suivre, on voit vite que passé le premier single rock qui introduit à la fois l'album et une formidable section de cuivres, EDDY est en train de glisser, tout doucement, vers la pente de la variété française de classe. Certes, les titres pêchus ne manquent pas : "Tu Ne Veux Plus De Moi" joue à fond la carte du rockabilly "néorétro" comme vont très vite le pratiquer les excellents STRAY CATS, "Rock and Road" est encore une reprise de Chuck BERRY (il nous les aura toutes faites !) en hommage aux intermittents du spectacle sans qui bla bla bla, "J'Vous Dérange", titre culte des fans, shuffle bien comme il faut avec un fort bon numéro de "mouche dans le lait" pour un EDDY toujours plus irrévérencieux, "Faut Pas Avoir le Blues" touche à la fois à Bob SEGER et à CREEDENCE, avec encore une fois des cuivres d'enfer. C'est plutôt bon, dans l'ensemble, et autrement plus accrocheur que l'album précédent.

Mais pour compléter ses musiciens habituels, EDDY n'a pas fait appel qu'à des cuivres piquants. Il s'est aussi offert, cadeau d'anniversaire oblige, des cordes, de bonnes grosses cordes hollywoodiennes bien gluantes et bien cliché. Et ce faisant, il plonge totalement dans l'univers du crooning qui, on le savait depuis toujours mais il le confirme, lui va à ravir. Sur un arrangement similaire à la chanson "La Dernière Séance", mais en poussant le potard du cucul-la-praline à 11, "Y'A Rien Qui Remplace Un Amour" fait chavirer les cœurs des plus nougâteux (NDLR : Néologis bonjour ?!) d'entre vous. "De Ville En Ville" est très mignonne avec un harmonica de Charlie McCoy qui, loin de ses habituelles frasques diaboliques, se montre très attendrissant. Plus groovy, moins crooner mais intéressante aussi, "Tu Ne Dois Pas Toucher" voit Schmoll s'attaquer frontalement au funk, pas celui de James BROWN qu'il connaît déjà (avec peu de réussite), mais celui plus actuel de CHIC. Du coup, EDDY MITCHELL, en 1980, se voit chanter par-dessus une basse disco ! How ironic. Mais ça lui va bien, et d'ailleurs il réitèrera l'expérience en 2003 ("Faudrait Pas Rester Là").

Album sympa donc, avec quelques titres un peu en roue libre, un peu faciles. Mais charmant et pas du tout honteux, même en face des récents monstres sacrés. Seule "Miss Duval", reprise du récemment décédé Don WILLIAMS, est vraiment ratée malgré de bonnes intentions. Mais, vous entends-je tiquer, il manque une composante essentielle présente dans tous les disques d'EDDY depuis 1976 : un gros single bien tubesque. Rassurez-vous, il est là. Débutant de façon légère avant d'exploser dans un torrent de violons, "Couleur Menthe A L'Eau" est une de ces mélodies signées Papadia qui traversent les années, les décennies, allez on va parier sur les siècles, sans une anicroche. Sensible, très imagée, encore une formidable chanson et encore un de ces titres sur lesquels les radios vont se jeter (c'était avant la krizdudisk depuis laquelle ce sont désormais les titres qui se jettent sur les radios.).

Fou de cinéma à grand spectacle, EDDY vous réserve cependant un twist digne des plus grands thrillers. Trois faces B ont été enregistrées à l'époque. "Les Grands Moments" est un très anecdotique numéro de cabaret, grand show à la Line RENAUD mais vidé de sa substance. Les deux autres titres sont trouvables en CD mais sur le remaster de l'album... Racines. Allez comprendre. Valent-ils le coup ? "L'Alternance", non. C'est certainement une des plus mauvaises chansons de tout son répertoire. Sorte de hard rock boogie mal fagoté avec EDDY qui se prend pour Bernie BONVOISIN. Mais le single "Entre deux albums", lui, est magique. "Pauvre Baby Doll" est à "Menthe A L'Eau" ce que le "Barman" était au "Chanteur du Dancing" : une suite, ou une préquelle ou plus simplement une alternance rêve / réalité. Très poignante et Classic Hollywood jusqu'au bout des croches, cette chanson est une des plus belles de MITCHELL, et de loin. Vous allez me dire que depuis quelques albums, ça en fait un sacré paquet, de "super belles chansons". Z'êtes pas au bout de vos peines.

Note finale : 3,5/5 pour l'album, 4 si on rajoute ce fameux single-only

A lire aussi en COUNTRY :


TENNESSEE DRIFTERS
Tennessee Drifters (2014)
Hillbilly scandinave tendance Johnny Cash.




Elvis PRESLEY
Elvis Country (1972)
Elvis se la joue country avec talent


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible


1. Happy Birthday Rock'n'roll
2. Y'a Rien Qui Remplace Un Amour
3. Tu Ne Veux Plus D'moi
4. De Ville En Ville
5. Rock'n'road
6. Couleur Menthe à L'eau
7. J'vous Dérange ?
8. Faut Pas Avoir Le Blues
9. Miss Duval
10. Tu Ne Dois Pas Toucher
- bonus
11. Pauvre Baby Doll
12. Les Grands Moments
13. L'alternance



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod