Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-COUNTRY  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Michaela ANNE - To Know Where (2011)
Par MARCO STIVELL le 21 Septembre 2019          Consultée 203 fois

Le premier album de Michaela ANNE (ses deux prénoms, Neller pour avoir le vrai patronyme) est parfaitement introuvable en support physique, n'ayant connu sans doute qu'une distribution autodidacte, et c'est là où Internet peut constituer une bénédiction. Il serait dommage de passer à côté d'un bijou supplémentaire de cette demoiselle vivant à Nashville, d'abord meilleur espoir de la country-pop pour devenir finalement l'une des figures-maîtresses du genre, à une époque qui laisse peu de place à ce dernier en termes de succès.

En compagnie de quatre musiciens (dont le Tchéco-Canadien réputé Petr Cancura, devenu directeur du Jazz Festival d'Ottawa), la jeune chanteuse, guitariste et claviériste met en boîte un ensemble de neuf chansons fort joli mais également moins attendu que ce que l'on pensait. Il suffit de prendre d'abord la chanson "To Know Where" qui donne son nom au disque, un slow country aux couplets soul, bien agréable, balayé par l'orgue Hammond joué par ANNE elle-même.

Ce qui nous marque surtout, c'est ce chant qui s'éloigne des grandes voix techniques pour révéler une empreinte juste, sincère, qui va droit il veut, dans le vif du sujet, égal à lui-même et restant léger, en se faisant mutin ("Taken Away") ou en mettant plus de profondeur. Une belle voix de demoiselle, douce de préférence, mais point monotone, même si le thème des chansons est prévisible.

Dès "Baby We're Through", ANNE est amoureuse (pour le meilleur et pour le pire) et adorable. Une chanson qui ne l'est pas moins, menée par la mandoline et la pedal-steel, avec de belles réponses vocales masculines des musiciens correspondants, Petr Cancura et Raphael Mcgregor. La reprise après le pont est, à elle seule, le moment qui nous montre la qualité de l'interprète et de l'album.

Ensuite, viennent la mélodie folk lente et les arpèges acoustiques feutrés de "That Winter" pour nous émouvoir, agrémentés de cymbales et d'une ligne de contrebasse. Le mélancolique "Pardon", au début intimiste, qui s'élève en crescendo avec voix fortes et lap steel conductrice. La complainte "Oh Washington" qui clôture le tout par un savoureux jeu de picking sautillant à la guitare. Sans oublier "Willow Tree", ballade country splendide où Aaron Shafer-Haiss joue aux balais et où les guitares sont suaves, l'effet "double-voix" de Michaela ANNE ne faisant qu'ajouter à la sensualité.

Ce qui fait encore sa spécificité au milieu d'autres jeunes chanteuses du même style, c'est une sorte de petite promenade inattendue en pleine Nouvelle-Orléans. Sur le smoothy "Carry On", Petr Cancura joue de la clarinette. Le morceau de bravoure reste surtout "When We're Alone", longue sérénade pleine de passion (plus de six minutes) où la douceur de Michaela ANNE est portée par le rythme jazz batterie/contrebasse et confrontée tout le long au saxophone ténor rugueux, lui aussi se dédoublant au bout d'un moment. De quoi donner une touche plus sexy, rare également dans le milieu pour une telle chanteuse.

To Know Where est, pour cela, un album d'une durée raisonnable, parfaitement convaincant. Comme beaucoup de ses pairs, Michaela ANNE connaît des débuts confidentiels, mais la suite de sa carrière prouve qu'elle devait s'inscrire dans le temps.

A lire aussi en COUNTRY par MARCO STIVELL :


John FOGERTY
The Blue Ridge Rangers Rides Again (2009)
Go west, young man




Johnny CASH
At Folsom Prison (1968)
Dans les prisons de californie y avait un...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Michaela Anne Neller (chant, choeurs, claviers, guitare ac)
- Aaron Shafer-haiss (basse)
- Rob Lundberg (basse, contrebasse)
- Raphael Mcgregor (lap steel, guitare acoustique, choeurs)
- Petr Cancura (mandoline, banjo, saxophone ténor, clarinette)


1. Baby We're Through
2. Willow Tree
3. Carry On
4. That Winter
5. To Know Where
6. Taken Away
7. Pardon
8. When We're Alone
9. Oh Washington



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod