Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2019 Thank You

Damian WILSON - Thank You (2019)
Par GEGERS le 25 Octobre 2019          Consultée 509 fois

Il y des voix que l'on croit connaître. Celle de Damian WILSON, par exemple, peut sembler familière. Le chanteur, qui apparaît sur plus de 70 albums, est connu de la plupart des amateurs de rock/metal progressif puisqu'on le retrouve sur plusieurs albums du groupe THRESHOLD, ou sur les réalisations de l'excentrique Arjen Lucassen. Collaborant ces années avec Adam Wakeman (le fils de rick), le chanteur officie également avec aisance dans des univers folk ou classiques, maniant avec puissance et sensibilité la chaleur de son timbre. Le jour de ses 50 ans, Damian WILSON publie cet E.P, Thank You, enregistré en compagnie de son ami et acolyte de longue date, le pianiste/compositeur/producteur Andrew Holdsworth.

La musique est épurée, et ces cinq titres se voient issus du même moule : à la voix de Damian WILSON se superposent un piano, un violon et un violoncelle. C'est tout. L'ambiance est très intimiste et le propos très personnel. Le chanteur se livre avec une pudeur admirable et une théâtralité enivrante. Autobiographique, le morceau-titre témoigne de l'amour du chanteur envers son bateau qui lui sert de maison. Les mélodies sont légères, mais il y a une profondeur et une intensité renforcées par le large spectre vocal du chanteur qui officie dans un registre aigu porteur de délicatesse. Un texte qui gagne en ampleur lorsqu'on apprend que le bateau de Damian WILSON a sombré en août 2019, alors que le chanteur faisait route vers le Cropredy festival.

"Let Me Down Slowly", et le monde chavire. Cette ballade dénudée est certainement ce qui se rapproche le plus du chef-d'oeuvre sur cet E.P. Il y est question de séparation, mais aussi d'abandon, d'incapacité de lutter, sans que le chanteur fasse pour autant preuve d'auto-apitoiement. La musique est d'une beauté incommensurable, et les mélodies se voient transcendées par la pureté de la voix de Damian WILSON, ici impérial et touchant comme peu de chanteurs peuvent l'être avec si peu d'artifices pour embellir leur voix. "God Be My Judge", plus théâtral, oeuvre dans une veine similaire, sans dégager la même intensité. Il faut pour ressentir de nouveau tout le talent d'interprète du chanteur attendre la ballade finale, "Can You Hear Me", que l'on prend comme une caresse invitant à la contemplation. Minimaliste dans les arrangements, l'E.P se révèle pourtant riche en ambiances qui ne pourront laisser indifférents les amateurs de ballades piano/voix. La pureté se révèle dans le dénuement, et Damian WILSON publie avec Thank You un E.P à même de séduire les amoureux de belles voix tout comme les torturés qui se complaisent à l'écoute du malheur des autres, particulièrement lorsqu'il est si bien mis en musique. Une belle réalisation.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE :


Gilles SERVAT
Live 98 - Touche Pas à La Blanche Hermine (1998)
Chanson bretonne et irlandaise




Kate BUSH
The Sensual World (1989)
Amour, love, amore, amor...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Thank You
2. Let Me Down Slowly
3. God Be My Judge
4. Until I’m With You
5. Can You Hear Me



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod