Recherche avancée       Liste groupes



      
BIDOUILLAGES  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Benjamin Biolay
 

 Le Site Officiel (929)
 Le Lien Défait (non Officiel) (1102)

Jean-louis MURAT - Polly Jean Ep (1999)
Par MONSIEUR N le 7 Juin 2007          Consultée 5337 fois

Dans le sigle EP, il n’y a pas la lettre N. Si c’est un mauvais point en soi, je n’allais cependant pas m’arrêter à ça. D’où cet achat.
Ce n’est pas la seule raison. Premièrement grâce à ma fidèle fidelité, j’avais un bon de réduction chez ce disquaire aujourd’hui reconverti. Deuxièmement, à acheter un EP, autant en acheter un qui soit fourni ; huit titres et 19 min 20s, c’est honnête, me disais-je naïvement. Ensuite et dernièrement, en bon homo consommatus que je suis, moi beaucoup aimer Jean-Louis MURAT, moi acheter tout estampillé Jean-Louis MURAT.
Bon ça y est, je vous ai fait part de toutes mes excuses (comment ça bidons ?) pour avoir fait l’acquisition du scandale que constitue cet EP.

Sorti en 2000, il débute par « Polly Jean » extrait du fameux MUSTANGO né quant à lui en 1999. PJ, outre le fait d’être le nom d’une série française à propos de laquelle je n’ai aucun avis, est évidemment les initiales du prénom de madame Polly Jean HARVEY, PJ HARVEY pour les fainéants. La légende veut en effet que ce titre soit né d’un concert que donna la donzelle le 15 août 1998 à Saint-Malo, et auquel assista un MURAT sous le charme. Les paroles y sont vaguement maritimes, les arrangements résolument rock indé (les seuls du disque), et le plaisir ressenti franchement réel.
En revanche, pour ce qui est des sept titres suivants… Arnaque ? Ben…euh…un ptit peu quand même…
Cela arrive à tout le monde d’être dans un état second. Est-ce que cependant nous en faisons tout un flan au point d’enregistrer nos divagations sur CD ? Evacuons au plus vite de notre esprit les inutiles « Sous les grêlons » et « Charlemagne is back », dont le seul intérêt réside dans le titre intrigant (qualité que j’étendrai d’ailleurs à l’ensemble de l’EP). Le reste du disque donne la désagréable impression de s’être fait berner par un MURAT qui aurait raclé ses fonds de tiroirs (jusqu’à attaquer le bois). Tiens, et si je mettais un solo de saxo qui n’apporte rien (« Le chêne rouge ») ? Ou non, mieux ! Je vais chanter avec une voix à la con et on comprendra rien à ce que je dis (« Dans la crainte des gelées blanches »). Bof… Et pourquoi pas répéter pendant trois minutes FAIRE SON CHARLEMAGNE ? Finalement, le malheureux choisit de répondre par l’affirmative à toutes ces interrogations malvenues. "Oiseau du paradis", lui, fait presque tache de par son classicisme.

Si, pour l’occasion de cette chronique, et afin d’en dire un maximum sur l’objet, je n’avais pas fait certaines recherches, je me serai contenté d’écrire que « Le ranchero » est le plus dispensable des titres (à moins que vous n’ayez déjà rêvé d’entendre Jean-Louis au téléphone ?).
Cependant, je rajouterai que « Les Rancheros » est un groupe de copains à la philosophie comme qui dirait punk : cinq minutes pour répéter, cinq minutes pour enregistrer, cinq minutes pour mixer. Résultat : une musique simpliste avec des textes bâclés mais on s’en fout, on joue pour les copains. JLM fait partie de la bande (oui mais sous quel pseudo ?), tout comme les membres de ROGOJINE, groupe auvergnat aperçu, entre autre, en première partie de JLM durant la tournée de Lilith. Le titre « Le ranchero » constitue donc un clin d’œil à ce projet parallèle. Un délire entre potes en somme. Oui mais un délire gratuit ! Si Les Rancheros ne sont pas vraiment ma tasse de whisky, il faut au moins leur reconnaître l’honnêteté d’avoir mis à disposition leur premier album « Golden Couillas », qui fut un temps téléchargeable en intégralité sur le site Vitaminic. A présent cependant, le site ne semble plus exister. Il est seulement possible de se rabattre sur une page myspace…
Le pont avec cet EP est vite fait : pourquoi ne pas avoir simplement mis à disposition les titres de ce « Polly Jean EP » sur le site officiel de Jean-Louis MURAT ? Etait-il vraiment nécessaire de mettre en vente ce délire ?

Vous croyez que c’est pour l’argent ?
Oh ! Futile monde tu m’exaspères !

A lire aussi en DIVERS par MONSIEUR N :


POLVO
In Prism (2009)
Le retour d'un grand de l'indé




SONIC YOUTH
Experimental Jet Set, Trash And No Star (1994)
So salty free


Marquez et partagez





 
   MONSIEUR N

 
  N/A



Non disponible


1. Polly Jean (edit)
2. Sous Les Grêlons
3. Le Ranchero
4. Dans La Crainte Des Gelées Blanches
5. Faire Son Charlemagne
6. Le Chêne Rouge
7. Oiseau Du Paradis
8. Charlemagne Is Back



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod