Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1981 The Lounge Lizards
1987 No Pain For Cakes

The LOUNGE LIZARDS - No Pain For Cakes (1987)
Par LE BARON le 2 Octobre 2020          Consultée 751 fois

6 années ont passé depuis le premier album studio* des LOUNGE LIZARDS, 6 années durant lesquelles ils ont tourné, expérimenté, et finalement beaucoup changé : du groupe original, il ne reste que John et Evan LURIE, les deux frangins fondateurs.
Des musiciens sont donc partis, d’autres sont arrivés. Féconds, ils se sont démultipliés, passant de 5 à 8 par un prompt renfort de plusieurs pupitres : le batteur est désormais accompagné d’un percussionniste et côté anches, John LURIE lui-même partage sa partition avec un autre saxophoniste. Signalons enfin l’arrivée d’un tromboniste pour compléter ce qui forme désormais une véritable section de cuivres.

Ce renforcement de la troupe n’a rien d’artificiel. Il permet à John LURIE, désormais compositeur presqu’unique, d’élaborer des partitions plus complexes que précédemment. Ainsi, à chaque instrument sa boucle musicale, rythmique, harmonique ou mélodique, et les morceaux de se construire au fur et à mesure que leurs différentes parties se superposent, se chevauchent et s'enchevêtrent, tour à tour accordées entre elles ou dissonantes, et parcourant toute la gamme de l’unisson à la polyphonie quasi free.

On est très loin du jazz "classique" et de ses morceaux construits à partir de la morne alternance thème / chorus. John LURIE compose, mais laisse à chacun des musiciens une vraie liberté d’interprétation, créant les conditions d’un petit miracle : cette musique paraît totalement libre en étant très écrite.
Quant à LURIE, il joue comme n’importe lequel de ses lézards. Jamais démonstratif – ce qui est plutôt rare pour un saxophoniste de jazz –, il privilégie toujours le morceau en tant que création collective, là où beaucoup d’autres leaders n’utilisent leur propre groupe que comme faire-valoir. Mais nous sommes ici très éloignés de ces égo surdimensionnés. LURIE, grand échalas devant l’Eternel, traîne sa fausse nonchalance avec une rare élégance, celle qui consiste à ne jamais mettre en avant la complexité de sa musique, qu’il dirige toujours d’un air détaché et ironique – à l’image du titre de l’album –, comme si tout cela n’avait aucune importance.

Et pourtant, No Pain for Cakes en a, de l’importance. En fait, l’ironie permanente de LURIE relève de la pudeur. Et s’il met toujours en avant des rythmiques claudicantes, c’est pour mieux déployer par contraste de splendides envolées toujours plus lyriques. La musique des LOUNGE LIZARDS, au fond, c’est la rencontre improbable entre la pesanteur grotesque d’une fanfare bancroche et une splendide liberté aérienne.

En renouvelant profondément son groupe, John LURIE en a trouvé la formule magique, réussissant la transformation d’un quintet déjà singulier en groupe haut en couleurs et riche en sonorités. S’il fallait comparer son style à d’autres, on pencherait vers des musiciens de Jazz iconoclastes, ceux qui œuvrent à la marge d’un genre trop codifié pour leurs esprits frondeurs. On pense à Charles MINGUS, évidemment, mais également à Henry THREADGILL ou à Carla BLEY. Il y a chez ces trois-là un goût pour la musique très arrangée permettant de mêler la contrainte de la composition à une grande liberté d’interprétation.

Inclassable dès son premier album, The LOUNGE LIZARDS le demeure avec No Pain for Cakes, qui partage avec son prédécesseur un humour pince-sans rire de bon aloi, tout en se révélant largement plus lumineux. Une réussite.


*Les concerts du groupe ont donné lieu à plusieurs enregistrements, John LURIE les privilégiant au travail en studio.

A lire aussi en JAZZ par LE BARON :


John ZORN
Cobra (1987)
Cobra, mode d'emploi




John ZORN
Cobra / John Zorn's Game Pieces Volume 2 (2002)
Cobra, le retour


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- John Lurie (saxophone alto)
- Evan Lurie (piano, voix)
- Roy Nathanson (anches)
- Curtis Fowlkes (trombone)
- Marc Ribot (guitares, banjo, cornet)
- Erik Sanko (basse)
- E.j. Rodriguez (percussions)
- Dougie Bowne (batterie)
- -----
- Jill Jaffe (violon)
- Anders Gaardmand (saxophone baryton)


- no Pain For Cakes
1. My Trip To Ireland
2. No Pain For Cakes
3. My Clown's On Fire
4. Carry Me Out
5. Bob And Nico
6. Tango #3, Determination For Rosa Parks
7. The Magic Of Palermo
8. Cue For Passion
9. Where Were You



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod