Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Pierre LAPOINTE - Chansons Hivernales (2020)
Par GEGERS le 14 Décembre 2020          Consultée 303 fois

On pensait que cette année 2020 avait été suffisamment rude, mais voici que Pierre LAPOINTE vient nous prouver qu'un malheur ne vient jamais seul, l'artiste québécois nous proposant un album de chansons de Noël. L'album, paradoxalement enregistré en pleine canicule estivale et mixé à distance dans une dizaine de studios différents, fait l'effort, c'est à saluer, de proposer uniquement des compositions originales. "Je rêvais depuis 15 ans", avoue celui qui est devenu un grand nom de la chanson, tant du côté de la Belle Province que dans l'Hexagone. Néanmoins, Chansons Hivernales reste un album thématique, avec son lot de froufrous et de flonflons, gangréné par un décevant manque de retenue.

Touche-à-tout surdoué, Pierre LAPOINTE nous surprend à moitié. Surprise il y a, car on ne sait pas trop à quelle sauce le chanteur a décidé de nous manger. "Chaque année on y revient" se fait porteur, il est vrai, d'un swing irrésistible, porté par un piano sautillant, mais on ne sait jamais vraiment si le propos de l'artiste est à prendre au premier degré ou comme une blague potache. Si la première option est la bonne, alors on regrette les grelots, les sifflements, des arrangements datés bien avant la publication de l'album, qui lui donnent rapidement un goût de vieille charentaise, mâchée au coin du feu par quelque vieux saint-bernard au tonnelet d'alcool déjà vide. Si le deuxième choix est juste, alors la plaisanterie est bien trop longue.

Bien entendu, il y a cette caractéristique de l'univers doux-amer de Pierre LAPOINTE, cette capacité à jouer sur deux tableaux, ajoutant de la tristesse et de l'ironie sur des mélodies d'un optimisme naïf, apportant au contraire joie et bonheurs simples sur des sonorités mélancoliques. C'est ce double langage, textuel et musical qui, se développant sur la voix chaude de l'artiste, rend si appréciable l'univers du bonhomme. Ici, on ne sait réellement sur quel pied danser, et on se retrouve à subir les mélodies trop joyeuses pour être honnêtes de "Ce qu'on sait déjà", le Noël créole de "Noel lougawou", et surtout cet horrible duo enregistré avec MIKA, "Six heures d'avion nous séparent", à peine sauvé par une plaisante acrimonie.

C'est ici musicalement, donc, que le bât blesse. Les arrangements sont pompeux, riches, et collent avec l'exubérance d'une fête galvaudée, c'est certain. Mais on aurait aimé que Pierre LAPOINTE se place à côté de la fête, comme il le fait si bien habituellement, évoquant ces sentiments humains qui ne permettent pas, habituellement, de se mêler à la foule. Le sursaut survient en toute fin d'album, avec la splendeur piano / voix de "Maman, Papa", morceau sur lequel le chanteur se place dans la peau d'un jeune homme renié par ses parents après son coming-out du Noël précédent. Le portrait ici dressé est très poétique, pudique aussi, et correspond en tous points à ce que nous aimons tant chez cet artiste désabusé.

S'il fallait associer une fête à Pierre LAPOINTE, ce serait plutôt la Toussaint que Noël. L'artiste s'est offert un cadeau, c'est une évidence, et fait preuve d'une belle audace en présentant cette dizaine de nouvelles compositions qui présentent sa vision de cette fête chrétienne. Le résultat pourra plaire. Pour nous, c'est une déception.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par GEGERS :


Georges BRASSENS
Auprès De Mon âme (2011)
à la droite du divin...




Maxime LE FORESTIER
Olympia 2014 (2014)
Plutôt guitare ?


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Chaque Année On Y Revient
2. Ce Qu'on Sait Déjà
3. Le Premier Noel De Jules
4. Chez Clara
5. Ca Va, J'ai Donné
6. L'oiseau Rare
7. Six Heures D'avion Nous Séparent
8. Toutes Les Couleurs
9. Noel Lougawou
10. Un Noel Perdu Dans Paris
11. Maman, Papa



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod