Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : MotÖrhead

Phil CAMPBELL & THE B.S. - We 're The Bastards (2020)
Par NESTOR le 21 Janvier 2021          Consultée 740 fois

Cela fait 5 ans que MOTORHEAD n’est plus. Le départ de Lemmy KILMISTER a obligé ses deux orphelins à donner une nouvelle orientation à leur carrière. Mikkey DEE s’en est allé rejoindre SCORPIONS derrière ses fûts, et Phil CAMPBELL, après plus de 30 années sous l’aile du bombardier, a fondé PHIL CAMPBELL AND THE BASTARD SONS, un groupe qui lui permet de retrouver une autre famille, la sienne. En effet, outre le guitariste gallois, le groupe est composé de ses trois fils Todd (guitare et harmonica), Dane (batterie) et Tyla (basse). Un véritable Clan Campbell auquel s’est joint Neil STARR au chant.

Le groupe est déjà à l’origine d’une E.P, Phil Campbell and the Bastard Sons (2016), et d’un premier album The Age Of Absurdity (2018). Si ce premier album était plaisant, il serait très exagéré de prétendre qu’il était marquant. Mais il en est tout autre de ce We’re The Bastards, un album tout entier voué au gros Rock, puissant et rapide. Il n’y a guère que deux titres qui font (un peu) exception à cette règle : "Wave" qui autorise magnanimement l’auditeur à se ressaisir un peu. Un titre mid tempo, éclairé par un magnifique solo de guitare qui étire sa grâce tout en longueur. Et "Born To Roam", un titre qui ferait office de Rock ultra puissant dans nombre de discographies mais qui, là, coincé entre les brutaux "Promises Are Poison" et "Animals", fait presque office de pause.

Un "Animals" dont l’intro évoque furieusement un titre de MOTORHEAD. On ne se refait pas. Pourtant il serait faux de penser que les PHIL CAMPBELL AND THE BASTARDS SONS ne sont qu'une extension ou un ersatz du bombardier britannique. En effet, We’re The Bastards lorgne plus vers un Hard Rock sale, rugueux et direct. Une sorte de croisement entre ZODIAC MINDWARP, THE CULT et les FOO FIGHTERS. Et le résultat est une réelle réussite. Il suffit d’écouter le jouissif "Keep Your Jacket On" ou le punkisant "Destroyed" pour se convaincre que ce combos doit être considéré comme un peu plus qu’une simple réunion dont le seul but est de prendre du bon temps en famille.

Bien que le groupe ne fasse pas dans la dentelle, nous sommes un léger cran au-dessous de ce que proposait globalement MOTORHEAD en terme de sauvagerie. La différence réside essentiellement en l’absence d’une basse aussi clinquante que celle de LEMMY, au fait que le groupe a recours à des phases un tantinet plus mélodiques et qu’il utilise un chant légèrement moins abrasif. En effet, Neil STARR ne possède pas la puissance vocale de LEMMY. Mais il a d’autres cordes à son arc, et notamment une capacité a moduler son chant qui lui permet de s’adapter aux différences ambiances qui jalonnent cet album, voire de les créer.

Mais celui qui illumine ce We’re The Bastards, c’est bien l'increvable Phil CAMPBELL lui-même. Son jeu de guitare passe avec une facilité déconcertante de la sobriété à la flamboyance, et il se montre aussi efficace en rythmique que lors des solos qu’il semble distiller avec autant de classe que de facilité. Le tout, en y ajoutant une petite touche de groove qui n’était pas souvent présente au sein de MOTORHEAD. Je vous invite à écouter "Riding Straight To Hell" aux faux airs d’AC/DC, pour vous en convaincre. Et comme ses fistons se montrent très crédibles dans leurs domaines respectifs, avec une mention particulière pour Tyla CAMPBELL qui délivre une très belle prestation à la batterie, le paternel ne s’essouffle pas en vain.

Ce qui aurait pu apparaître initialement comme un épisode récréatif et anecdotique se révèle une excellente surprise : un des meilleurs albums de gros Rock de ces derniers mois. Chaudement recommandé.

A lire aussi en HARD ROCK par NESTOR :


TRUST
Paris By Night (1988)
Enorme premier album live.




TRUST
Europe Et Haines (1996)
Premier retour en grâce.


Marquez et partagez







 
   NESTOR

 
  N/A



- Phil Campbell (guitare)
- Todd Campbell (guitare)
- Dane Campbell (batterie)
- Tyla Campbell (basse)
- Neil Starr (chant)


1. We're The Bastards
2. Son Of A Gun
3. Promises Are Poison
4. Born To Roam
5. Animals
6. Bite My Tongue
7. Desert Song
8. Keep Your Jacket On
9. Lie To Me
10. Riding Straight To Hell
11. Hate Machine
12. Destroyed
13. Waves



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod