Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL MéLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2021 Vera Cruz
 

2020 Temple Of Shadows In Con...
2021 Vera Cruz

Edu FALASCHI - Vera Cruz (2021)
Par NESTOR le 24 Juillet 2021          Consultée 1137 fois

Le parcours d’Eduardo FALASCHI n’est pas ce que l’on peut appeler un long fleuve tranquille.
Le chanteur, principalement connu pour avoir remplacé feu André Matos au sein d’ANGRA de 2000 à 2012, a rencontré de sérieux problèmes de santé qui affectent son chant dès 2011, et entraînent son départ du groupe. Après cinq disques avec le projet ALMAH, il entame une carrière solo qui, ses soucis de santé enfin résolus, le voit sortir Vera Cruz en 2021.
Ironie du sort, il est épaulé dans cette entreprise solo par deux de ses anciens compères d’ANGRA ; Aquiles Priester (batterie) et Fabio Laguna (claviers), qui apparait sur Temple Of Shadows (2004).

L’entrée en matière de cet album est assez déroutante. En effet, avec "Burden", nous sommes immergés dans la bande-son d’un film à grand spectacle. L’effet est saisissant et on plonge dans un océan d’émotions et d’images en format cinémascope. C’est grandiloquent, vaste, dépaysant, et surtout très impressionnant. On a le sentiment de voyager sur un roller-coaster qui fait alterner les passages éprouvants et ceux apaisants.
Il semble d’ailleurs que cette entame s’inscrive totalement dans la thématique du disque qui aborde le sujet du voyage, notamment dans le temps avec une évocation d’un combat spirituel pour sauver une tribu autochtone dans le Brésil de l’époque de la colonisation portugaise.
Pour ce qui est de la musique, le bonhomme s’inscrit clairement dans un heavy metal hyper véloce et mélodique. Le tout enrichi de petites touches progressives et surtout de chœurs à foison qui donnent à l’ensemble un petit côté grandiloquent.
Cette vélocité est très clairement apparente sur l’ébouriffant "The Ancestry" qui déboule pied au plancher à grands renforts de batterie hyper-rapide et de parties de guitares qui évoquent le morceau "Speed" d’ANGRA sur l’album Fireworks (1998). Le rythme ne ralentit pas avec "Sea Of Uncertainties", et il faut attendre "Skies In Your Eyes" pour voir le groupe se lancer dans un mid-tempo qui pourrait apparaitre un peu ampoulé du fait d’un excès de chœurs. Par chance, de petites sonorités Folk lui apportent un peu de fraîcheur salvatrice.
Si le côté symphonique est omniprésent, le groupe varie suffisamment les ambiances et les rythmes pour ne pas lasser l’auditeur et se montrer intéressant sur la durée.
Alors soit, on pourrait dire que l’ensemble ne brille pas par une originalité absolue et que parfois un riff ou un chœur donne furieusement le sentiment de provenir d’HELLOWEEN, d’ANGRA ou bien de ROYAL HUNT. Il suffit d’écouter "Crosses" pour s’en convaincre.
Mais l’interprétation est exemplaire. Notamment du fait de la paire de guitaristes composée de Roberto Barrose et Diogo Mafra qui se montre des plus efficace. Et comme Edu a retrouvé sa voix, même si au détours d’un "Crosses", on ne peut que constater qu’il taquine parfois un peu ses limites en termes de montée dans les aigues, le résultat se révèle assez brillant. Le mérite en revient également à une orchestration particulièrement soignée et riche. Cela permet au groupe de se montrer brillant lorsqu’il se lance dans de grandes pièces musicales durant lesquelles il prend soin de varier les ambiances et les sonorités, comme cela est le cas avec le magistral "Land Ahoy". Ou bien lorsqu’il utilise un riff imparable, à l’image de celui de "Fire With Fire".
Et l’album contient bon nombre de ces petites pépites qui nous défrisent les poils. C’est ainsi le cas du furieux "Face Of The Storm" qui bénéficie avec bonheur de la présence des vocaux rugueux de Max CAVALERA. Une parfaite réussite qui apporte du relief.
Il en va de même du plus calme et Folklorique "Rainha Do Luar" qui intègre des d'arrangements de musique classique, à tel point que l’on a parfois le sentiment d’entendre des mesures du "Lac des cygnes" de TCHAIKOVSKI ou bien du "Moldau" de SMETANA. Ce morceau bénéficie en plus de la présence de la Reine du Forró, la chanteuse brésilienne Elba RAMALHO. Et comme c’est le cas avec Max CAVALERA, cela apporte une fraicheur et un souffle très appréciables.

Ce Vera Cruz est réellement un 'must have' pour tous les fans de heavy mélodique, tant il est indéniable que la qualité est au rendez-vous. A tel point que cet album serait presque à même de conquérir un public plus large s’il parvenait à éviter certains petits éléments qui risquent d’être rédhibitoires pour un auditoire novice en la matière. Il en va ainsi des chœurs qui sonnent parfois un peu trop emphatiques et stéréotypés, et du chant qui reste un peu trop figé dans les aigus. On peut également mentionner une batterie un peu trop mécanique et qui aurait gagné à adopter par moment un style plus organique et surprenant. Autant d’éléments perfectibles qui font que quelques rares titres, pour bons qu’ils soient, peinent un peu à se démarquer et ont de ce fait un peu tendance à alourdir l’ensemble. C’est ainsi le cas de "Mirror Of Delusion".

Mais pour tous les fans du genre, ce Vera Cruz est une excellente surprise qui leur apportera un frisson qu’ils n’ont certainement pas ressentit depuis bien longtemps. Une sorte de continuité aux excellents Rebirth (2001) et Temple Of Shadows (2004) de son ancien groupe.
Au moment où HELLOWEEN nous revient avec une formation historique, allons-nous assister à la renaissance d’un genre qui semblait irrémédiablement en perte de vitesse ces derniers temps ?
Au regard de la qualité de ce disque on serait en droit de le penser.

A lire aussi en METAL par NESTOR :


SUICIDAL TENDENCIES
Get Your Fight On! (2017)
Mini album mais maxi qualité




ALICE COOPER
Raise Your Fist And Yell (1987)
Le heavy metal selon Saint Cooper


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Edu Falaschi (chant)
- Roberto Barros (guitares)
- Diogo Mafra (guitares)
- Raphael Dafras (basse)
- Fabio Laguna (claviers)
- Aquiles Priester (batterie)
- Max Cavalera (chant)
- Elba Ramalho (chant)


1. Burden
2. The Ancestry
3. Sea Of Uncertainties
4. Skies In Your Eyes
5. Frol De La Mar
6. Crosses
7. Land Ahoy
8. Fire With Fire
9. Mirror Of Delusion
10. Bonfire Of The Vanities
11. Face Of The Storm
12. Rainha Do Luar
13. Skies In Your Eyes (acoustic Version)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod