Recherche avancée       Liste groupes



      
GUITAR JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1965 My Guitar

George VAN EPS - My Guitar (1965)
Par DERWIJES le 30 Septembre 2021          Consultée 101 fois

Avant George, il y avait son père Fred. Joueur de banjo dans des groupes de ragtime, il épouse une pianiste et à deux ils élèvent leurs quatre enfants dans la musique. Le petit George grandit donc dans ce milieu propice à l’éclosion de son talent et commence par apprendre le banjo comme son père. C’est la découverte du pionnier de la guitare en tant qu’instrument solo dans le jazz Eddie LANG, découvert grâce à la radio, qui le pousse à abandonner le banjo paternel pour se mettre à la six-cordes. Élève studieux, il apprend vite et joue dès sa majorité dans les big bands de Benny GOODMAN, Ray NOBLE et Freddy MARTIN. Il déménage en Californie pour se rapprocher des opportunités proposées par la Cité des Anges et s’intéresse alors à la mécanique même de son instrument, une curiosité qui le poussera à inventer ce qui aurait dû le rendre célèbre : la guitare à sept cordes.

L’ajout d’une corde supplémentaire devait permettre au guitariste de jouer les parties de basse, mais manque de chance au même moment les Dieux de la Folk que sont Merle HAGGARD et Woody GUTHRIE sont au sommet de leur popularité et transmettent le secret du fingerpicking, qui permet d’aboutir à un résultat similaire avec une guitare classique. Peu de ses collègues adopteront son instrument (mais nous pouvons citer Howard ALDEN et Bucky PIZZARELLI parmi ceux qui le feront). Peut-être un peu dépité mais loin d’être découragé il poursuivra tout au long de sa vie une carrière solide mais discrète, jouant notamment sur le célèbre album de Frank SINATRA In the Wee Small Hours of the Morning. Il ne lâchera le manche de son instrument qu’à l’âge de 85 ans lorsqu’une pneumonie l’emportera le 29 Novembre 1998.

Malgré une présence en tant que sideman considérable aussi bien auprès de Doris DAY, de Louis ARMSTRONG ou de Peggy LEE, il n’abusa pas du studio pour lui-même, n’enregistrant que onze albums studio entre 1949 et 2003, soit bien peu pour une période qui englobe tout de même cinq décennies ! Paru en 1965, My Guitar est un bon indicatif de la force tranquille qui habitait le bonhomme. Le titre et la pochette sont abondamment claires : c’est la guitare qui est mise à l’honneur, et pour le souligner encore plus il n’est accompagné que par Frank FLYNN aux marimbas, au vibraphone et aux bongos. Les morceaux choisis comprennent quelques standards jazz plutôt récent, comme le "Theme from A Summer Place" emprunté à Percy FAITH ou bien deux compositions du duo Jule STYNE /Sammy CAHN avec "I'll Walk Alone" et "I’m Glad There Is You", ou encore le très populaire "There Will Never Be Another You" d’Harry WARREN et Mack GORDON. Rien de très surprenant jusque là, si ce n’était pour les cinq, rien que ça, reprises des BEATLES parsemant l’ensemble .

Les versions des standards sus-cités sont très agréables mais ne réservent aucune surprise, ce sont celles des Fab Four qui donnent son sel à l’album : ces morceaux qui sont au départ reconnues pour leurs complexités harmoniques et leur recherche mélodique sont ici déshabillées et mise à nu, saisies dans leur plus simple appareil par la guitare de Van Eps qui touche du même coup leur coeur. Même "Yesterday" ne sonne pas comme une redite alors qu’elle a reprise à toutes les sauces, mais c’est surtout avec "All My Loving", « And I Love Her » et "Love Me Do" que la magie opère.

Oui, magique, c’est bien le mot qui décrit le mieux les musiciens comme George Van Eps, ceux capable de faire plus avec moins, d’être les plus brillants en étant les moins visibles, les plus complexes en étant les plus simples ; My Guitar est sa guitare, celle d’une musique faite pour se relaxer, s’apaiser, se laisser porter tranquillement au gré des notes. Un petit album, mais costaud.

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


Donald BYRD
A New Perspective (1964)
Prêcher le bon jazz




Art BLAKEY & THE JAZZ MESSENGE
Drum Suite (1957)
Comme un air de Voodoo.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- George Van Eps (guitare)
- Frank Flynn (marimbas, vibraphone, bongos)


1. Spanish Eyes
2. And I Love Her
3. All My Loving
4. There Will Never Be Another You
5. Yesterday
6. Lollipops And Roses
7. Love Me Do
8. I'll Walk Alone
9. If I Fell
10. I'm Glad There Is You
11. It's Been A Long Long Time
12. Theme From 'a Summer Place'



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod