Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ennio Morricone
- Membre : Herbie Hancock , The Mahavishnu Orchestra , Keith Jarrett , John Mclaughlin , Hudson, John Scofield
- Style + Membre : Sonny Rollins , Dizzy Gillespie , Ornette Coleman , Thelonious Monk, Marcus Miller , Weather Report, John Coltrane
 

 Guide Jazz (393)

Miles DAVIS - Filles De Kilimanjaro (1969)
Par DERWIJES le 3 Mai 2019          Consultée 123 fois

Filles de Kilimanjaro marque la fin d'une période pour Miles DAVIS: c'est à la fois son dernier album avec son deuxième quintet et son dernier album avant la transition au jazz fusion, une transition effective à peine quelques mois plus tard avec la sorte de In A Silent Way, faisant de 1969 une sacrée bonne année pour être fan du trompettiste.

Vu sous cet angle la comparaison avec l'album précédent Miles in the Sky est inévitable. Alors que celui-ci était une suite de longues jams désordonnées, nous pouvons expliquer Filles de Kilimanjaro par les mots du critique musical Marcus Singletary qui le définissait comme “une mosaïque de chaos contrôle”. Tout un programme !

Mais commençons plutôt par le début, ou plutôt par la pochette: le joli faciès que vous apercevez dans ce paysage psychédélique appartient à Betty Marbry, Mme. Betty DAVIS à la ville depuis 1968. Musicienne et chanteuse de funk engagée (consultez donc les chroniques de ses albums par mes collègues Oncle Viande et Maniac Blues pour en savoir plus), elle est celle grâce à qui la rencontre décisive avec Jimi HENDRIX et Sly STONE sera possible. C'est donc bien à elle que nous devons cet album et tous les autres suivants, et cela Miles en est conscient et lui dédie une chanson à son nom, et c'est aussi pour elle que le titre de l'album et des chansons sont écrits en français, avec une traduction anglaise entre parenthèses à l'appui. Titre bien mystérieux qui fait en fait référence à une marque de café tanzanien dans lequel Miles avait investi.

Place à une mosaïque de chaos contrôlé, alors. Q'est-ce à dire, au juste ? Ce n'est pas du jazz d'avant-garde à la John COLTRANE, mais un jazz qui se métisse en allant voir ce qui se fait de beau du côté du blues, du rock et de la funk alors naissante. Il en revient avec des rythmes plus dansants, plus métronomiques. D'ailleurs le morceau “Mademoiselle Marbry”, pièce de choix du disque, devait à l'origine être une relecture du “Little Wing” de Jimi Hendrix. Nous y retrouvons le vieux comparse Gil EVANS à la composition, ce qui n'est pas un hasard vu qu'il devait faire un album de jazz avec le guitariste avant la mort de ce dernier, qui verra finalement le jour sous la forme d'un album de reprises de ses chansons façon jazz par Mr. Evans, excellent album cela dit en passant. Si vous êtes attentifs ou si vous avez l'oreille musicale vous remarquerez peut-être que les claviers et la basse de “Mademoiselle Marbry” et “Frelon Brun” sonnent différemment des autres morceaux, cela parce que Herbie HANCOCK et Ron CARTER avaient été respectivement remplacés par Chick COREA et Dave HOLLAND le temps de ces morceaux à cause de conflits d'emplois du temps. Nous n'y perdons pas au change puisque ces deux musiciens sont maîtres de leur instrument et que de toute manière la différence est à peine visible. Si eux apparaissent dans les crédits de l'album ce n'est pas le cas de Gil Evans, la faute à l'aspect très égocentrique de Miles Davis qui aime bien tirer la couverture à lui tout seul. Cela ne dérangeait de toute façon pas Evans qui se contrefichait bien de gagner plus de notoriété ou d'argent, au grand dam de sa femme qui avait elle un ménage à faire vivre. D'après l'auteur de jazz Dan Morgenstern les contributions d'Evans étaient néanmoins importantes, en particulier sur “Petits Machins”, une composition qu'il reprendra par la suite avec son groupe sous le nouveau nom de “Eleven”.

Tony WILLIAMS eut aussi un rôle important dans la création du disque. Le batteur du quintet, embauché à 17 ans par Miles, a su imposer ses idées au leader et c'est lui qui proposa de rendre le jazz du quintet plus abstrait. Pour faire cela il fournit aux autres musiciens un rythme sans beat qu'il brise sans arrêt pour les surprendre. Ecouter l'album au moins deux fois pour vous familiariser avec l'ensemble, puis une troisième fois en vous concentrant sur la batterie, ou tout du moins faites-le sur “Frelon Brun” pour comprendre ce que j'essaie d'expliquer.

L'idée du quintet pour rendre leur musique abstraite est de créer des mélodies sur lesquelles ils vont improviser avant de les abandonner pour passer à une autre mélodie. De cette manière l'auditeur est sans cette ballotté sans points d'accroche, d'autant plus que lesdites mélodies sont souvent jouées sur des rythmes peu conventionnels. Sur le morceau titre par exemple, vous pouvez compter pas moins de sept mélodies qui sont ainsi faites et puis défaites avant de se terminer sur un fade out plutôt que par un retour au thème original comme il en est normalement coutume.

A me lire on pourrait croire que cette musique est difficile d'accès: il n'en est rien. C'est bien le génie de Miles Davis que d'être capable de faire un jazz exigeant et novateur mais qui reste écoutable pour le plus grand monde. Avec Filles de Kilimandjaro son deuxième quintet livre un au revoir à la hauteur de leurs talents et ouvre la voie au jazz fusion à venir.

A lire aussi en JAZZ par DERWIJES :


John BARRY
Americans (1975)
Le plus grand film de tous les temps




Miles DAVIS
'round About Midnight (1957)
L'heure de tous les possibles


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Miles Davis (trompette)
- Wayne Shorter (saxophone ténor)
- Herbie Hancock (piano électrique rhodes)
- Ron Carter (basse électrique)
- Tony Williams (batterie)
- Chick Corea (piano)
- Dave Holland (contrebasse)


1. Frelon Brun (brown Hornet)
2. Tout De Suite
3. Petits Machins (little Stuff)
4. Filles De Kilimanjaro (girls Of Kilimanjaro)
5. Mademoiselle Marbry (miss Marbry)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod