Recherche avancée       Liste groupes



      
COLD WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


TANIT - To Alaska... (1984)
Par RICHARD le 5 Octobre 2021          Consultée 128 fois

C'est en écrivant récemment quelques lignes sur Sourire de l'Ombre des Sudistes d'OPERA DE NUIT que me sont revenus immédiatement à l'esprit les discrets et non moins essentiels Franciliens de TANIT. Il y a à vrai dire comme un parcours similaire entre ces deux entités. Peu de production discographique mais un capital affectif, voire d'amour noir très fort pour elles dans le milieu des musiques sombres. TANIT est donc de nouveau l'exemple de cette foultitude de groupes qui au début des années 80 ont décidé à travers des mots et des notes d'exposer le plus souvent avec sincérité et talent la passion des sentiments qui nous agitent, nous les petits êtres sensibles.

Fondé en 1981 par la charismatique Elsa Drezner et le bassiste Pascal Humbert qui officiera plus tard entre autres chez 16 HORSEPOWER et DETROIT avec CANTAT, TANIT s'inscrit pleinement dans son époque. A coups de guitares cristallines, de boite à rythme intraitable, de basse sèche et de voix particulièrement prenante, le groupe se distingue en 1983 par la sortie d'un quatre titres qui contient le culte "Can An Actor Bleed". Une simple écoute vous fera sans doute comprendre pourquoi beaucoup d'espoir avait été placé en lui. On croirait entendre SIOUXSIE SIOUX ou Anja HUWE de XMAL DEUTSCHLAND accompagné par Robert SMITH.

Vous vous demandez sans doute l'intérêt de la chose. Il est tout simplement dans To Alaska… qui propose à l'auditeur six morceaux d'une cold wave tendue et habitée. On parle souvent dans ce genre d'urgence, comme si la vie ne tenait en fait qu'à un fil. C'est bien cette sensation qui irrigue l'excellent "Wavel Song", un concentré d'émotion, porté par la voix de Drezner scandant ici plus qu'elle ne chante, qui vous triture l'estomac. Cette pièce possède un visage à la fois rageur et triste. L'apport du batteur Pascal Normal, ex-ORCHESTRE ROUGE, est ici primordiale. Sa présence sur le bien nommé "Banshee" ou sur la réappropriation de "Can An Actor Bleed" enlève toute la froideur mécanique de l'habituelle boite à rythme.

To Alaska... sous des aspects bien orthodoxes réussit pourtant à sortir des sentiers battus. La preuve ? TANIT reprend en mode new-wave "Lola" des KINKS avec aux chœurs Nina BORE, ni plus ni moins que Brian ENO qui passait par hasard dans le studio lors de l'enregistrement du mini-album. C'est dire. Drezner insuffle à ces petits brûlots une indéniable puissance magnétique. On se laisse emporter, à l'image du tribal "Questions, Questions", par son chant et ses variations apportées. Cette sensation atteint son point culminant sur l'éreintant mais excellent "Echo Und Der Spiegel" qui est un bel exemple de post-punk underground.

TANIT en peu de temps expose un univers qui suinte le mal-être, les doutes et la recherche vaine de jours meilleurs. Aucune pose, aucun artifice. Voici pourquoi To Alaska... est tout simplement précieux.

A lire aussi en NEW-WAVE par RICHARD :


INDOCHINE
Dancetaria (1999)
Diamant noir




The MARY ONETTES
Portico (2014)
Trente minutes rêveuses de pop suédoise


Marquez et partagez





 
   RICHARD

 
  N/A



- Elsa Drezner (chant)
- Pascal Humbert (basse,violon)
- Thierry Bertomeu (guitare)
- Pascal Normal (batterie)


1. Lola
2. Echo Und Der Spiegel
3. Banshee
4. Wawel Song
5. Questions,questions
6. Can An Actor Bleed?



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod