Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Gaëtan Roussel

Daniel AUTEUIL - Si Vous M'aviez Connu (2021)
Par GEGERS le 18 Novembre 2021          Consultée 523 fois

Daniel AUTEUIL chante. Pourquoi pas, ce n’est pas la première fois, l’acteur ayant publié quelques singles dans le courant des années 80. Se croyant forcé de justifier cette diversification de ses activités en invoquant ses parents chanteurs d’opéra, le septuagénaire évoque, à travers la sortie de ce premier album solo, un retour à ses premières amours. Composé à la guitare, un instrument que l’artiste maîtrise depuis peu, Si Vous m’Aviez Connu mêle écritures personnelles et adaptations de poèmes de Voltaire, Alfred de Musset, Paul-Jean Toulet, le tout sous la direction artistique de l’omniprésent Gaëtan Roussel qui, outre quelques mélodies, propose également des arrangements 'dans l’ère du temps' pour servir au mieux l’acteur-chanteur.
Il y a du CHRISTOPHE dans les souffles, dans cette voix bancale et fragile. Daniel AUTEUIL est interprète, surtout et avant tout, et fait le choix judicieux de ne pas tenter des envolées vocales qui auraient pu se révéler gênantes. Non, le chant est timide, authentique, parfois fébrile, souvent comme un murmure. On accroche ou pas, mais il y a une belle dignité dans la mise en lumière de cette voix que nous connaissons tant. Parle tout bas si c’est d’amour, chante-t-il sur le titre "Les Alyscamps", prenant à son compte un poème de Paul-Jean Toulet et appliquant à la lettre ce précepte.

Pour autant, on ressort de l’écoute de cet album avec un sentiment doux-amer. Il y a ici le plaisir d’écouter les interprétations de Daniel AUTEUIL, qui donne vie aux textes qu’il a écrits et sélectionnés, dont le chant évoque des images et des ambiances, mais il y a une telle disparité dans la mise en œuvre instrumentale qu’il est impossible de voyager au long cours et de se laisser porter. L’auditeur se voit ainsi forcé de s’accrocher, comme à des rochers, à ces quelques morceaux, aux mélodies inspirées qui émaillent l’album, et de mettre de côté une majorité de titres malheureusement bien peu inspirés.

Il faut chercher du côté du morceau-titre "Si vous m’aviez connu", fort justement choisi comme porte-étendard de cet album, pour toucher au sublime. Quatre accords au piano, une simplicité enfantine, mais une beauté indicible mêlée d’une intensité bouleversante, et nous voici proches de tutoyer le divin. Entre folk, pop et des sonorités typiques de la chanson française, les arrangements sont à la fois modernes et intemporels, très réussis. Quel dommage que ces travaux réalisés avec Gaëtan Roussel ne soient pas de qualité égale ! Si, dans une veine similaire, "Rouge Indigo" fonctionne plutôt bien, on s’ennuie en revanche plutôt ferme à l’écoute de ce piano lancinant, sans vie, qui ne parvient pas à habiller correctement le poème déclamé sur "Infini", symptomatique de la tendance de Daniel AUTEUIL à mésestimer l’importance de mélodies fortes pour mettre en valeur les textes. Ainsi, "Le faux monnayeur" et ses discrets arrangements électriques, l’usant "Quand l’âge" et sa musique d’ascenseur, "Rêve d’enfant" qui pense qu’un joli motif mélodique au piano suffit à tenir sur trois minutes sont autant d’épreuves infligées à l’auditeur.

Cet album est une expérience pour le chanteur nouvellement déclaré, bien décidé à le porter sur scène et à lui donner un successeur. Il y a ici des moments d’une beauté savoureuse, malheureusement trop rares pour maintenir l’intérêt de l’auditeur sur l’intégralité de l’album. Non pas que Daniel AUTEUIL se fasse pédant ou inaccessible, mais l’artiste compte un peu trop sur son interprétation de qualité pour soutenir un album aux trop rares mélodies marquantes. On en retient quelques pépites, en appréciant partiellement l’exercice.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par GEGERS :


Maxime LE FORESTIER
Olympia 2014 (2014)
Plutôt guitare ?




Les INNOCENTS
Post-partum (1995)
Les quatre saisons


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Les Alyscamps
2. Si Vous M'aviez Connu
3. Saïgon
4. Si Vous Voulez Que J'aime Encore
5. Rouge Indigo
6. Infini
7. Le Faux Monnayeur
8. Quand L'âge
9. Rêves D'enfant
10. Lune
11. D'ombre Et De Soleil



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod