Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1986 Mind's Eye

Vinnie MOORE - Mind's Eye (1986)
Par NESTOR le 17 Décembre 2021          Consultée 485 fois

Avant de devenir le guitariste d’UFO, Vinnie MOORE a eu, et a encore, une longue carrière de guitariste soliste. Celle-ci prend son envol au milieu des années 80, alors qu’il intègre ce que l’on appelait alors l’écurie Varney, du nom de Mike VARNEY, le fondateur de Shrapnel Records. Une maison de disque spécialisée dans le Heavy Metal et qui se spécialisa un temps dans la promotion de guitaristes hyper véloces. Cela permit à Vinnie MOORE de sortir son premier album, Mind’s eye à peu près en même temps que son collègue Tony MacALPINE qui apparait d’ailleurs sur Mind’s eye en tant que claviériste.

Il faut dire que le style des deux bonhommes est assez proche ; un Heavy Metal instrumental hyper mélodique. Le tout fortement inspiré d’influences classiques, et au sein duquel les guitares se taillent la part du lion.
Le parallèle entre les deux guitaristes ne s’arrête pas là, puisque qu’il y a chez eux la même volonté de ne pas s’ancrer dans le même style "Heavy instrumental de guitar Hero" tout au long de l’album. Ce qui se traduisait chez MacALPINE par la reprise du "Prélude 16, Opus 28ème morceau" de CHOPIN, s’exprime ici aux travers des Sonorités de claviers étranges sur "Hero Without Honor", et au travers de la guitare mi médiévale, mi hispanisante de l’introduction de "Saved by a Miracle".

Bien qu’évoluant majoritairement dans un style très proche du Heavy Metal, les compositions, qui sont toutes l’œuvre de Vinnie MOORE, sont extrêmement mélodiques. On pourrait croire, dans un premier temps, que celles-ci ne sont que le prétexte à d’interminables démonstrations de descentes de manche. Mais, au-delà de sa technique de guitariste, MOORE possède un réel talent de compositeur qui trouve à s’exprimer de bien belle manière, comme cela peut-être le cas sur les très bons "In Control" et "Daydream". "Hero Without Honor", de par sa structure plus complexe et ses ambiances variées se révèle également être un très bon moment.

L’ensemble se laisse écouter avec plaisir. Et il n’y a guère que le solo de batterie de Tommy Aldridge (Ozzy OSBORNE, Gary MOORE, WHISTESNAKE) au milieu de "Saved by a Miracle" qui apparait un peu déplacé et inutile. Ce qui aurait pu être un break rafraîchissant et intéressant si cela n’avait pas duré 1:20 minutes devient un incongruité inexplicable. Sauf à imaginer que Vinnie MOORE, en fan de technique instrumental, ait pris plaisir à laissé son comparse faire une démonstration avec ses fûts. C’est dommage car par ailleurs, ce morceau fait partie des points forts de l’album. La démonstration de claviers que fait Tony MacALPINE sur "N.N.Y. " est à ce titre bien plus convaincante car bien plus au service de la chanson qu’elle enrichit.

Si l’on voulait avoir la dent (très) dure, on pourrait arguer que, du fait de l’absence de chant et en considérant le jeu de guitare assez typé de MOORE, ce Mind’s eye aurait gagné à posséder un peu de relief et de surprises. Mais si l’on considère qu’il s’agit d’un premier album, au surplus d’un musicien qui n’avait alors qu’à peine vingt-deux ans, on se doit de reconnaitre que celui-ci faisait alors preuve d’une maturité et d’une maitrise assez bluffant. Sans aller jusqu’à dire qu’il inventait un style, celui des shredeurs néoclassiques, il y a lieu de lui faire crédit d’être parmi les premiers, et surtout des plus intéressant, à donner ses lettres de noblesse à ce style. Et même si à mon sens il est un léger cran en dessous de ce qu'ont produit ses collègues MacALPINE et MALMSTEEN à la même époque, il n’en reste pas moins un des musiciens marquants de cette petite page de l’histoire musicale récente.

A lire aussi en METAL par NESTOR :


Yngwie MALMSTEEN
Odyssey (1988)
Quatrième chef-d'oeuvre du maître, son dernier




WARNING
Warning Ii (1982)
La confirmation d'un grand talent


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Vinnie Moore (guitare)
- Tony Macalpine (claviers)
- Andy West (basse)
- Tommy Aldridge (batterie)


1. In Control
2. Daydream
3. Saved By A Miracle
4. Hero Without Honor
5. Lifeforce
6. N.n.y.
7. Mind's Eye
8. Shadows Of Yesterday
9. The Journey



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod