Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2022 Rock Is Our Religion
 

- Membre : Bonfire, Mad Max, Phantom V, Rock Wolves

LESSMANN / VOSS - Rock Is Our Religion (2022)
Par GEGERS le 17 Juillet 2022          Consultée 365 fois

Il y a quelque chose d'attendrissant dans la carrière actuelle des vieillissants Claus Lessmann et Michael Voss. Les deux artistes ont, en effet, tenté depuis le début des années 80 de porter haut le Hard Rock allemand, lui faisant tout d'abord prendre le même chemin que celui des SCORPIONS, l'affinant ensuite en intégrant des références blues et américaines plus affirmées. Le premier, chanteur historique de BONFIRE, a connu le succès et tutoyé les sommets durant plusieurs décennies. Le second, comme leader du groupe MAD MAX, mercenaire engagé par de nombreuses formations, compositeur et producteur incontournable dans son pays, à grandement participé à la montée en qualité des réalisations estampillées hard rock venues de Germanie. Naturellement, puisque le monde est petit, les deux bonhommes sont de vieux camarades de jeu, Voss composant dans l'ombre pour BONFIRE depuis le début des années 80, Lessmann jouant de sa voix rauque et tendre sur deux albums du sympathique projet PHANTOM V dans la deuxième moitié des années 2010. Tous deux démissionnaires de leurs formations de cœur (Lessman a quitté BONFIRE en 2014, Voss ne fait plus partie de MAD MAX depuis l'an passé), les deux artistes ont décidé d'assembler une nouvelle fois leurs talents pour proposer un album mettant en avant leur passion pour le hard rock mélodique, celui issu de la scène américaine des années 80.

L'exécution est bonne, la production tout autant, et il y a toujours ce plaisir, évident, d'entendre la voix enfumée de Claus Lessman, qui a su compenser sa perte de puissance (et sa forte consommation tabagique) par une capacité à renforcer l'impact mélodique de ses cordes vocales. Le chanteur fait le minimum, mais cela suffit. Le problème étant que "faire le minimum" semble être un maître-mot sur cet album à l'écoute duquel l'auditeur semble en attente permanente de l'étincelle, de cette preuve de vie qui fera de ce hard rock mélodique autre chose qu'une sortie "générique" sans saveur. "Medicine Man", qui ouvre l'album, est un titre rock engageant, avec des ambiances chamaniques, mais les guitares sonnent de manière un peu faible, comme en retrait. L'impression dominante est celle de la retenue : les ingrédients sont là, mais il manque la touche finale, un souffle de vie. Entre le dénue d'intérêt "Runaway Days", interprété en duo par les deux artistes, la ballade bas du front "Slow Dance", le nostalgique "Fight for our Love" qui évoque mollement l'univers de BONFIRE, un piano en plus, il est bien difficile de trouver son compte.

Il y a bien quelques tentatives intéressantes. "Rock is our Religion", avec sa talk-box introductive, se fait un peu plus vindicatif. Mais l'ensemble reste mou. "Smoke Without a Fire", qui se veut le tube de l'album, est du MAD MAX pur jus, son riff résolument orienté années 80 évoquant DEF LEPPARD ou Huey LEWIS. Seuls "What Feels Right", qui propose sans doute le meilleur refrain de l'album, et "Something is Better Than Nothing" récoltent tous les suffrages, inspirés et énergiques. Reconnaissons également quelques qualités au titre final "Stay", interprété de nouveau en duo par les deux artistes (et dont le pont rappelle étrangement la mélodie du tube "Call me" de BLONDIE), ainsi qu'à la reprise du titre "Sister Golden Hair" du groupe américain, dont les ambiances 70's fonctionnent ici vraiment bien.

Contenant une version réenregistrée lénifiante du morceau de BONFIRE "Take my Heart and Run" (album Knock Out, en 1991), titre composé à l'époque par Michael Voss, cet album de LESSMANN / VOSS est un acte manqué, une réalisation de faible envergure qui ne permet que de goûter du bout des lèvres le talent de ces deux artistes qui ont tant offert au hard rock allemand durant des décennies. Face au Fireworks de BONFIRE ou au Night of Passion de MAD MAX, cet album fait bien pâle figure.

2,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


KINGDOM COME
Twilight Cruiser (1995)
Je suis venu te dire que j'ai encore du talent




BONFIRE
Bad Widow (cacumen) (1983)
Hard us made in Germany.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Claus Lessmann (chant, guitare)
- Michael Voss (chant, guitare, basse, claviers)
- Vincent Golly (batterie)


1. Medicine Man
2. Smoke Without A Fire
3. Runaway Days
4. Fight For Our Love
5. Take My Heart And Run
6. Slow Dance
7. Rock Is Our Religion
8. Something Is Better Than Nothing
9. Look Around
10. Stay
11. Sister Golden Hair
12. What Feels Right



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod