Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  REPRISES

L' auteur
Acheter Cet Album
 



BOOBOO'ZZZ ALL STARS - Studio Reggae Bash Vol. 1 (2017)
Par NESTOR le 19 Septembre 2022          Consultée 67 fois

Le BOOBOO’ZZZ ALL STARS est un groupe de reggae bordelais qui tire son nom du Booboo’zzz Bars, un club de Seignosse (Landes) au sein duquel ses membres ont assuré l’animation musicale pendant plusieurs années en accompagnant différents artistes.
Décidé à pousser plus loin son aventure musicale, le trio de musiciens (devenu depuis un quatuor, voire un quintet) a alors décidé de mettre son sens de la scène au profit d’un projet indépendant. Depuis 2017, le groupe a sorti trois albums essentiellement constitués d’adaptations de morceaux d’autres artistes, français ou étrangers. Et comme les bougres sont des musiciens sacrément doués, le résultat est assez bluffant.
Pourtant, la partie n’était pas gagnée d’avance. En effet, ces dernières années, nous avons été submergés par les projets de ce type. Et depuis l’avènement de la chorale SCALA et de APOCALYPTICA, on ne compte plus les groupes (ou les regroupements de musiciens de studio) proposant des albums de reprises plus ou moins intéressants. Cela étant même devenu un fond de commerce à part entière.

Mais là, j’avoue que j’ai été conquis tant par la qualité d’interprétation que par la capacité du groupe à enrichir certains morceaux pour les amener à un autre niveau artistique.
L’album s’ouvre sur une reprise du "I Need A Forest Fire" de James BLAKE avec l’aide du chanteur Bastien Picot (qui a assuré les chœurs de Stevie WONDER lors de sa tournée française de 2010). Plus organique et moins planante que l’originale, c’est d’une version tout en rondeur et en rythmes que le groupe nous gratifie avec bonheur. Elle préfigure la suite de l’album, le groupe se faisant accompagner par un chanteur, ou une chanteuse, différent sur chacun des douze titres proposés.
C’est ensuite à Max LIVIO (The VOICE) d’assurer le chant sur "La nuit je mens". Sa voix, paradoxalement à la fois éraillée et voilée, se colle à merveille à ce titre d’Alain BASHUNG, pour un résultat très convaincant.
Mais c’est lorsque le groupe s’approprie un titre moins connu et qu’il en modifie la nature qu’il se montre le plus impressionnant. C’est ainsi le cas avec la reprise du "The Worst" de la chanteuse de Rn’B Jhené AIKO qui est ici remplacée par la chanteuse NAË. Cette dernière s’affranchit de son univers Rap habituel pour contribuer à donner à ce titre une dimension organique qui surpasse l’original. C’est également le cas avec le "Habits" de TOVE LO qui se voit offrir une seconde vie avec un rythme Reggae et des sonorités modernes portés par le flow du britannique FLOX. Il en va de même de la brillante reprise de "You Know Like It", le hit R&B du duo anglais ALUNAGEORGE, avec NORAA au chant, dotée d’un groove particulièrement communicatif. Ce n’est pas forcément le cas de la reprise du "Easy" des COMMODORES qui, bien que très réussie, ressemble bien trop à la version déjà proposée par FAITH NO MORE pour dépasser le statut de dispensable.
Mais par chance, rares sont les déceptions, et on vogue de bonnes surprises en émerveillements, au gré d’une reprise très rafraîchissante de MC SOLAR ("RMI") ou de GORILLAZ ("Clint Eastwood"). Même le "Né quelque part" de Maxime LE FORESTIER, bien qu’un peu trop proche de l’original à mon goût, possède une petite saveur particulière bien agréable. i lest a noté que, sur ce titre, c'est Jonathan Joubert, le guitariste rythmique du groupe, qui assure le chant.
Au-delà de la pléiade de vocalistes de talent qui viennent apporter leur contribution, il y a lieu de saluer la maîtrise et l’harmonie dont font preuve les musiciens du BOOBOO’ZZZ ALL STARS. Leur sens des arrangements et leur fluidité dans l’interprétation font mouche. On a le sentiment que les arrangements de ces morceaux ont été si longuement pensés et rodés sur scène que leur interprétation dégage une beauté naturelle, immanente et très équilibrée.
A ce titre, la coloration Reggae qu’incorpore le groupe est finement dosée de manière à ne pas rebuter un auditoire réfractaire à ce genre.

BOOBOO’ZZZ ALL STARS se sort avec brio de cet exercice de style en proposant un disque à même de recueillir l’adhésion d’un large public. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que Studio Reggae Bash ait été suivi de deux autres volumes.
Je ne peux que vous recommander chaudement l’écoute de ce disque ainsi que le visionnage des nombreuses vidéos de leurs enregistrements, sur YOUTUBE.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


Alpha BLONDY
Yitzhak Rabin (1998)
La force tranquille du reggae




Alpha BLONDY
Human Race (2018)
Toujours fringuant


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Stéphane Garcia Tudela (batterie)
- Cédric Verdier (basse)
- Jonathan Joubert (guitare rythmique)
- Laurent Mercier (guitare)
- Oliver Lerole (claviers)


1. I Need A Forest Fire (reprise De James Blake, Avec
2. La Nuit Je Mens (reprise De Alain Bashung Avec Max
3. The Worst (reprise De Jhené Aiko Avec Naë)
4. Venus As A Boy (reprise De Björk Avec Laurène)
5. Easy (reprise Des Commodores Avec Jouby’s)
6. It’s Not Unusual (reprise De Tom Jones Avec Guive)
7. Habits (reprise De Tove Lo Avec Flox)
8. You Know Like It (reprise De Aluna George Avec Nor
9. Love Is A Losing Game (reprise De Amy Winehouse Av
10. Rmi (reprise De Mc Solaar Avec Volodia)
11. Clint Eastwood (reprise De Gorillaz Avec Olivier S
12. For What It’s Worth (reprise De Buffalo Springfiel
13. Né Quelque Part (reprise De Maxime Le Forestier Av



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod