Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH VIKING  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2022 The Great Heathen Army
 

1994 Arrival Of The Fimbul Wi...
1996 Sorrow Throughout The Ni...
1998 Once Sent From The Go...
1999 The Avenger
2001 The Crusher
2002 Versus The World
2004 Fate Of Norns
2006 With Oden On Our Side
  Wrath Of The Norsemen
2008 Twilight Of The Thund...
2011 Surtur Rising
2013 Deceiver Of The Gods
2016 Jomsviking
2019 Berserker
2022 The Great Heathen Arm...

AMON AMARTH - The Great Heathen Army (2022)
Par ERWIN le 14 Septembre 2022          Consultée 420 fois

Certes, on peut se défendre de faire du viking metal dans tous les sens mais à moment donné il faut regarder les choses en face. Johan Hegg du haut de ses deux mètres et de son gabarit de bûcheron coupeur de têtes ne ressemble guère a un séducteur méditerranéen. Bien sûr, AMON AMARTH joue du heavy mélodique, mais tout y est viking, des pieds à la tête, je ne peux pas vous dire mieux. Voyez donc cette photo de couv' qui les montre en envahisseurs vikings à la tête de la grande armée menée par Ragnar Lothbrock, Ivar le désossé et Bjorn cotes de fer. Une invincible armada pour l’époque qui colonisera la quasi-totalité de l’île des angles et des Scots, pourtant réputée inexpugnable. Un douzième opus ce n’est pas rien, l’emballage est de qualité, espérons que les hommes du nord auront eu la main heureuse pour trouver l’inspiration.

"Get In The Ring" est l’unique single de cette livraison. Riff, refrain, bridge, rythme trépidant, une recette autrefois magique pour les grands vikings blonds suédois. Pas toujours simple à retrouver de nos jours, il faut souvent attendre les breaks instrumentaux de guitare pour sentir l’antique vibration revenir avec un plaisir intact. Le chant guttural de Johan sonne toujours la charge, et les solos sont corrects, plus mélodiques que démonstratifs. On déplore, comme à l’accoutumée, un brin trop de répétition. Le concept de l’album reprend un des thèmes majeurs de l’histoire des vikings : la colonisation de la grande Bretagne. Cela nous donne "The Great Heathen Army". Le titre peine à convaincre, reste écoutable mais ne dégage pas l’émotion escomptée. Viking de partout, le roi des dieux borgne, Odin, est à la baguette sur "Oden Owns You All", hélas l’hommage tombe à plat tant le titre n’a rien à dire, on s’endort.

On se ressaisit, voilà mes préférés du coin : annoncé par les critiques comme le morceau à retenir de cette livraison, "The Serpent’s Trail" s’écoule sur près de six minutes et a une gueule très particulière dans la discographie du groupe suédois. On y trouve quelques aspects progressifs sur les couplets avec une voix enfin plus claire de Johan. J’aime les arrangements sur les portions calmes et montantes où le géant blond déclame son texte, avec de jolies nappes judicieuses de synthé. L’accélération finale, de toute beauté, permet à AMON AMARTH de recoller au peloton des grands du genre, ne serait-ce que le temps d’un morceau. De même, "Heiderun" nous conte une histoire et là le dépotage agit à plein. Bien sûr, le refrain évoque un tant soit peu IRON MAIDEN avec un son death, mais la rythmique de plomb fait remarquablement son office : simple et efficace, comme aux plus beaux jours. La voix de Johan se fait claire sur le bridge et les licks de gratte sont très réussis.

La recette est aussi appliquée à la lettre par "Dawn Of Norsemen" qui respire tout de même beaucoup la redite, avec - encore – des licks inspirés par la paire Smith-Murray de la vierge de fer. Un titre écoutable mais sans rien de remarquable, assez insipide au final. Comme souvent, le bridge nous sauve à peine de la correctionnelle. Un joli riff Heavy Metal se pointe sur "Find A Way Or Make One", comme si les Suédois avaient voulu se transformer d’un coup en un ACCEPT viking. Le refrain est d’ailleurs totalement dans la droite lignée des teutons. Le riff de "Skagul Rides With Me" nous replonge à donf dans le death mélodique, l’ensemble sonne valeureux ? Peut-être un titre classique, seul l’avenir nous le dira. Il y incontestablement plus d’originalité dans cette composition, les guitares y sont bien aériennes.

Enfin, vu le concept, il fallait stigmatiser l’immense rivalité entre les Anglois et les Scandinaves, c’est chose faite avec "Saxons and Vikings", une autre chanson à la gloire des vikings, souvent vainqueurs de cette opposition. Les Suédois vikings ont eu la grande idée de faire intervenir l’immense Biff Byford, icône de notre musique et grand leader de SAXON – hé évidement les gars ! Bon, le morceau est sympa, un peu moyen, mais la seule présence de Biff a réussi a me faire sourire. Interrogeons-nous deux minutes : il faut que le septuagénaire se pointe pour me satisfaire ? Il doit y avoir un problème. Les gars, j’en appelle à votre logique, qu’en pensez-vous, c’est moi qui débloque ?

Les belles heures du death mélodique sont clairement derrière elles. Les grands tenants du genre sont tous à la ramasse. Bref coup d’oeil autour de moi. Ouais, pas de doutes ! Alors bien sûr, les blonds Suédois d’AMON AMARTH savent toujours aussi bien tenir une scène, un gage de professionnalisme quand il s’agit de rassembler une foule d’headbangueurs en folie. Certes, mais que de difficultés quand il s’agit de proposer du matos neuf ! Quelques titres surnagent, mais malgré les réécoutes pas de changement massif. J’encourage donc vivement à l’écoute des Islandais de SKAMOLD, pour ceusses qui aiment le genre guerrier viking. Un trois tout maigrichon, à revoir sur la durée.

A lire aussi en METAL par ERWIN :


ACCEPT
Blind Rage (2014)
Epique et puissant.

(+ 1 kro-express)



BODY COUNT
Carnivore (2020)
A bloody steak sir ?


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Johan Hegg (chant)
- Olavi Mikkonen (guitare solo)
- Johan Soderberg (guitare rythmique)
- Ted Lundström (basse)
- Jocke Wallgren (batterie)


1. Get In The Ring
2. The Great Heathen Army
3. Heiderun
4. Oden Owns You All
5. Find A Way Or Make One
6. Dawn Of Norsemen
7. Saxons And Vikings
8. Skagul Rides With Me
9. The Serpent’s Trail



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod