Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROG, JAZZ, LATIN  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Scream

The MARS VOLTA - Amputechture (2006)
Par KERAZ le 29 Novembre 2007          Consultée 4062 fois

On ne présente plus The Mars Volta. Adulés au sein de tous les milieux musicaux ou presque, leur créativité ne semble avoir aucune limite. Épris de liberté, la formation lance un troisième album encore plus déroutant que ses prédécésseurs. Aussi complexe que la musique, le concept de ce nouvel opus tourne autour de la peur de Dieu et des relations avec le sacré.

Intriguant est un mot juste pour décrire la première écoute d'Amputechture. L'alternance de passages calmes et de passages plus intenses, les coupures et les transitions douteuses, les longs passages atmosphériques ou encore expérimentaux peuvent devenir gênant à la premiere écoute. Mais il s'agit là d'une particularité de la musique de Mars Volta : elle prend du temps à être assimilée. Il faut plusieurs écoute attentives et sérieuses pour cerner l'éclair de génie qui possède leurs albums, pour entrer dans leur monde mystique et fascinant. Après quelques écoute, on commence à transcender. Soudain, les passages ambiants qui paraîssaient si longs deviennent des passages intimistes et émotifs qui touchent par leur douceur. C'est notamment le cas sur ''Vicarious Atonement'' ou ''El Ciervo Vulnerado''.

Chaque son, chaque note, aussi subtils puissent-ils êtres deviennent indispensables à l'homogénéité du disque. Puis, les passages expérimentaux, free jazz et progressifs deviennent à leurs tours des mines d'or. On découvre (ou redécouvre) le génie du jeu de guitare de Omar Rodriguez-Lopez, notamment sur ''Tetragrammaton'' et ''Meccamputechture'', deux morceaux plus longs et plus rythmés, propulsés par un son de basse puissant et un jeu de batterie très créatif. D'ailleurs, le duo basse-batterie est à son apogée sur cet album, notamment sur ''Day Of The Baphomets'' et son impressionnant solo de basse en guise d'intro et ses percussions très originales.

Comme sur les précédents albums, la performance vocale de Cedric Bixler-Lavala est à son sommet, et on prend toujours plaisir à entendre ses envolées vocales, à l'unisson avec la guitare de son partenaire. Bien entendu, les traditionnelles influences latines sont toujours présentes sur cet album, principalement sur le morceau ''Asilos Magdalena'', qui met en valeur les talents de guitariste classique d'Omar. Ce morceau, moins tortueux et moins chaotique est particulièrement enivrant lorsqu'on écoute l'album au complet et dans l'ordre. Il évoque un peu le calme pendant la tempête, du moins jusqu'aux intriguants vocaux de la fin du morceau. Reste ''Vermicide'', un titre plutôt court (4 minutes) mais très intéressant, notamment avec ses effets sur la voix de Cedric. Un seul morceau n'est à mon sens pas à la hauteur: ''Viscera Eyes'', le single extrait de l'album, qui n'est simplement pas aussi bon que les autres morceaux de l'album.

Il est très difficile de décrire morceau par morceau cet album. Il forme un tout et il doit à mon avis s'écouter piste par piste pour mieux cerner le génie de Cedric et Omar. Une chose est sûre, le groupe nous impressionne encore une fois! Je donne 5/5 à cet album, mais avec un pincement au coeur car j'ai une chose majeure à lui reprocher: il n'est pas à la hauteur (selon moi) de son prédesseur: Frances The Mute. Je crois qu'un groupe de cette envergure se doit de se surpasser d'album en album, ce qui doit néanmoins être très difficile.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par KERAZ :


GENTLE GIANT
Three Friends (1972)
Quand le gentil géant arrive à maturité

(+ 1 kro-express)



GENTLE GIANT
Gentle Giant (1970)
Les débuts prodigieux de gentle giant

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   KERAZ

 
  N/A



- Omar Rodriguez-lopez (guitare, production)
- Cedric Bixler-zavala (chant)
- Jon Theodore (batterie)
- Isaiah Ikey Owens (claviers)
- Juan Alderete (guitare basse)
- Marcel Rodriguez-lopez (percussions)
- Paul Hinojos (sound manipulation)
- Adrián Terrazas-gonzález (flûte, saxophone ténor, clarinette basse)
- John Frusciante (guitare, guitare rythmique)
- Sara Christina Gross (saxophone sur 'meccamputechture')


1. Vicarious Atonement
2. Tetragrammaton
3. Meccamputechture
4. Asilos Magdalena
5. Viscera Eyes
6. Day Of The Baphomets
7. El Ciervo Vulnerado



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod