Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nektar
 

 Site Officiel (793)
 Myspace Du Groupe (682)

GENTLE GIANT - Three Friends (1972)
Par KERAZ le 25 Août 2007          Consultée 6599 fois

GENTLE GIANT : ce groupe est reconnaissable dès la première note ! Toujours plus décalés, toujours plus audacieux, toujours plus talentueux, nos six anglais signent en 1972 une oeuvre d'une classe à part. 1972 est l'année des nouveautés : premier concept-album ainsi que première auto-production.
Le concept est simple : il raconte la vie de chacun des trois amis d'enfance, qui sont à l'origine du concept à travers six morceaux, tous de longueur modérée. Certes, cela peut être une déception pour certains, mais il faut dire qu'avec l'album précédent, GENTLE GIANT est peut-être allé un peu trop loin. Malgré cela, Three Friends ne bénéficie pas d'un succès exceptionnel ; ce n'est pas par oppportunisme que le quintet a fait un album plus accessible, mais il reste une bonne introduction pour s'initier à son monde parallèle.

Cet album marque aussi un changement dans le style du groupe qui conserve ses sonorités médiévales caractéristiques, mais qui simplifie un peu ses compositions afin de les rendre plus traditionnelles et moins chaotiques. On sent que les musiciens ont progressé et maîtrisent davantage leur art. "Peel the Paint" est d'ailleurs un bon exemple des changements marqués du groupe. Les solos de guitare et d'orgue sont toujours aussi techniques, mais plus accrocheurs et moins chaotiques que sur Gentle Giant ou Acquiring the taste. Le solo d'orgue Hammond de "Working All Day", un autre de ces morceaux rock, représente un des moments forts de l'album. Le titre éponyme, quant à lui, laisse davantage libre cours aux délires guitaristiques et aux sonorités étranges. De plus, la voix plutôt accrocheuse se marie bien à l'ambiance à part qu'il dégage. La partie avec les choeurs est par ailleurs tout à fait magnifique.

Les moments forts se trouvent dans les pistes moins rock et plus intimistes comme "Mister Class and Quality ?" et l'éponyme évoqué plus tôt, qui clôt l'album de façon très élégante.
Mais pourquoi cet album ne mérite-t-il pas un 5/5 ? Très simple : son style n'est pas le seul à être épuré, également sa longueur. On sent qu'il est inachevé. Un concept-album d'un peu plus d'une demi-heure, franchement ce n'est pas suffisant. Dommage, car il est d'une classe à part et s'il avait été plus long, peut-être l'aurait-on retenu au sein des oeuvres majeures du gentil géant.

Peu importe, cet album est d'un intérêt évident : maturité, subtilité et virtuosité se côtoient à merveille pour créer un concept-album qui malheureusement nous laisse sur sa faim. Heureusement pour les fans, GENTLE GIANT n'a pas chômé et a sorti un autre opus en cette année 1972 : Octopus.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par KERAZ :


GENTLE GIANT
Gentle Giant (1970)
Les débuts prodigieux de Gentle Giant

(+ 2 kros-express)



JETHRO TULL
Thick As A Brick (1972)
Le digne successeur d'Aqualung

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   KERAZ

 
   JOVIAL

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Prologue
2. Schooldays
3. Working All Day
4. Peel The Paint
5. Mister Class And Quality ?
6. Three Friends



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod