Recherche avancée       Liste groupes



      
PIANO FOLK-ROMANTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2022 Bro Ar Sklerijenn

Caroline FAGET - Bro Ar Sklerijenn (2022)
Par MARCO STIVELL le 12 Novembre 2022          Consultée 206 fois

Caroline FAGET a étalé sa menue discographie tout au long des vingt-cinq dernières années. Son style romantique trouve un nouvel élan de marque durant l'enregistrement de Bro ar Sklerijenn. La pianiste de Châteaulin, Finistère, a eu l'opportunité d'enregistrer dans le studio personnel de Didier SQUIBAN, que l'on ne présente plus.

Une chose très naturelle quand on connaît le style de Caroline FAGET, elle aussi à la croisée des chemins du jazz, de la musique romantique et bien sûr du folklore breton. Et de quoi alimenter une nouvelle fois toute la belle inspiration pouvant en découler, généreusement partagée au cours de dix morceaux superbes de piano solo et un onzième plus orchestré.

Tout auditeur sensible aux belles notes du noble instrument, aux mélodies ciselées, aux changements d'harmonies parfois inattendus sur des airs très simples peut aisément plonger dans cet album. Si le style n'est pas réinventé, il permet à Bro ar Sklerijenn (en français 'pays de lumière') de dévoiler ses joyaux de manière au minimum agréable, en digne écrin.

Caroline FAGET privilégie les valses romantiques dès le début avec "Fragile", toute en broderies, en élans enfantins et amoureux. La nostalgie s'imprègne aux mélodies du "Caroussel de Valentin", "Aux Abers" et si "Ombre et Lumière" commence comme une gwerz (complainte bretonne), son humeur staccato dans les notes graves ensuite évoque fortement les chansons de variété ancienne, les films de la nouvelle vague.

L'artiste aime beaucoup aller chercher de ce côté-là ; cela a toujours été le cas, dès son premier album, à la fin des années 90, avec la reprise de Michel DELPECH, "Chez Laurette". Ici, l'élément de marque demeure tout de même "Greensleeves", qui garde une appartenance à la musique folk. Pour ce traditionnel superbe et maintes fois entendu, FAGET choisit de donner à chaque couplet et chaque refrain une direction différente, classique d'abord puis plus enjôleuse encore, plus sautillante enfin, quitte à conclure en un tourbillon de descentes. Osé, mais réussi !

Les harmonies aventureuses sont de mise sur le "Bro Sklerijenn ar Raphaël", aux effets orientaux parfois perceptibles dans la musique bretonne et que l'on peut entendre aussi avec un timbre plus andalou sur "Le Petit Goëland", pièce qui commençait en grande et touchante pureté. De même, au cours de l'"Improvisation" d'une fluidité remarquable.

La sensibilité totale et en douceur de préférence, l'évidence même de certains morceaux ("Ar Galon Digoret" et son toucher harpistique, la ballade "Mon Ami") font la force de cette musique, destinée aux rêveurs et sentimentaux. Le tout complété par une très belle suite finale de thèmes où le piano de Caroline FAGET est rejoint par un violon et un violoncelle. Mention spéciale au troisième mouvement, le plus celtique !

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par MARCO STIVELL :


Guiseppe VERDI
Nabucco (riccardo Muti) (1842)
Une grande histoire italienne !




DISNEY
Bambi (1942)
Chef-d'oeuvre en images et en musique


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Fragile
2. Ombre Et Lumière
3. Le Caroussel De Valentin
4. Improvisation
5. Ar Galon Digoret
6. Le Petit Goëland
7. Greensleeves
8. Mon Ami
9. Aux Abers
10. Bro Sklerijenn Ar Raphaël
11. L'évidence D'un Jour / Le Violon Du Diable



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod