Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


KEANE - Under The Iron Sea (2006)
Par KID66 le 24 Septembre 2008          Consultée 1993 fois

Le deuxième album... Passage obligé et souvent très difficile. Pourquoi ? Eh bien pour plusieurs raisons, la première étant que les fans qui ont été séduits par le premier opus attendent un album égal voire supérieur au précédant, et également parce que le second doit présenter un visage plus mature que le premier, et déterminer un choix du groupe : a) rester dans la continuité du premier effort ou b) proposer d'ores et déjà une évolution.

KEANE a manifestement fait le choix a). Oui, Under The Iron Sea reste bien blotti dans la lignée de son prédécesseur, le fameux Hopes And Fears, qui avait été accueilli chaleureusement par 5 millions de fans. Partant de ce constat, le choix du groupe concernant la tonalité de son nouvel album paraît logique ; ils jouent la sécurité.

Peut-on leur reprocher ça ? Non je ne crois pas. Puisqu'ils se sont affirmés avec brio sur leur première offrande, autant ne pas risquer de perdre les fans tout frais, en préservant son identité originelle et légitime. Et puis après tout, quand on fait de la tambouille délicieuse, pourquoi changer de recette ? A partir du moment où un groupe propose une musique de bonne (voire très bonne !) qualité, il peut se permettre de ne pas se renouveler totalement à chaque album. La seule vraie nouveauté dans Under The Iron Sea est la présence d'un instrumental très agréable et planant situé entre les pistes 7 et 8.

Première chose importante : le groupe conserve bien dans son petit dernier sa magie si caractéristique, issue en grande partie du trio voix-piano-batterie qui fait de nouveau des merveilles dans Under The Iron Sea. On notera tout de même que les instrumentations discrètes se font plus de place dans ce nouvel opus, autre bon point. Mais KEANE n'est pas le premier groupe à offrir ce genre de musique, alors, qu'est-ce qui rend le groupe si hors du commun ? Réponse : son chanteur. Tom Chaplin possède un don. En effet, il chante merveilleusement bien et profite de son superbe timbre pour nous envouter. J'ajouterai d’ailleurs qu'il chante encore mieux sur cet album. Un régal.

Les compositions, quant à elles, sont toujours soignées, les mélodies sont toujours imparables et les lignes de chant d'une rare beauté. Le talent du groupe se retrouve dès le premier titre "Atlantic" qui pourra paraître mou aux oreilles de certains mais qui objectivement est un très bon titre d'ouverture, qui vous plonge la tête la première dans l'univers en grande partie mélancolique et doux du groupe. Alors bien sûr, impossible d'écouter un album entier de chansons comme celle-ci, c'est pourquoi KEANE n'a pas oublié de nous déposer en deuxième piste "Is It Any Wonder ?", révélant la capacité du groupe à proposer des hymnes dynamiques, aux refrains facilement mémorisables. Mais attention, c'est toujours du KEANE, et du KEANE en forme. Nous le revoyons d'ailleurs dans le troisième morceau, qui à lui tout seul pourrait représenter l'ensemble des qualités de la musique du groupe, je parle bien sûr du génial "Nothing In My Way", une vraie perle. Evidemment, il ne présente aucune innovation, mais reste excellent. On pourra d'ailleurs faire la même description de "Leaving So Soon ?", le quatrième morceau, qui se montre d'abord comme un titre très classique, jusqu'à sonner légèrement comme une redite, mais qui aboutit à un magnifique refrain, dans lequel Chaplin nous porte au ciel par la seule puissance de ses formidables aigus, prouvant une fois de plus qu'il est un excellent chanteur.

Tout va bien jusque là ? Oui mais après ça se gâte. En effet, les quatre premiers morceaux ont tout dit, tout fait, tout apporté, et même si ce n’était pas vraiment original, la qualité était bien là. Mais passé "Leaving So Soon ?", c'est de la re-redite, et la magie se perd ! Se suivent alors des morceaux souvent anecdotiques et banals ("A Bad Dream" et "Hamburg Song" en tête, même s'ils ne sont pas foncièrement mauvais). La seule composition réellement ratée est la plus longue, l'insipide "Broken Toy", qui n'est pas digne de figurer sur un album du groupe. A part cette infâme faute de goût, rien n'est vraiment mauvais, juste moins bon : "Put It Behind You" veut s'inscrire dans la lignée de "Is It Any Wonder ?", mais est handicapé par un refrain limite agaçant, et ses couplets enjoués et frais ne parviennent pas à le sauver. "Crystal Ball" ne parvient pas à se hisser aux côtés de "Nothing In My Way", malgré quelques atouts. Certaines lignes de chant restent superbes (notamment sur "Try Again" et surtout sur "The Frog Prince"), mais le reste ne suit pas toujours.

Une déception ? Peut-être pas quand même, les quatre premiers morceaux valent le coup et on trouve toujours des choses intéressantes à sauver, surtout sur "Put It Behind You", "Crystal Ball", "Try Again" et "The Frog Prince". L’écoute de l’album dans son ensemble reste agréable, bien que pas transcendante, mais Under The Iron Sea ne marquera pas autant que son prédécesseur et n’est au final qu’un album de plus, qui a confirmé que KEANE est un groupe au dessus du lot, mais qui a sans doute fait redescendre les amoureux de Hopes and Fears sur Terre !

A lire aussi en POP :


SUGAR RAY
14:59 (1999)
Un long quart d'heure de gloire.




Michelle BRANCH
Hotel Paper (2003)
Moins connu et meilleur


Marquez et partagez





 
   KID66

 
  N/A



- Tom Chaplin (chant)
- Tim Rice-oxley (piano, basse)
- Richard Hughes (batterie)


1. Atlantic
2. Is It Any Wonder ?
3. Nothing In My Way
4. Leaving So Soon ?
5. A Bad Dream
6. Hamburg Song
7. Put It Behind You
8. Crystal Ball
9. Try Again
10. Broken Toy
11. The Frog Prince



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod