Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Them

Van MORRISON - Blowin' Your Mind! (1967)
Par GUY LIGUILI le 25 Juillet 2011          Consultée 1262 fois

En 1966, Van Morrison quitte THEM et n'a pas vraiment d'idée de ce qu'il va bien pouvoir faire de sa peau. D'un côté il attend des nouvelles d'une éventuelle signature chez Philips pour démarrer une carrière solo, de l'autre un ami guitariste lui propose de monter un groupe. En attendant il enregistre des démos de ses nouvelles compositions à la guitare acoustique.
Cela aurait pu durer longtemps mais, un jour, il reçoit une proposition du producteur-compositeur Bert Berns (« Here Comes The Night » de Them, « Twist and Shout » des Isley Brothers et des Beatles...) qu'il avait cotoyé avec THEM, lequel vient de fonder son label Bang Records et lui propose un contrat pour huit morceaux à venir enregistrer à New York.
Van prend l'avion et déboule illico à NY(d'autant qu'il va pouvoir y retrouver celle qui va devenir sa femme) persuadé de bénéficier de liberté artistique mais, bernique, Berns lui impose les musiciens et les arrangements ce qui n'aide pas Van, au sale caractère déjà mémorable, à positiver et contribue à ce qu'il renie Blowin' Your Mind, l'album né de ces sessions.

Pourtant, même s'il fera plus personnel par la suite (dès l'année suivante, même) cet album n'a rien d'un fond de tiroir et contient même un tube et un chef d'oeuvre.
Le tube c'est « Brown-Eyed Girl » qui à l'origine devait s'appeler « Brown-Skinned Girl », ce qui est tout à fait compréhensible au vu de son rythme calypso aux senteurs carribéennes, c'est un des morceaux ayant le mieux marché de toute la carrière solo de Van et il figure dans la plupart des classements de plus grandes chansons de tous les temps. De fait c'est un morceau très agréable, même si plutôt atypique dans l'œuvre morrisonnienne.
Le chef d'œuvre c'est « T.B. Sheets » qui, selon la légende, aurait fait s'effondrer en pleurs Van Morrison durant la séance d'enregistrement. C'est un blues déchirant de 9'44 durant lequel le narrateur va rendre visite à une jeune fille en train de mourir de tuberculose dans un sanatorium et on y découvre pour la première fois toute l'intensité dont est capable Van Morrison. On étouffe littéralement avec lui et quand il annonce qu'il veut ouvrir la fenêtre pour le laisser respirer on comprend parfaitement ce qu'il veut dire car arrive un moment où l'émotion nous submerge, au delà du langage articulé. Très grand morceau à écouter au moins une fois dans sa vie.
Les 6 autres morceaux sont d'excellents Rhythm and Blues dans l'esprit de ce qu'il faisait précédemment avec THEM. J'ai une préférence personnelle pour « He Ain't Give You None » et « Ro Ro Rosey » mais tous sont de bon niveau, le seul problème est que ce n'est pas du tout la musique que veut faire Van Morrison.

Le fait que l'album sorte sans son autorisation ne va pas aider Van à faire bonne figure. Malgré tout ça il enregistre encore quelques morceaux pour Bang Records lorsqu'en Décembre 1967 Bert Berns meurt d'un arrêt cardiaque à 38 ans. Van Morrison décide de rompre son contrat avec Bang Records mais, en conflit avec la veuve de Berns qui veut le faire virer des USA et avec Bang Records qui lui réclame encore des morceaux, il se décide à frapper très fort en enregistrant n'importe quoi en quelques heures pour clore son contrat (et lorsque je dis « n'importe quoi » ce n'est pas une figure de style, il faut l'avoir entendu répéter « You Say France and I Whistle » ou d'autres âneries pendant 40 minutes). Si vous voulez vous amuser, procurez-vous « The Complete Bang Sessions », vous ne l'écouterez pas souvent en entier mais ça vaut le coup à entendre au moins une fois.

Pour conclure, encore un bon album de Van Morrison et son premier chef d'oeuvre solo avec « T.B. Sheets ». La suite sera encore meilleure.

A lire aussi en POP :


GWENNYN
En Tu All (2006)
Débuts d'une artiste pop bretonne incontournable




ANGIL
Teaser For : Matter (2004)
Le stéphanois défie les mots avec sa musique


Marquez et partagez





 
   GUY LIGUILI

 
  N/A



- Van Morrison (chant)
- Bert Berns (production)


1. Brown Eyed Girl
2. He Ain't Give You None
3. T.b. Sheets
4. Spanish Rose
5. Goodbye Baby (baby Goodbye)
6. Ro Ro Rosey
7. Who Drove The Red Sports Car
8. Midnight Special



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod