Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Buddy Guy , Johnny Winter
- Style + Membre : James Cotton , Otis Spann

Muddy WATERS - Hard Again (1977)
Par MANIAC BLUES le 10 Avril 2010          Consultée 3155 fois

L'année 1977 est une étape essentielle dans la carrière de deux musiciens extraordinaires, l'un noir, l'autre blanc. Le premier, Muddy waters, est le pilier du Chicago blues. Véritable star adulée par les groupes de rock comme les Rolling Stones, son succès décline peu à peu dans les années soixante-dix même s'il continue à enregistrer régulièrement des albums. Il faut dire que le contexte n'est pas favorable. Quand s'achèvent les années soixante, décennie extrêmement riche pour le blues, les modes changent et le phénomène s'essouffle : des labels font faillites et certains bluesmen disparaissent même de la circulation. Le second protagoniste, Johnny Winter, est l'homme qui redynamise la carrière de Muddy Waters. Il réussit à convaincre sa maison de disques Blue Skye d'enregistrer un album avec cette légende vivante. Cette collaboration va porter ses fruits à long terme : Johnny Winter produit en effet les trois derniers albums de Muddy avec un certain succès puisque Hard Again et I'm Ready sont tous deux couronnés par un Grammy Award.

Un troisième bluesman de marque est également sollicité par Muddy Waters : James Cotton. Au début des années soixante, les deux hommes avaient déjà beaucoup joué ensemble notamment sur le fameux live à Newport. Hard Again présente donc indéniablement un casting de rêve qui interprète des compositions mythiques. Mais cela suffit-il pour autant à faire de cet album un chef-d’œuvre? La qualité du disque repose en grande partie sur l'enthousiasme qu'ont les musiciens à jouer ensemble. L’album commence ainsi par une version phénoménale de « Mannish Boy ». Un brin de folie court sur ce classique inspiré d’ « I’m Your Hoochie Coochie Man » de Willie Dixon et d’ « I’m A Man » de Bo Diddley. Ce riff implacable qui se répète imperturbablement, ces hurlements poussés par Johnny Winter et un Muddy Waters en grande forme font de cet hymne à la virilité un pur moment d'anthologie.

Cette entrée en matière est annonciatrice d'un album débordant d'énergie. Le groupe tutoie les sommets sur le génial « The Blues Had A Baby ». Mais les soli à foison sur « Bus Driver » ou « Little Girl » conduisent parfois à la confusion qui peut régner sur des jams sessions. Enregistré en deux jours, ce disque a l'avantage d’être spontané. Cela donne lieu à une musique qui fuse dans tout les sens. Sur certains titres, la surcharge instrumentale a malheureusement tendance à étouffer Muddy Waters. « Crosseyed Cat » n’évite pas l’écueil de la lourdeur : le désordre qui règne dans les improvisations dessert la prestation de Muddy Waters. En revanche, sur « I Can't be satisfied » ou « Deep Down In Florida », la rythmique plus légère, les musiciens intervenant avec parcimonie sont les qualités qui font de ces titres deux des plus réussis de Hard Again.

Avec une section rythmique allégée, l'album aurait sans doute gagné en qualité. Mais cela est sans doute lié à la volonté de toucher un public rock bien plus large que celui du blues. Surtout que la présence du blues-rocker Johnny Winter en tant que producteur a eu une influence indéniable. Il paraît clair que Muddy Waters n'a pas enregistré ses meilleurs blues sur Hard Again qui n'est pas le chef-d'œuvre absolu du roi du Chicago blues. Cette rencontre entre trois figures majeures du blues en fait tout de même un album intéressant. Et pour ne rien gâcher, Hard Again permet à Muddy Waters de récupérer son fauteuil de star sur la scène musicale internationale. Rien que pour cela, cet album est digne de tous les honneurs.

A lire aussi en BLUES par MANIAC BLUES :


Buddy GUY
A Man And The Blues (1968)
Un des 10 meilleurs albums de chicago blues




Albert KING
King Of The Blues Guitar (1969)
Le roi du blues en personne


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Muddy Waters (guitare, chant)
- Johnny Winter (guitare, cris)
- James Cotton (harmonica)
- Charles Calmese (basse)
- Willie


1. Mannish Boy
2. Bus Driver
3. I Want To Be Loved
4. Jealous Hearted Man
5. I Can't Be Satisfied
6. The Blues Had A Baby And They Named It R
7. Deep Down Into Florida
8. Crosseyed Cat
9. Little Girl



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod