Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1982 Corridors Of Power
1984 Victims Of The Future
  We Want Moore !
1987 Wild Frontier
1989 After The War
1990 Still Got The Blues
1992 After Hours
 

- Membre : Thin Lizzy, Deep Purple, Whitesnake, Glenn Hughes

Gary MOORE - Back To The Blues (2001)
Par MANIAC BLUES le 3 Février 2009          Consultée 4201 fois

A l'aube de cette nouvelle décennie, l'Irlandais ne s'est toujours pas décidé (le fera-t-il un jour?) à reprendre les armes du hard-rock. Les fans du Gary Moore des années 80 devront encore attendre même si je pense que même des oreilles de hard-rocker devraient se satisfaire de ce Back To The Blues. En effet, Gary Moore ne joue non pas du blues à la John Lee Hooker mais du blues surpuissant qui décolle dés le premier titre, du hard blues rock comme seul le guitariste irlandais sait en jouer.

Au fond on peut se demander s’il ne s’agit pas plus d’un album de rock bluesy que d’un album de blues rock. Back To The Blues n’a pas grand chose à voir avec un album de blues dans sa globalité. Il est dans la même veine que les précédentes créations blues de Gary Moore mais dans une tonalité sans doute un peu plus rock. On ressent de façon évidente à l’écoute de certains titres comme « Enough to the blues » que Gary Moore a d’abord fait carrière dans le hard-rock. Il s’appuie sur des riffs puissants, des soli techniquement irréprochables et une solide section rythmique. Enfin on ne peut pas dire que les parties vocales soient de toute finesse. Mais il faut avouer que c’est un album réjouissant d’autant plus que le guitariste irlandais a la bonne idée de reprendre quelques standards comme « Stormy Monday » (ou « Call It Stormy Monday »), un des blues les plus célèbres de T-Bone Walker (qui l’a enregistré pour la première fois le 13 septembre 1947). Ce chef d’œuvre est revu à la sauce Gary Moore. Même si je préfère de loin l’interprétation d’Albert King, Gary Moore s’en sort bien et c’est grâce à ces reprises (comme celle également de « You Upset Me Baby » de B.B. King) que Back To The Blues mérite de porter l’étiquette « blues ».

Les compositions de Gary Moore sonnent inévitablement plus rock. Il faut dire que Gary Moore y met l’énergie nécessaire. Le son est gigantesque, les riffs sont énormes, les soli rugissants et démonstratifs (peut-être trop) comme d’habitude. Cependant, Gary Moore nous prouve une fois de plus dans les tempos lents qu'il est non seulement un grand guitariste mais aussi un bon chanteur. « Picture of the Moon » ne le démentira pas : Gary Moore excelle vraiment dans les ballades. Pour ceux qui douteraient encore de ses talents de guitariste, qu'ils écoutent l'instrumental débordant de feeling « The Prophet » qui n'est pas sans me rappeler « The Messiah Will Come Again » de Roy Buchanan avec son intro à l'orgue (Gary Moore en avait fait la reprise dans After The War).

Dans Back to The blues, Gary Moore a su parfaitement doser l'album entre rocks et blues festifs, instrumentales et ballades mystiques à l’image de « Drowning In Tears » qui clôt magistralement cet opus. Cela fait maintenant dix ans que Gary Moore a su imposer son style de rock-blues pêchu et il nous fait toujours autant plaisir même si ses premiers pas dans le blues sont tout de même plus convaincants.
Ma note : 3.5/5

A lire aussi en BLUES-ROCK par MANIAC BLUES :


The ALLMAN BROTHERS BAND
At Fillmore East (1971)
Un des plus grands live de l'Histoire du rock!!




Stevie Ray VAUGHAN
Couldn't Stand The Weather (1984)
Un coup de maître de la part de srv!!


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



- Gary Moore (chant, guitare)
- Pete Rees (basse)
- Vic Martin (claviers)
- Darrin Mooney (batterie)
- Martin Drover (trompette)
- Frank Mead (sax tenor)
- Nick Pentelow (sax tenor)
- Nick Payn (sac bariton)


1. Enough Of The Blues
2. You Upset Me Baby
3. Cold Black Night
4. Stormy Monday
5. I Ain't Got You
6. Picture Of The Moon
7. Looking Back
8. The Prophet
9. How Many Lies
10. Drowning In Tears



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod