Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Metal Urbain
- Style + Membre : Les Ramoneurs De Menhirs , Ludwig Von 88, Lucrate Milk

BERURIER NOIR - Abracadaboum (1987)
Par DAVID le 28 Octobre 2004          Consultée 7161 fois

Abracadaboum est l'album des bérus qui a rencontré le plus de succès, un succès qui a dépassé tout ce qu'un groupe punk français pouvait soupçonner. Les bérus eux-mêmes ne s'en remettront jamais complètement puisque ce sera une des raisons majeures de leur séparation. Toujours l'éternel complexe punk : est-ce que le succès va nuire à la crédibilité de leurs textes ? Ne serait-ce pas contradictoire ? Vont-ils calmer le jeu ? Les bérus sont pourtant loins d'avoir adouci leur discours. Les paroles sont davantage axées vers l'international, le Moyen-Orient, sans avoir perdu de leur mordant. Mais au niveau musical, Abracadaboum se veut plus accessible, avec un son "propre", davantage de saxophone et des choeurs en "lalalala" moins bourrins et plus joyeux que sur Concerto Pour Détraqués. Les riffs sont plus accrocheurs à mon goût, plus variés. Pour la première fois, les bérus ont même un intérêt musical, et non plus seulement au niveau des paroles. On peut même y déceler des mélodies bérurières de temps à autre (Casse-Tête Chinois, Ibrahim, Tzigane) alors que cela paraissait improbable avant.

Les choeurs apportent un aspect festif à l'album (L'Empereur Tomato-Ketchup d'inspiration hispanique et Ibrahim, ces choeurs là sont inspirés de la culture juive). Le saxo est plus que jamais l'instrument mélodique des bérus et il intervient régulièrement. Tout ce "macadam circus" ne sera pas sans conséquence puisque les bérus vont acquérir l'image de mecs "cool" et non plus seulement de bourrins punk et anarchistes. Cette image séduira les plus jeunes, les lycéens plus particulièrement, et l'Empereur Tomato-Ketchup passera même à la radio sur NRJ, preuve du succès des bérus à cette époque. Ça plaît aux jeunes, donc hop, ça passe à la radio (et ce ne sont pas les bérus qui ont tout fait pour passer à la radio) !!!

Pour les puristes n'acceptant pas que les bérus puissent avoir du succès auprès d'autres personnes que les punks, Abracadaboum est assurément l'album de trop. Le "macadam circus" a remplacé le "macadam massacre" et d'après eux, les "faux fans" arrivés sur le tard n'accordent pas d'importance à l'essentiel, c'est-à-dire les paroles. Ils écoutent les bérus parce que "ça fait cool" et c'est à la mode. Une vision quelque peu élitiste du succès des bérus, mais le groupe lui-même s'en rendra vite compte en concert. La troupe va faire "boom" durant l'année 1987 (le groupe parlera de "grève bérurière"), avant de se reformer rapidement avec d'autres musiciens et "danseurs" (enfin, disons des mecs et des nanas pour se déguiser et foutre le bordel sur scène). Le noyau dur restera intact ; Loran et François formant quand même l'âme du groupe.

A lire aussi en PUNK-ROCK par DAVID :


BERURIER NOIR
Carnaval Des Agités (1995)
Punk-rock




The RAMONES
Brain Drain (1989)
Punk-rock


Marquez et partagez





 
   DAVID

 
  N/A



- Loran (guitares, cris de sauvages, ch)
- François (chant et textes mégaphonés)
- Masto (saxo alto, tambour et chœurs)
- Helnoc Et Bol (chœurs, humour et velours)
- Les Titis (chant)
- Dédé Et Mémé (boîtes à rythmes)
- Danli Long (voix de chine et violon dingue)


1. Nuit Apache
2. Ibrahim
3. Vie De Singe
4. Tzigane, Tzigane
5. L’empereur Tomato Ketchup
6. Casse Tête Chinois
7. Jim La Jungle
8. S.o.s
9. Descendons Dans La Rue
10. Et Hop + Macadam Circus



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod