Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Mark SHELTON'S SHARK PROJECT - Obsidian Dreams (2009)
Par ERWIN le 16 Novembre 2009          Consultée 2821 fois

Shark est le projet solo de Mark SHELTON, leader du légendaire groupe MANILLA ROAD, parrain de l’"Epic Metal". Mark, chanteur et guitar-hero de son état, est un véritable personnage, un mythe parmi les métalleux de tous poils. Les années passent et son talent de compositeur demeure inégalé parmi ses pairs et admiré par une horde de fans jusqu’au-boutistes.
Le groupe de Wichita est connu pour une approche épique et « médiévale » de la musique, et la voix unique de Mark, nasillarde et ample, sonne telle celle d’un barde des temps moyenâgeux, reconnaissable entres toutes.

Ceci est donc l’effort solo de Mark SHELTON. Nous sommes bien loin des gimmicks du heavy metal traditionnel, et il faut tendre l’oreille pour entendre une guitare électrique. La batterie n’est que douceur et la basse est habilement veloutée. Le chant de Mark est calme et profond. A la croisée des destins de son existence, l’homme se retourne et narre un pan de vie au travers de ses 12 chansons qu’il décrit comme « MOODY BLUES meets CROSBY STILLS NASH and YOUNG meets MANILLA ROAD » . Un véritable melting-pot de toutes ses influences et une guitare folk pour soutenir des lignes de chant que le fan reconnaîtra aussitôt.

Mais entrons dans le vif du sujet : la musique est toujours douce et lancinante, aucun élément hard rock ne viendra perturber l’amateur de musique acoustique, bien au contraire ! Les envolées instrumentales chères à MANILLA ROAD sont de la partie, rien d’étonnant puisque Mark est le seul compositeur du groupe. De divines lignes de guitare acoustique envahissent l’esprit de l’auditeur d’une kyrielle d’émotions et l’emportent en leur compagnie vers des horizons sensibles et humains. C’est ainsi que « Laurie » chante l’amour retrouvé d’un homme après une séparation difficile et la perte d’une existence construite sur plusieurs dizaines d’années, pour le commun des mortels un divorce… Ce titre est porteur d’un espoir considérable, à la fois simple dans sa structure et complexe dans sa performance.

La chanson « Obsidian Dreams » trouverait sa place sur n’importe quel opus du combo américain, tant elle rappelle les classiques du groupe, guitare cristalline – nous sommes en présence d’un très grand maître de la six cordes –, fluide et onirique, sur laquelle se fixe une voix irréelle et des chœurs d’une grande beauté. Une ambiance digne du Seigneur des anneaux ou d’une chanson de geste. SHELTON y sonne tel un conteur des temps anciens. C’est magnifique, les mots sont superflus pour décrire un tel chef-d’œuvre.
Dans le même esprit, « Blood On The Snow » semble sortie d’une session de MANILLA ROAD, tous les grands trademarks sont présents, une basse que ne renierait pas Geddy LEE et un refrain très « space rock » avec un Hammond qui éclaire l’œuvre d’une lumière quasi religieuse.

Les titres défilent, on retient les chœurs de « Tree of Life », les arpèges moyenâgeux de « Waiting in The Wings »… Tout n’est que calme et volupté, et on sent parfois passer le souffle d’un David GILMOUR comme sur « Love Is Cruel », réminiscence de « Wish You Were Here »…

Le dernier titre « Life Goes On » pour signifier tout l’attachement du Shark à son entourage, à ses frères, à ses fans, est entièrement bâti autour d’un lick de guitare… A l’instar de QUEEN sur « The Show Must Go On », il explique que sa vie ne peut se faire sans partager sa musique, et sa Warlock rouge de résonner, avec ce toucher si précis… si fin… si… sheltonien ?

Une merveille de folk music !

L’album s’adresse bien sûr à tous les amoureux de MANILLA ROAD, mais aussi à tous les fans de musique onirique à l’intense fibre épique. Il y a aussi du ELP, du Gordon LIGHTFOOT et même du John DENVER là-dessous.

Isolé dans les champs de blé et d’orge de son Kansas natal, Mark commercialise directement sur son site ses œuvres solos ainsi que toutes les œuvres du ROAD à cette adresse : http://www.fountainstreetproductions.com/
Il vous faudra donc passer par là pour jeter une oreille attentive sur le projet SHARK puis sortir votre carte bleue pour une somme dérisoire… Et le plaisir de refiler tout le pognon à l’artiste lui-même !

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


OF MONSTERS AND MEN
My Head Is An Animal (2012)
Sensation du moment




John MELLENCAMP
No Better Than This (2010)
Plongée vers les racines


Marquez et partagez







 
   ERWIN

 
  N/A



- Mark The Shark Shelton (voix, guitares, claviers)
- Andrew Coss (basse, choeurs)
- Eddy Macy Jr. (batterie)
- Scott Peters (batterie)
- Carl Stuckey (batterie)
- Stacy Shelton (choeurs)


1. Blood On The Snow
2. Burned
3. Falling Off The World
4. Obsidian Dreams
5. Waiting In The Wings
6. Love Is Cruel
7. Too Much To Lose
8. Laurie
9. Tree Of Life
10. Into The Light
11. Brave New World
12. Life Goes On



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod