Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT / JAZZ / ELECTRO  |  DVD

L' auteur
Acheter Ce DVD
 


2003 6
2007 8
2009 9
2005 7
 

- Membre : Arve Henriksen

SUPERSILENT - 7 (2005)
Par ONCLE VIANDE le 8 Mars 2010          Consultée 1721 fois

La musique improvisée n’est pas du goût de tous mais peut devenir un spectacle attractif si on y joint l’image. Je ne fais pas partie des chanceux qui ont pu voir SUPERSILENT de visu et pour cause, le combo norvégien continue de bouder notre terre hexagonale. Ce DVD répare en partie cette lacune même s’il ne saurait se substituer à un vrai concert. Ce qu’il donne à voir n’en demeure pas moins instructif et passionnant.

Le groupe est filmé en public à Oslo en août 2004. La mise en scène est sobre. Le noir et blanc crée une distance avec le spectateur. Le montage se limite à montrer équitablement les quatre musiciens. Les lumières stroboscopiques constituent le seul effet visuel, les acteurs eux, sont à l’image de leur musique : aucun jeu de scène, aucun costume et rien qui ne soit en rapport direct avec le travail du son. Chacun est assis à son poste, concentré sur son instrument ou ses machines. Pas un mot au public, quelques timides gestes de remerciements et c’est parti.

7 renoue avec le tempérament free qui s’était assagi sur 6. Au programme : trompette, voix, électronique et batterie, le tout passé à la moulinette de puissants modules d’effets. Les morceaux retrouvent des dimensions épiques et adoptent un schéma désormais classique : une introduction atmosphérique sur laquelle s’agrègent progressivement des sons divers jusqu’à former un vertigineux torrent de décibels.

Ce film pose enfin des gestes sur une musique restée jusque là énigmatique et montre comment les scandinaves érigent leurs démentielles cathédrales. Leur musique exige un engagement physique de tous les instants. Crispations, grimaces, gigotements… le batteur mène un combat permanent contre la fatigue tandis que les deux claviéristes semblent gesticuler sous l’effet d’électrodes invisibles. Le trompettiste a un rôle moins éprouvant mais pas moins facile. Entre chaman et charmeur de serpents, c’est lui qui insuffle une âme à ce chaos et le rattache encore à la tradition jazz.

Il y a un mélange d’académisme et d’empirisme dans leur travail. Académisme, parce que le bagage des musiciens est évident : confiance en leurs gestes, dextérité instrumentale, culture de l’improvisation… Empirisme, parce que tous les coups sont permis : marteler la même touche pendant dix minutes, transformer sa trompette en sarbacane ou utiliser un micro comme un joystick à larsen. Nouvelle musique, nouvelle gestuelle. Ce concert possède une force théâtrale évidente, à mille lieues des codes éculés du rock et finalement très proche de l’univers des clubs. La musique de SUPERSILENT est une transe monstrueuse où l’instrument n’est plus qu’un médium entre le corps et le son.

Ce film montre toutefois ses limites sur la longueur. Le visuel diffère peu d’un titre à l’autre et le DVD justifie surtout sa durée (110 minutes) par sa musique, d’une qualité optimale. Une dernière réserve enfin : l’image, aussi irremplaçable soit-elle, détourne souvent l’attention de l’auditeur et sollicite moins son imaginaire. La musique s’en trouve être moins évocatrice que lors d’une écoute aveugle. Reste une pièce maîtresse pour les fans, et pour les autres, un extrait de « 7.4 » disponible sur You Tube sera sans doute suffisant.

A lire aussi en JAZZ par ONCLE VIANDE :


NAKED CITY
Torture Garden (1989)
Punk jazz / hard core




Frank ZAPPA
Sleep Dirt (1979)
Oublie cette sale pochette et clic ici


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Helge Sten (audio virus)
- Ståle Storløkken (claviers)
- Jarle Vespestad (batterie)
- Arve Henriksen (trompette, voix)


1. 7.1
2. 7.2
3. 7.3
4. 7.4
5. 7.5
6. 7.6



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod