Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Colin Hay

MEN AT WORK - Cargo (1983)
Par ERWIN le 7 Août 2010          Consultée 1091 fois

Le deuxième effort des p'tits kangourous new waveux australiens est un peu délayé suite au succès inespéré de Business as Usual au billboard US. Toutefois, Cargo, l’album à l’amusante pochette BD, sort en cette torride année 1983. Indiscutablement, la qualité est au rendez-vous des 10 titres présents sur l’opus, digne successeur de son glorieux aîné. Colin Hay, principal compositeur et âme du groupe, continue de nous proposer des morceaux aux rengaines maintenant identifiables mais toujours pleines d’un humour corrosif très "aussie", et lorgnant vers de sempiternelles idées écolos et pacifiques.

Comme pour le premier opus, deux singles conduisent la charge: « Overkill » ouvre un bal que l’on devine riche en émotions et efficace dans les charts. Petit rythme en carton, chant narquois, les ingrédients sont en place, jusqu’à cette petite partie de saxo si représentative des années 80. Tout cela est bien daté, certes, mais c’est du classique.

Classique comme « It’s a Mistake », cette titounette ritournelle aux relents reggae, qui est sans doute ma préférée des Australiens. La faute à un petit côté Pop mainstream suprêmement addictif ainsi qu’à une rencontre décisive dans une boîte pour ado du New hampshire au son du refrain de « It’s a Mistake » en 1983 avec une charmante américaine. Susurré à l’oreille d’une jeune fille, prélude à une grosse bêtise… Comme il se doit non ? Z’avez pas percuté le titre de la chanson ? Hein ? Ouais j’ai fait quelques autres bêtises ensuite aussi… Toujours avec le titre en fond sonore ? J’allais vous le dire ! N’empêche que voilà un vrai refrain accrocheur… Et puis, les bêtises, c’est drôlement sympa !

Le troisième single de l’album est « Dr Heckyll and Mr Jide », au petit harmonica tressautant. Humoristique et joyeuse, la chanson ne fera pas un hit à la hauteur des précédentes. Elle est pourtant plutôt réussie. « High Wire » n’intègrera pas même les charts, les travailleurs accusent une baisse de forme. Le titre reste malgré tout agréable. La potion magique aurait-elle cessé de faire des effets ? « Settle Down My Boy » rappellera aux aficionados de rock australien les gimmicks des cousins de Midnight Oil avec Ron Strykert au chant pour un résultat convenable. Pour le reste, nous nageons dans une pop new wave d’un niveau somme toute assez médiocre, notamment pour « I Like To » avec le keyboardiste Greg Ham au chant. C’est toujours assez perturbant, voire gênant d’être en face d’une telle bouse, qui plus est nantie de toutes les disgrâces propres aux eighties.

Cette nouvelle aventure des travailleurs de force australiens reste donc d’un aspect sympa et sans prise de têtes. Une pop new wave assez originale, la surprise en moins cette fois ci… Il nous reste donc les présences des deux supers singles pour l’éternité. Mais répétez donc avec moi : « It’s a Mistake… It’s a Mista-ake … It’s a mistaaake… It’s a missstake » ! Faites comme moi: des bêtises !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


DURAN DURAN
Seven And The Ragged Tiger (1983)
Stardom




LEVEL 42
True Colours (1984)
On y est


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Greg Ham (flûte, claviers, saxophone, chant sur 9)
- Colin Hay (guitare, chant)
- Johnathan Rees (basse)
- Jerry Speiser (batterie)
- Ron Strykert (guitare, chant sur 3)


1. Dr Heckyll And Mr Jide
2. Overkill
3. Settle Down My Boy
4. Upstairs In My House
5. No Sign Of Yesterday
6. It’s A Mistake
7. High Wire
8. Blue For You
9. I Like To
10. No Restrictions



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod