Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK EXPéRIMENTAL  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Membre : Quiet Sun, V For Victory
- Style + Membre : This Heat
 

 Myspace Du Groupe (253)

CAMBERWELL NOW - Meridian (1983)
Par JOVIAL le 2 Octobre 2010          Consultée 924 fois

CAMBERWELL NOW se forme aux alentours de l'année 1983 sur les cendres encore fumantes de This Heat. Gareth Williams avait quitté le navire en 1981 pour se consacrer à l'écriture et une nouvelle vie en Inde, bientôt suivi par Charles Bullen qui aura décidé de continuer ses expérimentations en solo. Charles Hayward resta donc seul à la barre, secondé par un nouveau mousse, Trefor Goronwy, qui avait déjà participé à l'ultime tournée du groupe en 1982. Les deux compères ne tardèrent pas à mettre sur pied une seconde formation, qui n'aurait plus rien à voir This Heat et désormais baptisée CAMBERWELL NOW, du nom d'un quartier pauvre du sud-londonien. Immédiatement signé chez Recommanded Records (ReR), notre duo s'adjoint les services d'un troisième larron, Stephen Rickard, pour l'instant cantonné aux travaux d'enregistrements.

Un premier EP sort en 1983, sous le titre de Meridian, qui restera sans aucun la galette de la chétive discographie de la formation anglaise à se rapprocher le plus de ce que This Heat avait pu produire auparavant. Si l'approche est moins directe et brute que sur Deceit, on y retrouve en effet de nombreuses similitudes, en particulier ces ambiances grises, désabusées et presque mortuaires, de même que des constructions souvent très minimalistes mais néanmoins plus abouties. « Cutty Shark » ne contient pratiquement que du chant et du mélodica, sur lequel souffle un vent glacial et métallique, tandis ce que « Pearl Divers » ne jure que par la voix d'Hayward. Le voilier et cet océan turquoise en artwork sont ainsi des indices bien trompeurs, la navigation de CAMBERWELL NOW ressemblant ainsi plus à une errance sur les mers désolées et froides de l'Arctique, accostant dans une étrange ivresse sur les côtes du Kent (« Spirit Of Dunkirk »), qu'à une croisière ensoleillée sous les tropiques.

Meridian est pourtant rarement aussi intéressant qu'un disque de This Heat, ni même en comparaison de The Ghost Trade et Greenfingers, qui officieront toutefois dans des registres bien différents. CAMBERWELL NOW voit Charles Hayward tenter de revenir à l'ambient de The Blue and Yellow Album (1978) tout en essayant d'affirmer une certaine nouvelle identité. Des instruments plus organiques font ainsi leur apparition pour se faire, sans pour autant nous convaincre qu'il s'agisse d'un bon choix. Cet EP est, ne le cachons pas, difficile à apprécier. D'une part du fait de ces accents expérimentaux qui trahissent un trio qui se cherche encore, voulant oser quelque chose de bonne foi mais ne sachant pas vraiment quelle direction prendre. On ressort de Meridian sans réelle satisfaction, l'ambient pratiqué laisse trop souvent échapper notre attention. D'autre part parce qu'il est inégal entre une première face très calme et profonde, intéressante malgré quelques lenteurs, et une seconde plus animée qui frise parfois le ridicule, « Spirit Of Dunkirk » en particulier.

Mais la piste à retenir ici est bien la dernière, « Resplash », composition remarquable se différenciant par ailleurs nettement du reste du disque. CAMBERWELL NOW s'y essaye à la musique ethnique, parfois même gentillement bruitiste. L'ensemble sonne à la fois world et urbain, quasiment cosmopolite, l'arrivée d'un jonque chinoise colorée dans un triste port des îles britanniques, une image que renforce ces cordes aux timbres asiatiques et les bruits d'eau en arrière plan orchestrés par Rickard. Malgré tout, le groupe anglais débute sa carrière par un EP peu évident et peu engageant, dont les qualités, maigres mais réelles, sont souvent compliquées à déceler. La musique ne convainc pas pour l'instant malgré ses quelques bons moments, « Cutty Shark » et « Resplash », qui sauve entièrement un Meridian très fragile.

A lire aussi en DIVERS par JOVIAL :


MEIN SOHN WILLIAM
Orchestre National (2009)
Folk expérimental rennais de haute volée




CAMBERWELL NOW
The Ghost Trade (1985)
Une référence de l'expérimental 80's


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Charles Hayward (chant/batterie)
- Trefor Goronwy (basse/claviers/chant)
- Stephen Rickard (tapes)


1. Cutty Shark
2. Pearl Divers
3. Spirit Of Dunkirk
4. Resplash



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod