Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


The JIM JONES REVUE - Burning Your House Down (2010)
Par ERWIN le 19 Novembre 2010          Consultée 986 fois

En voilà un gang de fous furieux ! Burning Your House Down est le deuxième méfait des londoniens déchirés de JIM JONES REVUE, dont le premier opus avait déjà défrayé la chronique un an auparavant. Imaginez une mixture étrangement compacte entre la rage du MC5, le swing de LITTLE RICHARD et la puissance de MOTORHEAD. Le temps ne s’est certes pas arrêté en 1955, mais les p’tits gars ne l’ont pas réellement compris. Les angliches appellent cela du garage rock. Mouais bof ! Je me contenterai de Rock’n’roll, du vrai, du pur, qui sent bon la sueur, la baston, les larmes et le gin frelaté. Et cette baraque qui explose dans une gerbe de feu incontrôlable, c’est tout à fait ça, ce skeud est un bon gros bombardement en règle de vos esgourdes. Pas un instant de répit, un sprint du début à la fin, tant et si bien qu’on en ressort un brin vidé.

Le melting pot des influences diverses et variées ne change rien à l’affaire, l’apocalypse débute avec un « Dishonest John » qui doit faire se marrer le vieux lion JERRY LEE LEWIS qui va enfin pouvoir clamser tranquille, le flambeau du killer peut passer dans les menottes de ces jeunots, ils ne le laisseront pas tomber, c’est sur. Le piano drive le morceau jusqu’à l’asphyxie. « High horse » est encore mieux… Ou pire c’est selon, c’est époumonant… Les grattes claquent, la section rythmique ne vous laisse pas respirer. Il n’y a d’ailleurs qu’à voir l’attitude des gars sur scène : on croirait voir la mise en place d’un groupe de metal tellement c’est burné. Le jeu est vraiment à la hauteur : les guitaristes montent de concert sur les retours, les mecs sont à fond, de vraies bêtes de scène. « Premeditated » et « Stop the People » repartent d’ailleurs sur les chapeaux de roue, pour le cas ou vous auriez envie de vous endormir, c’te blague ! « Foghorn » penche plus vers un punk ricain d’excellente qualité. Et toujours ce piano consistant et inexorable. Jim Jones dit lui-même que le pianiste Mortimer est l’élément moteur du groupe, aucun doute la dessous. « Big Len » apporte quelques éléments carrément metal, mais cela reste très qualitatif. Le titre éponyme « Burning Your House Down » propose un rythme plus bluesy qui rappellera certains thèmes chers aux STRAY CATS avec un son beaucoup plus rugueux… Ce dernier terme sied en outre plus que bien au groupe. Jim Jones se calme un peu sur l’intro de « Shoot First », mais cela ne dure guère, le chanteur repart dans une agressivité permanente chez lui, un vrai possédé qui ferait passer Ozzy ou Bon Scott pour des fleuristes, d’autant que les paroles du morceau n’incitent pas au calme.

En substance, vous aurez chopé le message. Voila un groupe qui ne s’adresse pas aux admirateurs de la star Academy. C’est diablement burné. C’est bien là aussi que se situe le petit bémol que je m’en vais planter telle une banderille dans le dos de ce taureau de combat qu’est le JIM JONES REVUE. Il n’y a aucun temps faible ou mort sur ce skeud, tous les morceaux se valent, c’est festif, fait pour pogoter dans tous les sens, mais cela laisse bien peu de place à la réflexion. Et finalement après plusieurs écoutes attentives, tout d’abord je suis complètement vidé, j’ai l’impression d’avoir couru un marathon en essayant de rattraper les Kenyans et les Ethiopiens devant ; ensuite, il manque d’un ou plusieurs titres « classiques » c’est dommage, ce skeud ne contient pas de standards.

Sérieux je suis cané comme une lopette. A réécouter dans quelques semaines…

A lire aussi en ROCK'N ROLL par ERWIN :


Gene VINCENT
Crazy Times (1960)
Méconnu mais classique




STRAY CATS
Rant'n'rave With The Stray Cats (1983)
Superbe retour aux racines rock pour les cats


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Jim Jones ( chant - guitare )
- Rupert Orton ( guitare )
- Elliot Mortimer ( piano )
- Gavin Jay ( basse )
- Nick Jones ( batterie )


1. Dishonest John
2. High Horse
3. Foghorn
4. Big Len
5. Premeditated
6. Burning Your House Down
7. Shoot First
8. Elemental
9. Killin Spree
10. Fighteous Wrong
11. Stop The People



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod