Recherche avancée       Liste groupes



      
VIOLON FOLK ET CLASSIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Wurtemberg, Machin
- Membre : Alan Stivell , Ys, Tri Yann, Magma, Gilles Servat , Jean-jacques Goldman
- Style + Membre : Malicorne

René WERNEER - Musiques Traditionnelles Et Savantes Pour Les Violons (1981)
Par MARCO STIVELL le 5 Janvier 2011          Consultée 3414 fois

Nous voilà au début des années 80. En l'espace d'un ou deux ans, le changement de l'intérêt commun pour la musique a été plutôt radical, en France du moins. Oser sortir un album de folk-rock, français ou celtique en cette période relève d'un certain risque, et bien souvent cela se conclue par un échec. Alors que la new-wave bat son plein, ces anciennes valeurs mélangeant passé et modernité son jugées obsolètes. Que l'on se rassure, cela ne durera qu'un temps, pour le folk celtique du moins. Quant au français, il ne restera que de grands disques "souvenirs" dont L'Habit de Plumes, premier de René WERNEER en solo fait aisément partie. N'ayant pas connu lui-même un bien grand succès entre les Malicorne, Machin et autres Mélusine, c'est sans doute l'une des raisons (avec le côté "dépassé") pour lesquelles il n'a voulu continuer de perpétuer cette musique qui faisait en partie la richesse de ces heureuses années 70. Lorsqu'il revient avec sa troisième galette (et dernière à ce jour) en solo durant l'année 1981, il a choisi de garder un bon pied dans la musique traditionnelle, mais aussi de s'adresser à un plus large public, en tout cas pas celui qu'on appelle le "grand public".

Car Musiques Traditionnelles et Savantes Pour les Violons est, comme son nom l'indique, un album consacré au violon, de manière exclusive comme on le verra, et dont le travail global gravite autour de morceaux de musique traditionnelle et d'autres inspirés par ou empruntés à la musique dite savante, appellée couramment "classique". Tout le jeu de ce disque consiste en fait, bien sûr à découvrir des airs dont quinze sur vingt-deux ont été arrangés par René seul, mais aussi de se rendre compte à quel point la musique savante et celle autrefois appelée "profane" sont liées.

Ainsi que je l'ai dit plus haut, le violon est donc l'unique instrument de ce disque. Autant dire que cela risque d'enchanter les amateurs du petit quatre cordes quel que soit le contexte, tout comme dérouter l'amateur de folk-rock qui, malgré le "Pour les Violons" du titre, s'attendait à une mise en avant du violon avec tout de même un appui instrumental derrière. Ceci dit, la formule de Musiques Traditionnelles et Savantes Pour les Violons est celle que l'on pouvait espérer de mieux pour un tel concept. Le texte de la pochette verso le dit très bien : "C'est surtout et avant tout un disque à écouter, qui évite le principal écueil de ce genre de réalisation : la démonstration musicologique-musée". Nous sommes parfaitement bien habitués au jeu de René qui sait mettre les subtilités là où il faut, qui arrive à faire "vivre" ces airs et ces compositions d'une manière qui a de quoi concilier aisément l'auditeur, y compris celui qui bloque généralement face à ce qu'il appelle vulgairement le "violon crin-crin". De plus, les styles de morceaux sont assez diversifiés, et si le disque demande un certain temps avant d'être bien assimilé, on ne s'ennuie pas une seule seconde.

On peut ainsi passer en quelques minutes d'une petite valse ou volte, décrite par René comme l'ancêtre de la valse - elle est aussi jouée sur un rythme ternaire - à un jig ou un bon reel des familles, une basse danse, basse parce que les pieds des danseurs "ne quittaient pas le sol", ou encore à une gaillarde, un peu plus lente qu'une valse. Ce disque est donc l'une de ces oeuvres-écoles, un peu comme les dix premiers albums du groupe irlandais THE CHIEFTAINS qui nous permettent de reconnaître les genres entre eux. Pour la plupart des morceaux, ont reconnaît ce lien fort, évident et indéfectible entre ces musiques "traditionnelles" et les autres dites "savantes", notamment parce qu'elles proviennent de la même époque, à savoir le XVIIème siècle, et l'on pense bien évidemment au genre baroque, à la musique pour clavecin... Ce n'est pas pour rien si Antonio Vivaldi et Claudio Monteverdi (présents bien évdiemment ici) étaient en très bons termes avec ces figures des musiques traditionnelles que sont Tillman Susato et Turlough O'Carolan.

Et puis il y a l'harmonisation. Musiques Traditionnelles et Savantes Pour les Violons contient dans sa formulation "Les violons", et il est évident à l'écoute qu'un excellent travail a été réalisé autour de l'harmonisation (à savoir la disposition "verticale" de plusieurs pistes instrumentales), qui en dehors des morceaux pour violon seul, présente quelques pièces pour deux, trois, voire quatre violons. De plus, le disque contient un recueil de partitions et de notes, où l'on peut donc observer par écrit ce que l'on entend. C'est assez amusant d'ailleurs en passant, la police utilisée par le copiste se situe entre la notation maestro "classique" et la notation jazz (plus manuscrite). Pour bien se faire, René WERNEER a obtenu pour la seconde fois (c'était le cas pour L'Habit de Plumes) le concours de Claude Alvarez-Pereyre, lui aussi ancien routier du folk. Il y a donc en plus d'un jeu somptueux, un arrangement très subtil, certes sans grande nuances, mais pourvu d'un grand renfort de trilles et autres jolis effets de style. Ce qui donne un résultat tout à fait convaincant : si les pièces pour violon seul se défendent plutôt bien avec de très jolis airs, le meilleur reste encore les autres, avec un arrangement plus "fourni". Les meilleurs exemples, on pourrait même parler (familièrement) de "tubes" comme les pavanes, les "planxtys" (dont le nom signifie "chants de remerciements"), ou même la très belle "Courante".

Encore un disque remarquable, décidément le nom WERNEER est synonyme de qualité quelque soit le genre de concept qu'il aborde. Une oeuvre très classieuse, tout comme la précédente, et qui reste à savourer d'autant plus que c'est la dernière...

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


Alan STIVELL
Journée à La Maison (1978)
Folk celte acoustique magique




Cécile CORBEL
Songbook Vol. 2 (2008)
Pirates, chevaliers et demoiselles. Rêve et amour


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- René Werneer (violons)
- Claude Alvarez-pereyre (violons)


1. Danse Du Roi, Cortège Du Fou (bransles)
2. Deuil Et Souci (air)
3. Planxty Scott
4. Spike Island Reel
5. Volte Anglaise
6. Gaillarde
7. Almain's Reel
8. The Queenes Almain
9. Paddy O'rourke's Fancy (jig)
10. D'où Viens-tu (gaillarde)
11. Canzonetta à 3
12. Le Miens Aussi (air)
13. Planxty Nancy Vernon
14. Brogan's Reels
15. Courante
16. Pavane à 3
17. Cronin's Jigs
18. Basse Danse De Couserans
19. Pavane
20. Bourrée - L'Âge
21. Volte Française
22. Canzon à 4



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod