Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Roddy Woomble , Ray Cooper
- Membre : Great Big Sea
 

 Site Officiel (234)

Séan MCCANN - Son Of A Sailor (2011)
Par GEGERS le 2 Mars 2011          Consultée 1145 fois

Un peu de poésie et quelques mélodies peuvent parfois donner sens à une vie. Les enfants grandissent, les parents vieillissent, et ce « moi », trituré de toutes parts entre joie, tristesse et mélancolie éprouve parfois le besoin de s'épancher, de cristalliser ces sentiments contradictoires qui jalonnent son existence en contes du quotidien, en historiettes d'un intérêt digne de les partager, de les transmettre à ses semblables. En ce sens, écouter Son of a Sailor, le deuxième album solo du canadien Séan McCANN, est un peu comme rencontrer un nouvel ami. Un ami intimiste et délicat et qui, sur fond de musique folk celtique, vous narre les aléas de son existence, ses bonheurs et ses peines, ses doutes et ses tracas quotidiens, en bref, partage avec vous une partie de son « moi ».

Séan McCANN, c'est un peu l'ami torturé, probablement semblable en de nombreux points au marin esseulé et désespéré qui orne la pochette de son nouvel album. Père heureux (le bonhomme s'est largement épanché sur le sujet sur son premier opus), l'artiste trouve, entre deux tournées de son groupe principal GREAT BIG SEA, le temps de faire le point, de raconter le primordial et l'anecdotique à l'occasion de ces 10 titres pauvres en instrumentations, riches en conscience humaine. L'autobiographique titre d'ouverture pose le décor. En quelques arpèges de guitare acoustique et quelques mots sur son enfance passée à Terre-Neuve, l'artiste nous embarque dans sa vie, partage avec nous son enfance marquée par la prédominance de cet océan Atlantique qui sied tant aux artistes, qui le chantent avec une ardeur peu commune. Le marin, encore et toujours. Figure puissante et fragile, il fascine autant qu'il suscite l'admiration. Béat face au courage de son père, pêcheur de son état, McCANN, nous chante être lui-même être attiré par cette vie de liberté et ce sacerdoce à l'occasion d'un « Rather be a Sailor » enjoué.

La vie, sous toutes ses coutures, voici la passion de l'artiste. Et de préférence sans édulcorants de synthèse je vous prie. De sa voix éraillée, Séan McCANN se fait l'Atlas de sa propre existence (ou de l'album, les deux termes sont ici interchangeables), laissant les compositions se reposer intégralement sur ses épaules. Bien entendu, le banjo et l'harmonica de son ami et collègue Alan Doyle (chanteur de Great Big Sea) ne sont jamais loin, tout comme la voix tendre et cristalline de la talentueuse Jeen O'Brien, qui comme un écho lointain vient hanter les tendres et désabusés « Doing Fine » et « The Reply (the Ballad of John & Mary) », ballade sous forme de question/réponse rappelant un Eels inspiré.

Mélancolique, respectueux du passé et parfois à deux doigts de la dépression, Séan McCANN propose un album bien plus abouti que son premier essai, homogène et constant, et tout simplement beau, comme en témoigne l'enjoué « Long Road (lead me on) », sans doute le titre aux intonations celtiques les plus prononcées. Le bleu (du ciel et de la mer) est bien entendu la couleur qu'évoque l'écoute de cet opus court mais intense. Bleu azur, mais également bleu nuit, l'album navigant en eaux plus sombres à l'occasion de quelques morceaux, dont le touchant « Soldier's Song », complainte d'un prisonnier de guerre conscient qu'il ne quittera jamais ses terres mortifères. Et si l'on en ressort indemne (le bonhomme ne réinvente tout de même pas le style), l'écoute de cet album riche et intense nous laisse cette agréable sensation d'avoir partagé, quelques instants au moins, un moment de communion d'une grande pureté avec un artiste dont la sincérité n'a d'égal que le talent. Si se procurer cet opus est un acte militant (ce dernier n'étant pas distribué en France), alors souquons ferme ! La traversée de l'Atlantique ne nous effraie plus désormais...

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


SIMON & GARFUNKEL
Bridge Over Troubled Water (1970)
Un chef-d'oeuvre pour baroud d'honneur

(+ 1 kro-express)



The PORTERS
Rum, Bum And Violina (2012)
Et pour quelques dollars de plus...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Séan Mccann (chant, guitare, bodhran, flûte)
- Craig Young (guitare, mandoline)
- Alan Doyle (harmonica, guitare, banjo)
- David Matheson (piano, accordéon)
- Jeen O'brien (chant)
- Murray Foster (basse, violoncelle)
- Robert Kelty (basse)


1. Son Of A Sailor
2. Long Road (lead Me On)
3. Simple Song
4. Doing Fine
5. Soldier's Song
6. The Reply (the Ballad Of John And Mary)
7. Rather Be A Sailor
8. Hard Living Life
9. Another Long Goodbye
10. Back To You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod