Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Luke, Louise Attaque, Blankass, Eiffel
 

 Dans Mon Monde : Site Non-officiel (484)

DéPORTIVO - Ivres Et Débutants (2011)
Par GEGERS le 20 Avril 2011          Consultée 2491 fois

Il était temps que DEPORTIVO évolue, s'affranchisse des codes imposés par son rock rageur et binaire pour proposer un album plus original et moins redondant. Car si le premier album du groupe francilien constituait une excellente surprise et donnait de nouveau confiance en une scène rock française finalement pas si indigente, son deuxième opus éponyme marquait déjà le pas, souffrant de la comparaison avec son prédécesseur. Pour continuer d'exister, pas d'autre choix donc que de s'orienter vers de nouveaux horizons, de provoquer de nouvelles rencontres permettant de se renouveler. Et c'est auprès de Gaëtan Roussel que DEPORTIVO trouvera le salut. L'ancien leader de Louise Attaque et Tarmac est en effet aux manettes de ce Ivres et Débutants, témoignage d'un groupe retrouvé et, à vrai dire, plutôt convaincant !

Le changement est immédiat, et prend effet dès les premières notes de « Fais-moi Comprendre », qui ouvre l'album. Bien entendu, les guitares sont toujours là, mais elles se font caresses plus que morsures, ce qui paraîtra sans doute comme une véritable révolution pour qui connaît déjà le groupe, qui n'a jamais caché son amour pour le rock enragé de Noir Désir. Une rythmique gentillette, quelques arrangements électro et une basse mixée très en avant caractérisent ce titre qui n'est pas sans rappeler le dernier album de Luke, lui aussi marqué par cet assagissement global des riffs et des ambiances.

Le single « Ivres et Débutants » est du même acabit. Épousant totalement les tendances musicales actuelles, ce titre mêle avec bonheur guitare acoustique et électrique et se voit agrémenté d'un refrain urgent et énergique, totalement en accord avec la personnalité du groupe. Et l'on peut supputer à raison que cette évolution du style, pour le meilleur, doit beaucoup à Gaëtan Roussel, dont l'ombre plane sur les compositions, et particulièrement sur « Nos Baisers », titre qui n'aurait certainement pas dépareillé sur un album de Louise Attaque. Il est évident qu'un travail particulier a été consacré au paufinement des mélodies et des arrangements, de manière à proposer un album à la fois délicat, énergique et varié, tout autant novateur que respectueux de l'identité de DEPORTIVO.

On se plonge donc avec bonheur dans cet opus qui n'est pas avare en bons moments. On retiendra en particulier « Intrépide », titre sur lequel ce sentiment d'urgence, caractéristique du groupe, et mis en valeur par une rythmique syncopée et une mélodie imparable. Bien plus rock, le solennel « Au Saut du Lit » se présente comme un nouveau standard des franciliens, et présente des textes finement ciselés (ces derniers constituent d'ailleurs un des principaux points forts du groupe). Si un éditeur sort prochainement un guide de survie dans notre monde post-moderne, il est certain que les paroles de DEPORTIVO y trouveront une place de choix. L'acoustique « Pistolet à Eau » s'impose également comme une des grandes réussites de l'album, et donne foi dans la nouvelle orientation musicale d'un groupe qui n'hésite pas à regarder plus loin que le bout de son rock. Claviers et cuivres grandiloquents agrémentent ce titre également marqué par la « patte » Roussel, mais doté d'une aura propre et envoûtante. « Le Bruit Que la Vie Fait » cristallise tous ces éléments qui constituent ce DEPORTIVO version 2.0. La voix de Jérôme Coudane glisse avec douceur sur ce morceau aux allures de single, mené par une basse imposante et irrésistible.

Bien entendu, le groupe ne se fait pas irréprochable, et propose certains titres en deçà de la qualité globale de l'album. On remarque en particulier la faiblesse de « Rejoue Quand Même », répétitif et doté d'une mélodie plus anecdotique, ainsi que l'acoustique « N'ai-je », chansonnette un peu niaise qui témoigne d'une fin d'album légèrement décevante. Reste qu'en s'acoquinant avec un producteur de choix et en faisant évoluer son rock brut de décoffrage vers une musique plus mature et innovante, DEPORTIVO signe probablement ici l'album qui va lui permettre de s'imposer comme un groupe durable et sur lequel il sera possible de compter à l'avenir. Un changement qui déstabilisera les amateurs de la facette la plus rugueuse du groupe, mais qui satisfera ceux qui lui préfèrent son sens de la mélodie. Une très bonne sortie en tous cas.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


COAST
The Turning Stone (2011)
L'envol du fils prodigue




Melissa AUF DER MAUR
Out Of Our Minds (2010)
Le rock et l'esprit...


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Jérôme Coudane (chant, guitare)
- Richard Magnac (basse, choeurs)
- Julien Bonnet (batterie, choeurs)


1. Fais-moi Comprendre
2. Ivres Et Débutants
3. Intrépide
4. Au Milieu
5. Nos Baisers
6. Au Saut Du Lit
7. Pistolet à Eau
8. Rejoue Quand Même
9. Le Bruit Que La Vie Fait
10. N’ai-je ?
11. On A Vraiment Cherché
12. C’était Cool



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod