Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Daft Punk

JUSTICE - Civilization (2011)
Par MASTCARD le 8 Mai 2011          Consultée 1493 fois

Soyons francs, en général je tolère assez mal la musique électronique. En fait, je n’y connais rien, mais alors vraiment rien du tout. Plus surprenant encore, le morceau « Dance » qui n’a pas arrêté de tourner pendant je ne sais combien de temps m’a clairement gonflé. C’était répétitif et agaçant, ce que je reproche en général à la musique électronique. Donc JUSTICE, c’était pas vraiment mon truc.

Puis voilà qu’en parcourant un site je tombe sur cette pochette (très réussie, en passant). La croix seule suffit à me rappeler cet interminable clip où l’on ne voit que des tee-shirts et des dessins dessus... Il était à l’image du morceau, répétitif et agaçant.
Plusieurs gouttes de sueur plus tard, je finis par cliquer, en me rendant compte qu’il ne s’agit que d’un single. « Ca ne fera qu’un morceau à écouter », je me suis dit... Donc c’est parti.

L’ambiance des premières secondes me rappelle brièvement un autre morceau du groupe, « Genesis », que j’aime assez. Mais là rien à voir, passées ces premières secondes ça démarre et je comprends plus rien. J’entends des bruits que j’ai jamais entendu, comme si j’subissais dans mon salon une invasion de robot saouls comme cochons en train de dégueuler à l’unisson. La seule chose qui me retient encore à la réalité est cette supposée guitare électrique qui répète après chaque mesure six ou sept notes, qui étrangement, misent bout à bout, forment une mélodie. Forcément, moi, dans tout ce bordel, je me sens rassuré. D’autant plus que le tout envoie à mort grâce à un beat fracassant. A ce stade, on peut dire que j’adhère.

Viens alors le couplet, avec un chant heureusement moins horripilant que sur « Dance ». Moment plutôt calme si on compare au passage précédent (*), jusqu’au refrain, et là je dis chapeau. C’est un refrain efficace, entêtant. Le beat tue, les basses déblaient le terrain, la mélodie déchire, et les voix achèvent. De la folie.

Alors du coup je réécoute le morceau plusieurs fois, je commence à me faire quelques potes parmi les robots, et le refrain me fait toujours le même effet. Pour aller avec le titre, on imagine facilement un clip dans lequel une armée de « chépaquoi » marche au rythme de la musique. Ca ne serait peut-être pas très original, mais ça aurait déjà plus de gueule que deux glandus qui se baladent en tee-shirts.

Alors que reprocher à ce morceau ? Peut-être le côté trop « grand public » du refrain ; le fait que ce titre soit plus de la pop à la sauce électro que de l’électro à l’état pur ; l’impression d’écouter un David GUETTA un peu plus inspiré que la normale ? Ne soyons pas méchants, « Civilization » est bon. Peut-être pas très original, mais il joue bien son rôle de tube promotionnel, et il est, pour ma part, annonciateur de bonnes nouvelles. A suivre, donc.




(*) : Oui, je m’effraie facilement.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE :


Jean-michel JARRE
Essentials And Rarities (2011)
Une compile qui vaut le coup




ASHRA
Belle Alliance (1980)
Le bien nommé


Marquez et partagez





 
   MASTCARD

 
  N/A



- Gaspard Augé
- Xavier De Rosnay


1. Civilization



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod