Recherche avancée       Liste groupes



      
BOOGIE ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


STATUS QUO - Quid Pro Quo (2011)
Par GEGERS le 20 Juin 2011          Consultée 3155 fois

Et si l'extinction prochaine de tous ces dinosaures du rock était responsable de leur hyper-activité récente ? Comme un sursaut, un dernier baroud d'honneur avant de mettre les guitares au placard et fumer une bonne pipe méritée, bien calé dans sa rocking-chair, un plaid sur les genoux. Mais... et si ces icônes étaient immortelles, tout simplement ? Prenez Status Quo : une carrière entamée en 1962, 29 albums studio au compteur en comptant le petit dernier, et un rythme de vie constitué pour la majeure partie d'une incessante tournée qui voit les sexagénaires sillonner à longueur d'années les quatre coins de l'Europe, de Prague à Rennes et de Glasgow à Palerme. Une constance et une forme enviable qui font des apôtres anglais du boogie-rock une des formations les plus actives en ce début de décennie.

Quatre ans de tournée séparent ce Quid Pro Quo de son prédécesseur, le très bon In Search of The Fourth Chord au titre délicieusement ironique (les détracteurs du groupe disaient que ses membres ne connaissaient pas plus de trois accords...). Le délai le plus long entre deux albums du QUO, qui n'ont jamais laissé s'écouler plus de trois ans entre deux sorties studio. Mais outre ce délai inhabituel (mais facilement pardonnable pour un groupe emblématique), ce qui frappe l'auditeur est avant tout la qualité des compositions. Bien sûr, si le boogie rock de STATUS QUO vous laisse insensible, vous pouvez tranquillement passer votre chemin. Pour les autres, ce Quid Pro Quo constitue une délectable madeleine de Proust qui nous ramène au temps béni de Hello ! ou On The Level. Alors que le précédent opus brillait par ses fulgurances et ses quelques pièces délectables, ce nouvel opus prévaut par sa constance et son homogénéité. Car du début à la fin cet album transpire le boogie-rock inspiré et irrésistible. Le temps des expérimentations est loin, bien loin, et l'heure est au plaisir pur à l'écoute de ces 15 compositions (dont un réenregistrement inutile de tube « In the army now »), témoignages d'un groupe toujours soudé et complémentaire. L'auditeur ressent ici bien plus que sur In Search of... le plaisir vécu par les musiciens lors de l'enregistrement.

L'intérêt de ce nouvel album réside également dans sa durée de vie conséquente. Il y a bien entendu ici des pièces immédiates, qui remettent les pendules à l'heure et font rougir de plaisir (« Two way traffic », « Rock'n'roll 'n' you », « Let's rock »), mais nombre de titres s'avèrent surprenants et pour la plupart très réussis. On pense notamment à « Dust to gold » et son riff introductif rappelant les Who, et qui s'impose rapidement comme une pièce maîtresse de l'album. Noyé au milieu de titres boogie-rock plus immédiats, « Frozen hero » se révèle également comme un très grand moment, sublimé par une rythmique emballante et des lignes vocales imparables d'un Francis Rossi fidèle à lui-même. Ce titre constitue, tout du moins pour votre serviteur, la véritable pépite qui prouve que STATUS QUO déborde de riffs à proposer et d'histoires à raconter.

Les nostalgiques tout comme les jeunes qui découvrent le groupe sur le tard trouveront ici de quoi les satisfaire. Travaillant chacun de leur côté, Parfitt et Rossi parviennent à assembler un album riche de leurs différences et de leur complémentarité. C'est bien simple, il n'y a ici rien à jeter. Malgré la redondance de certains titres (mais le boogie-rock permet facilement ces répétitions), le plaisir reste intact du début à la fin, et il s'avère impossible de résister à ces titres fédérateurs et aux refrains persistants de « Leave a little light on » ou « My old ways ».

Alors que STATUS QUO n'a plus rien à prouver, le groupe aurait pu se contenter de proposer un album vite-fait, bien-fait. Coup de chance, nous avons ici affaire à une des meilleures sorties depuis le début de l'année, et un album à classer dans le haut du panier de la discographie très fournie des Britanniques. Un album à vous procurer d'urgence, d'autant plus que vous aurez droit en bonus à un bootleg autorisé enregistré lors de la tournée 2010 et reprenant les plus grands tubes du combo. Rossi n'a plus sa queue de cheval, mais STATUS QUO a toujours son talent. Pourvu que ça dure !

Two Way Taffic sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=ul-d_D_BOWs&feature=related

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


Stephan EICHER
Engelberg (1991)
Le glorieux brouillon de Carcassonne




Stephan EICHER
1000 Vies (1996)
Spécial semaine boîte à demandes !


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Francis Rossi (guitare, chant, claviers)
- Rick Parfitt (guitare, chant, claviers)
- Andrew Brown (claviers, guitare)
- John Edwards (basse, guitare)
- Matt Letley (batterie, percussions)


1. Two Way Traffic
2. Rock 'n' Roll 'n' You
3. Dust To Gold
4. Let's Rock
5. Can't See For Looking
6. Better Than That
7. Movin' On
8. Leave A Little Light On
9. Anyway You Like It
10. Frozen Hero
11. Reality Cheque
12. The Winner
13. It's All About You
14. My Old Ways
15. In The Army Now (2010)

- the Official Bootleg - Greatest Hits Live
1. Whatever You Want
2. Down Down
3. Don't Drive My Car
4. Hold You Back
5. Pictures Of Matchstick Men
6. Ice In The Sun
7. Beginning Of The End
8. Roll Over Lay Down
9. Caroline
10. Rocking All Over The World



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod