Recherche avancée       Liste groupes



      
GARAGE ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Brian Jonestown Massacre

The DANDY WARHOLS - Come Down (1997)
Par PINHEAD le 10 Novembre 2011          Consultée 958 fois

Les DANDY WARHOLS de Portland continuent leur petit bonhomme de chemin entre shoegaze, pop, et Rock psychédélique. Nouveau palier dans l’ascension vers les charts : la signature chez une grande maison de disques. Une "major" qu'ils appellent ça dans le milieu du show business. Ceux qui se seront donnés la peine de sacrifier deux heures de leur vie pour regarder le biopic du groupe Dig! connaissent les démêlés entre la formation et le label Capitol Records, les autres iront se faire enc**** pour que je leur raconte.



Ok, si vous me faîtes les yeux doux je craque. Pour résumer, l'industrie du disque en pleine exploitation engage le groupe, avance le cash, produit des clips aussi démesurés que grotesques dont le ridicule n'a d'égal que le prix exorbitant des tournages (joli ça!), et se retrouve le bec dans l'eau (ou le doigt dans le c*l) à cause d'un groupe qui ne parvient pas à vendre ses singles et son album. Come Down est donc ce qu'on peut appeler une merde commerciale ratée. Un allez retour aux dernières places du billboard, fin de l'histoire, merci de m'avoir lu.

Ça aurait été trop simple ! Certes, Come Down sent un peu plus le réchauffé que son prédécesseur, certes les mélodies sont plus accessibles, certes quelques bouses innommables viennent tâcher la galette ("Good Morning"), mais tout de même ! La créativité est là !
Plus pop que le premier essai, ce second album possède quelques tubes très bien sentis qui font sa force. Même si ce n'est généralement pas les atouts qu'on prête à Come Down, les morceaux qui m'ont le plus touché sont bien les plus faciles. Aucunes prise de tête sur des riffs en quatre accords de "Boys Better" et de "Not If You Were..." L'agressivité est juste maîtrisée et la saturation régulée à la perfection. Le côté "branleur assumé" de ces deux morceaux n'est pas sans rappeler un certain groupe de Britpop contemporain des DANDYS dont l'évocation même du nom provoquerait des vomissements et des diarrhées dans l'organisme de votre humble narrateur. En effet, en 1997 l'Oasismania (*lâche une galette de vomi sur son clavier*) est à son paroxysme. La voix de Courtney Taylor pourtant similaire à celle de Liam Gallagher (*souille douloureusement son calecif*) passe étrangement mieux que les pénibles complaintes du Mancunien .
La facilité que possède le chanteur à muer son organe d'aigüe en grave est tout de même impressionnante, même si on trouvera dans les disques suivants ses lignes de chant haut perché très pénibles.

Mais pour l'instant, les DANDY WARHOLS ont encore un pied dans l'underground, et ça se ressent sur des petits bijoux électrifiés à outrance comme le redoutable shoegaze "Be-In" (putain de morceau d'ouverture), où le psychotique "Hard On Jesus".
Même si les morceaux pop qui parsèment l'album n'ont pas tous l'entrain et le mordant des deux cités plus haut, ils en restent tout de même très sympathiques et s'écoutent avec plaisir à défaut de créer des vocations ("Minnesoter", "Cool As Kim Deal"). Mention spéciale au dément "Every Day Should Be A Holiday".

En revanche, l'album perd énormément de sa capacité de punch à cause des ralentissements à rallonge. Un morceau de clôture, certes moins long que sur le premier album, mais tout aussi inutile ("The Creep Out"), une intermède bruitiste de six minutes, ("Pete International Airport"), et surtout des morceaux atmosphériques nappés d'arpèges langoureux ("Orange", "Whipping Tree") gâchent un peu le plaisir de cet album qui aurait pourtant pu être bien meilleur que Dandy Rule OK. Vous découragez pas les gars, vous ferez mieux la prochaine fois !

3/5

Coup(s) de cœur: "Be-In", "Boys Better"

A lire aussi en ROCK par PINHEAD :


The WHITE STRIPES
Icky Thump (2007)
L'ultime album du groupe. So long!




The STOOGES
Fun House (1970)
Chef-d'oeuvre intemporel


Marquez et partagez





 
   PINHEAD

 
  N/A



- Courtney Taylor: (chant, guitare)
- Zia Maccabe: (claviers, basse, seins nus)
- Pete Holmstrom: (guitare)
- Eric Hedford: (batterie)


1. Be-in
2. Boys Better
3. Minnesoter
4. Orange
5. I Love You
6. Not If You Were The Last Junkie On Earth
7. Every Day Should Be A Holiday
8. Good Morning
9. Whipping Tree
10. Green
11. As Cool As Kim Deal
12. Hard On For Jesus
13. Pete International Airport
14. The Creep Out



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod