Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK éCLECTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (984)

NO DOUBT - No Doubt (1992)
Par ARP2600 le 13 Janvier 2012          Consultée 1064 fois

Il y a plusieurs types de groupes de rock. Ceux qui obtiennent un succès immédiat, justifié ou pas, et ceux qui galèrent avant de percer, légitimement ou pas. No Doubt appartient à la quatrième catégorie : leurs débuts n'étaient pas bien terribles. Le groupe a été formé par Eric Stefani et un certain John Spence en 1986, à Anaheim en Californie. Vu que c'était une paire claviériste-chanteur, on peut imaginer une tendance initiale new wave. Divers musiciens ont séjourné dans le groupe. Les membres principaux que sont Gwen Stefani – la célèbre soeur d'Eric, le bassiste Tony Kanal, le guitariste Tom Dumont et le batteur Adrian Young sont arrivés entre 87 et 89, pour ne plus en repartir. Le style a dérivé vers un rock alternatif matiné de ska, style jamaïcain comprenant pas mal d'instruments à vent. Ainsi, jusqu'en 1994, il y avait également quelques souffleurs au sein du groupe.

Alors, donc, leur projet est resté très confidentiel et très amateur pendant neuf longues années. Ceci dit, contrairement à d'autres garage bands, ils ont apparemment toujours cherché à avoir un son assez propre, avec peu d'aspérités. Neuf ans, donc, ce qui fait de 86 à 95. Dans ce cas, que vient faire cet album en 1992 ? Bah, ils ont obtenu un contrat, déjà avec Interscope, et ont publié le présent florilège, qui n'a forcément guère obtenu de succès. Pourquoi forcément ? Il suffit de l'écouter, et je vais déjà en parler un peu ci-dessous. Quoi qu'il en soit, la performance commerciale n'a pas donné entière satisfaction et on ne leur a pas offert de continuer les publications. Leur deuxième album se fera donc vraiment dans leur garage, ou dans leur salle à manger, bref, à compte d'auteur. Mais ceci est une autre histoire.

Une des caractéristiques les plus marquantes de No Doubt est leur incroyable tendance à l'éclectisme. Rien que pour ça, ils méritent leur présence sur ce site... J'ai toujours adoré la façon dont ils mélangent les genres au sein d'une même chanson. Néanmoins, il a manifestement fallu pas mal de temps pour mettre au point la bonne recette. Les composantes principales de leur style sont donc le rock, tendance alternatif voire punk, et la musique jamaïcaine, avant tout le ska bien qu'on trouve dans les albums ultérieurs également du reggae. Dans ce premier album, on rencontre en outre beaucoup de synthétiseurs, ceux-ci se feront beaucoup plus discrets par la suite.

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de détailler toutes les chansons. Si le style est éclectique, la plupart des chansons présentent paradoxalement à peu près le même mélange stylistique et sont donc assez difficiles à discerner. La plus convaincante me semble être « Big City Train ». Dans le registre rapide, « Get on the ball » est également plutôt chouette. Certains numéros sont quand même d'un tout autre style. Ainsi, la romantique « Sad for me », presque uniquement jouée au synthé, me cause toujours une petite surprise. La ballade « Sometimes » détone aussi pas mal et présente une belle utilisation de la guitare acoustique, mais on est loin du niveau d'un « Don't speak ». Pour le reste, rien ne me semble particulièrement insupportable mais c'est vraiment très moyen.

Alors, un mauvais album, ce No Doubt ? Il faut bien reconnaître qu'on n'en est pas loin. Il n'en reste pas moins que ce style à la fois culotté et décontracté, ce mélange étrange de guitares et de cuivres, restent d'une grande originalité, ce que permettait bien entendu le rock alternatif – il y a aussi quelques beaux exemples d'extraterrestres du rock en France. De plus, on a déjà ici une excellente performance de Gwen Stefani, dont je reste convaincu qu'elle est une des meilleures chanteuses de ces vingt dernières années. Il va sans dire que ses fans ne doivent pas dédaigner cet album, pas plus que le suivant. En fin de compte, on va dire que ce disque est recommandé pour les amateurs du groupe, et pour ceux qui chercheraient à entendre quelque chose d'étrange. Ça ne plaira sans doute pas à grand monde, mais ça pourrait au moins en étonner plus d'un...

A lire aussi en ROCK par ARP2600 :


PEARL JAM
Ten (1991)
Une des grandes merveilles du rock

(+ 1 kro-express)



Peter HAMMILL
In Camera (1974)
Une oeuvre d'art rock plus expérimentale.


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Eric Carpenter (saxophone)
- Tom Dumont (guitare)
- Don Hammerstedt (trompette)
- Alex Henderson (trombone)
- Tony Kanal (basse)
- Eric Stefani (claviers, choeurs)
- Gwen Stefani (chant)
- Adrian Young (batterie)


1. Bnd
2. Let's Get Back
3. Ache
4. Get On The Ball
5. Move On
6. Sad For Me
7. Doormat
8. Big City Train
9. Trapped In A Box
10. Sometimes
11. Sinking
12. A Little Something Refreshing
13. Paulina
14. Brand New Day



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod