Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Black Dog

PLAID - Scintilli (2011)
Par MONSIEUR N le 14 Septembre 2011          Consultée 1294 fois

Attention scoop, le format CD n’est pas forcément moche. C’est sûr que l’industrie du disque nous a trop souvent habitués au boîtier plastique froid et dégueulasse… Beaucoup d’artistes font à présent le choix du digipack, tout de même plus chaleureux. Et d’autres, comme PLAID, fournissent un réel effort pour faire de ce format un objet beau, au même titre que le vinyle. En effet, la version CD de Scintilli sera disponible dans un pack « Muda Na Mono », c'est-à-dire « objet sans intérêt » en japonais. A vrai dire, il s’agira de coincer entre deux cercles évidés le CD, afin d’obtenir une sphère qui, choulababi choulababa, fera apparaître la liste des titres. Vous ne comprenez pas trop, c’est normal, moi non plus. Je verrai bien le 26 septembre. En effet, Scintilli n’est pas encore sorti sous format physique ; cette chronique est rédigée à partir d’une version mp3 téléchargée légalement.

Que nous disent-ils ces mp3 ? Eh bien là, tout de suite, de but en blanc…heureusement que le packaging s’annonce travaillé. Comprendre que niveau son c’est pas le climax ? Malheureusement il semble bien, oui. Sur son sixième album, Plaid se la joue éclectique, tout en étant cohérent, c’est à souligner. Ceci semble être une des marques de fabrique du groupe depuis le début. Tout comme une certaine mollesse générale, pardon pour les aficionados. En même temps, quand on prend le nom d’une couverture… Oh le coup bas.

Alors oui, ces instrus très musique contemporaine à la Sylvain Chauveau ne sont pas désagréables à l’oreille. « Missing » est même une entrée en matière tout à fait pertinente, les subtiles cordes évoquant, bien joué les gars, un scintillement. « 35 summers », choix surprenant de titre promo, scintille lui aussi joliment. Oui on se rappelle qu’Air est un bon groupe grâce à « Founded ». Re-oui, « Thank », « Sömnl », ou encore « At Last » et ses chœurs intelligents sonnent comme du bon Autechre période Chiastic Slide/lp5. « « Upgrade » est même une véritable réussite, avec sa progressive montée en tension. Mais tout cela ne transpire pas vraiment l’originalité. Ni le bel entortillement de la mélodie de « Talk To Us », ni l’acid house « African Woods », vu et revu.

Cet album n’est pas franchement mauvais, mais il manque tout de même l’étincelle, la petite folie qui ferait de Scintilli un grand album. A noter, toujours, la difficulté d’évaluer (quel mot horrible) une nouveauté sans le recul conséquent. Tout le tintouin orchestré par Warp autour de cette sortie n’est pas fait pour adoucir cette chronique : album en pré-commande depuis deux mois, 23 formules d’achat disponibles (mp3 + T shirt, CD + vinyle, etc etc.). Warp ou comment créer un événement au final anecdotique.

Une affaire à suivre, sans trop de passion, le 26 septembre chez votre épicier préféré.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par MONSIEUR N :


KRAFTWERK
Trans Europa Express (1977)
Tchouff tchouff culte tchouff tchouff culte

(+ 3 kros-express)



AUTECHRE
Gantz_graf (2002)
I want to believe


Marquez et partagez





 
   MONSIEUR N

 
   SASKATCHEWAN

 
   (2 chroniques)



- Andy Turner (tout)
- Ed Handley (tout)


1. Missing
2. Eye Robot
3. Thank
4. Unbank
5. Tender Hooks
6. Craft Nine
7. Sömnl
8. Founded
9. Talk To Us
10. 35 Summers
11. African Woods
12. Upgrade
13. At Last



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod